DE | FR
Image: keystone
Sport en direct

Okafor brille ++ Fribourg et Zoug en tête de leur groupe

Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
05.10.2022, 23:17
team watson / ats

Fribourg et Zoug assurés d'être premiers de leur groupe

Image: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Fribourg est assuré de finir premier de sa poule en Champions League après cineq des six matches. Les Dragons se sont imposés 1-0 à Salzbourg.

En Autriche, les joueurs de Christian Dubé ont réussi une belle performance défensive en offrant un blanchissage à Connor Hughes. L'unique but de la rencontre est tombé à la 34e minute de la canne de Janne Kuokkanen, le top scorer de l'organisation fribourgeoise.

Comme Fribourg, Zoug ne peut plus être rejoint en tête de son groupe à la suite de sa victoire 3-1 à Ljubljana. Deux buts de Brian O'Neill et une réussite de Dario Simion ont permis au champion de Suisse de repartir de Slovénie avec les trois points. Et dans le même temps, Wolfsburg a battu le TPS Turku chez lui pour s'assurer la deuxième place de ce groupe B.

Dernier club suisse en lice, Rapperswil est allé l'emporter 6-4 à Bratislava face au Slovan. Mais les Saint-Gallois ne peuvent plus faire partie des deux premiers de groupe.

Ligue des champions: ça plane pour Okafor

Image: KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA

Noah Okafor (22 ans) brille cet automne en Ligue des champions. L'attaquant international suisse a inscrit son troisième but en autant de matches avec le RB Salzbourg.

Cette réussite, sur un penalty souverainement transformé à la 70e, a permis au club autrichien de s'imposer 1-0 contre le Dynamo Zagreb. Avec 5 points au compteur dans le groupe E, Salzbourg peut rêver d'être toujours en lice lors de la phase à élimination directe dès février prochain.

Un autre Suisse, le gardien Phillip Köhn, a aussi contribué à la victoire: il s'est interposé avec brio face à son compatriote Josip Drmic qui se présentait seul face à lui (81e). Ce dernier n'était en jeu que depuis quelques minutes pour le Dynamo. Il a bien cru égaliser à la 94e, mais il se trouvait en position de hors-jeu.

Dans le groupe F, le RB Leipzig a obtenu ses premiers points en battant le Celtic Glasgow 3-1. Alors qu'il y avait 1-1, un doublé d'André Silva (64e/77e) a fait la différence en faveur des Allemands.euro

Bayer Leverkusen: exit Gerardo Seoane, Xabi Alonso à la barre

C'est fini pour Gerardo Seoane au Bayer Leverkusen
C'est fini pour Gerardo Seoane au Bayer LeverkusenImage: KEYSTONE/AP/Luis Vieira

Gerardo Seoane (43 ans) a été limogé de son poste d'entraîneur du Bayer Leverkusen. Le Lucernois sera remplacé par l'ancien international espagnol Xabi Alonso (40 an

La décision des dirigeants du Bayer ne constitue pas une surprise. Le club connaît un début d'exercice bien difficile avec 5 points seulement en 8 matches. Leverkusen a aussi été sorti dès le premier tour de la Coupe d'Allemagne, et par une formation de 3e division.

Seoane, qui avait mené les Young Boys à trois titres de champion en Super League, a été remercié au lendemain de la défaite 2-0 en Ligue des champions à Porto. Il était déjà sur un siège éjectable après le revers 4-0 du week-end à Munich contre le Bayern.

Lors de sa première saison à Leverkusen, Gerardo Seoane avait pourtant connu du succès. Il avait conduit l'équipe à la 3e place en Bundesliga et décroché ainsi une place en Ligue des champions.

Il s'agit bien de son premier échec en tant qu'entraîneur. Au printemps 2018, Seoane avait permis au FC Lucerne de remonter du 8e au 3e rang en Super League. S'ensuivirent les trois saisons à Berne avec autant de titres de champion. Un exploit qui n'avait plus été réalisé depuis Timo Konietzka (triplé avec le FC Zurich de 1974 à 1976).

Décès de Jürgen Sundermann, ancien de Servette et de Bâle

Image: KEYSTONE/WALTER RUTISHAUSER

Jürgen Sundermann est décédé à l'âge de 82 ans à Leonberg, près de Stuttgart. Cet Allemand a été une figure marquante dans son pays, mais aussi en Suisse, où il a joué et entraîné.

Milieu de terrain puis libéro, Sundermann a porté le maillot du Servette de 1966 à 1968, puis de 1971 à 1976. Dans l'intervalle, il a évolué à Bâle de 1968 à 1971 et remporté deux titres de champion (1969, 1970). Lors de son deuxième passage à Genève, il a fonctionné comme entraîneur-joueur avant de se concentrer sur le coaching.

Il a ensuite dirigé une liste impressionnante de clubs dans plusieurs pays (Allemagne, Suisse, Turquie, République tchèque, Tunisie, Autriche), dont le VfB Stuttgart à trois reprises. Sundermann a aussi entraîné Grasshopper en 1979/80. Il a mis un terme à sa carrière en 1999.

Son principal fait de gloire a été de remonter le VfB Stuttgart en Bundesliga en 1977. Son équipe comportait alors de grands noms tels que Karlheinz Förster, Hansi Müller, Dieter Hoeness et Ottmar Hitzfeld.

L'avenir de Seoane est incertain au Bayer Leverkusen

Image: KEYSTONE/AP/Luis Vieira

Au lendemain de la défaite de Bayer Leverkusen 0-2 en Ligue des champions à Porto, l'avenir de son entraîneur Gerardo Seoane est encore ouvert.

Les responsables du club ne s'expriment pas sur un éventuel limogeage.

Le président Fernando Carro et le directeur sportif Simon Rolfes ont pris l'avion du retour en Allemagne sans s'exprimer sur l'entraîneur suisse. Ainsi, il paraît possible que Seoane dirige l'équipe samedi dans le match de championnat contre Schalke.

Le pilier de la défense, Jonathan Tah, international allemand, se positionne derrière le Lucernois. "Nous sommes encore persuadés. L'entraîneur a une super connexion avec l'équipe", a dit Tah dans une interview TV.

En parallèle, plusieurs médias ont fait d'état de la possible arrivée de l'ancien joueur de Barcelone Xabi Alonso comme successeur de Seoane. Carro avait dernièrement souligné que le club devait se préparer en cas de mise en congé de Seoane.

L'équipe de Leverkusen occupe l'avant-dernière place de la Bundesliga avec 5 points en huit matches.

Au cours de ses périodes de succès avec le FC Lucerne (passage de la 8e à la 3e place) et avec les Young Boys (trois titres de suite), Seoane ne s'était jamais retrouvé dans une phase aussi critique.

Red Bull et Honda renforcent leur partenariat

Image: KEYSTONE/AP/Vincent Thian

Red Bull et son écurie soeur Alpha Tauri vont renforcer leur partenariat en Formule 1 avec la marque japonaise Honda.

Une collaboration marquée notamment le retour du logo sur les monoplaces des deux équipes dès ce week-end au Japon, ont-elles annoncé mercredi.

"Notre objectif commun est de continuer à produire des moteurs dominants et de remporter le plus de succès possible au cours des trois prochaines années", a déclaré Christian Horner, patron de l'écurie Red Bull pour laquelle court le champion du monde en titre Max Verstappen.

Outre le retour du logo Honda sur les voitures, le deuxième pilote Red Bull, le Mexicain Sergio Pérez deviendra ambassadeur de l'école de pilotage de la Honda Racing School (HRS).

Honda a officiellement quitté la F1 en fin de saison dernière mais a signé un accord courant jusqu'à la fin de la saison 2025 pour continuer à fournir une assistance technique dans le développement des moteurs à Red Bull et Alpha Tauri.

Si les groupes propulseurs sont maintenant fabriqués et développés principalement par Red Bull, ce sont les unités de puissance de Honda qui ont notamment permis au Néerlandais Verstappen d'emporter son premier titre mondial en 2021.

Selon la presse spécialisée, Honda réfléchirait désormais à prolonger son accord avec l'écurie au-delà de 2025.

A partir de 2026, un nouveau règlement sur les moteurs des F1 entrera en vigueur. A cette date, les moteurs, déjà hybrides depuis 2014, verront une augmentation de l'énergie électrique et utiliseront des carburants 100% durables.

D'ici là, le paddock arrive ce week-end sur le tracé de Suzuka, pour le Grand Prix du Japon, 18e manche de la saison (sur 22) qui pourrait voir à nouveau sacré Max Verstappen, solide leader au championnat.

Dur retour sur terre pour Hüsler

Image: KEYSTONE/AP/Pavel Danev

Marc-Andrea Hüsler (ATP 64) n'a pas pu enchaîner après la quête de son premier titre ATP dimanche à Sofia. Le gaucher zurichois a même été lourdement battu au 1er tour de l'ATP 500 d'Astana mercredi.

Le no 1 helvétique s'est incliné 6-0 6-2 après 68' de jeu devant le Finlandais Emil Ruusuvuori (ATP 53), qu'il avait pourtant dominé lors de leur seul précédent duel. Le déplacement de quelque 3000 kilomètres ne l'a certainement pas aidé à "digérer" les folles et inattendues émotions vécues trois jours plus tôt.

Incapable de se procurer la moindre balle de jeu dans un premier set qui a duré tout juste 25 minutes, Marc-Andrea Hüsler a sorti la tête de l'eau dans la deuxième manche. Il s'est procuré trois balles de break dès le premier jeu, sans parvenir à les convertir, et a pu recoller à 1-1. Mais l'embellie n'a pas duré, le Zurichois concédant deux fois son service dans cette seconde manche.

Ligue des champions: le Barça tombe à San Siro

Image: KEYSTONE/AP/Antonio Calanni

Le choc de la 3e soirée de Ligue des champions a souri à l'Inter Milan. Dans le groupe C, les Italiens ont battu Barcelone 1-0 pour s'emparer de la 2e place derrière le Bayern Munich.

A San Siro, le Barça a souvent monopolisé le ballon, mais a manqué d'efficacité et de tranchant. Il n'a pas non plus pu trouver Lewandowski en bonne position. Calhanoglu a marqué pour l'Inter juste avant la pause. Les Catalans ont touché le poteau sur un essai de Dembelé en seconde période.

Naples fait très fort

Naples a confirmé ses excellentes dispositions dans le groupe A. Les Italiens ont fêté une troisième victoire consécutive en allant l'emporter... 6-1 à Amsterdam contre l'Ajax, après avoir pourtant été menés suite à une réussite de Kudus (9e)! Raspadori (18e/47e), Di Lorenzo (33e), Zielinski (45e), Kvaratskhelia (63e) et Simeone (81e) ont marqué pour les hommes de Luciano Spalletti, qui ont déjà inscrit 14 buts en 3 matches: impressionnant...

A Anfield Road, Liverpool a remporté 2-0 le derby britannique face aux Glasgow Rangers. Les deux réussites sont tombées sur des balles arrêtées, un coup franc d'Alexander-Arnold (7e) et un penalty de Salah (53e). Le portier McGregor a évité une défaite bien plus large pour les Ecossais en multipliant les arrêts. Liverpool est 2e du groupe à 3 points de Naples.

Dans le groupe D, Eintracht Francfort, avec Djibril Sow, a été accroché 0-0 à domicile par Tottenham. Les deux clubs ont 4 points, soit 2 de moins que le Sporting Portugal.

Bruges continue

Le Club Bruges continue de surprendre dans le groupe B. Les Belges ont battu Atlético Madrid 2-0 et comptent ainsi 9 points. Les trois autres équipes du groupe en ont trois après le succès de Porto contre Bayer Leverkusen (2-0).

Belinda Bencic a dû cravacher

Cela a pass
Cela a passImage: KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

Belinda Bencic (WTA 14) a dû cravacher ferme pour se hisser en 1/8 de finale du tournoi WTA 500 d'Ostrava. Elle s'est imposée 6-7 (7/9) 6-1 6-4 devant Eugénie Bouchard (WTA 506) après 2h37' de match.

Issue des qualifications, la Canadienne tente un retour au premier plan après une opération à l'épaule. A Ostrava, l'ancienne finaliste de Wimbledon a offert une réplique de qualité qui peut l'inciter à croire qu'elle a encore un avenir à 28 ans.

Belinda Bencic a toutefois su rebondir après la perte de la première manche malgré une balle de set dans sa raquette à 7/6 dans le jeu décisif. La Saint-Galloise a serré sa garde pour enlever son 37e match de la saison. Elle pourrait retrouver jeudi Barbora Krejcikova (WTA 23) qui l'a éliminée samedi à Talllin.

Belinda Bencic peut envisager la suite de son tournoi en Répulique tchèque avec un certain optimisme. N'avait-elle pas remporté le titre en 2015 à Eastbourne et à Toronto les deux premières fois où sa route avait croisé celle d'Eugénie Bouchard ? Jamais deux sans trois...

Ligue des champions: aucun problème pour le Bayern Munich

Image: KEYSTONE/AP/Matthias Schrader

Comme attendu, le Bayern Munich n'a pas éprouvé la moindre peine pour empocher un nouveau succès lors de la 3e journée de la Ligue des champions. Les Bavarois ont dominé Viktoria Plzen 5-0.

Avec le maximum de neuf points dans le groupe C, les champions d'Allemagne ont déjà un pied en 8es de finale. Sans même devoir forcer outre mesure, ils ont vite et aisément fait la différence face aux Tchèques avec des buts de Sané (7e/50e), Gnabry (13e), Mané (21e) et Choupo-Moting (59e).

Sébastien Buemi signe chez Envision Racing en formule E

S
SImage: KEYSTONE/EPA EFE/JOSE MENDEZ

Sébastien Buemi (33 ans) a trouvé une nouvelle écurie pour continuer à rouler en formule E. Le Vaudois a signé un contrat de plusieurs années avec le team Envision Racing, basé en Angleterre.

"C'est une période intéressante pour être en formule E", a déclaré le pilote suisse, évoquant l'arrivée la saison prochaine des nouvelles monoplaces Gen3. "J'ai toujours eu beaucoup de respect pour cette équipe, et je crois qu'ils ont fait un excellent boulot pour maximiser leurs résultats ces dernières années", a-t-il poursuivi.

Buemi, qui évolue dans la discipline depuis sa création en 2014, n'avait jusqu'ici couru que pour la structure e.dams, d'abord en association avec Renault puis avec Nissan. Champion lors de la saison 2, trois fois deuxième du championnat, le Suisse compte 13 succès, 29 podiums et 14 pole positions en 98 courses de formule E.

Mais les deux dernières saisons ont été bien loin de ses attentes. Buemi s'est classé 15e lors du dernier exercice avec 30 points et 21e lors de la saison 7 (20 points). Son dernier succès remonte à New York en 2019.

Chez Envision Racing, le Vaudois aura pour coéquipier le Néo-Zélandais Nick Cassidy (28 ans). Il compte une victoire dans la discipline.

Calros Alcaraz et Casper Ruud battus dès le premier tour

Image: KEYSTONE/AP/Mary Altaffer

Aux tournois ATP 500 d'Astana et de Tokyo, les deux têtes de série no 1, Carlos Alcaraz (no 1 mondial) et Casper Ruud (no 3) sont tombées.

Au Kazakhstan, Alcaraz, vainqueur de l'US Open, s'est incliné 5-7 3-6 contre l'ancien top 10, le Belge David Goffin (ATP 66). Repêché après le forfait du Danois Holger Rune, Goffin a infligé à l'Espagnol de 19 ans sa première défaite sans le moindre set gagné depuis novembre 2021.

Alcaraz disputait son premier tournoi ATP depuis sa victoire à New York. Il a entre-temps joué deux matchs lors de la Coupe Davis avec l'Espagne, pour une victoire contre le Sud-Coréen Kwon Soonwoo et une défaite contre le Canadien Félix Auger-Aliassime (13e mondial).

De son côté, Ruud a été battu en deux sets (6-3 6-3) dès le premier tour du tournoi de Tokyo, par l'Espagnol Jaume Munar, modeste 58e au classement ATP.

Ruud, tête de série no 1 au Japon, restait déjà sur une contre-performance la semaine passée à Séoul, où son élimination en quarts de finale face au Japonais Yoshihito Nishioka (actuel 41e mondial) lui a fait perdre sa deuxième place au classement ATP au profit de l'Espagnol Rafael Nadal.

Simon Amman prolonge sa carrière

Image: KEYSTONE/AP/ANDREW MEDICHINI

Le suspense a duré longtemps autour de l'avenir de Simon Ammann. Désormais, c'est officiel, le quadruple champion olympique veut poursuivre sa carrière une saison de plus.

Comme Ammann l'a confirmé au micro de la SRF, il entend disputer sa 26e saison de Coupe du monde l'hiver prochain. Le Saint-Gallois de 41 ans ne veut pas encore songer à la retraite malgré un été tranquille sur le plan sportif.

Après s'être accordé une pause dans le saut à skis après les Jeux olympiques de Pékin et s'être plongé dans les études, Ammann a évoqué pour la première fois ses plans d'avenir. Il a clairement précisé que le sport n'est pour lui plus une priorité sans réserve. "Auparavant, je planifiais tout autour du saut, désormais j'établis mon programme selon mes études." Comment va s'articuler précisément sa saison, Ammann ne le communiquera que plus tard.

Une chose est certaine: le départ de la Coupe du monde début novembre en Pologne intervient trop tôt pour lui. Comme il doit passer des examens cet hiver et que son corps n'est pas encore à niveau physiquement après sa pause de l'été sans aucun saut, il vise plutôt la deuxième partie de la saison.

L'Arabie saoudite désignée pour accueillir l'édition 2029

Une photo satellite montre les palaces de la future ville de Neom.
Une photo satellite montre les palaces de la future ville de Neom.Image: KEYSTONE/AP Planet Labs PBC

L'Arabie saoudite a été désignée mardi pour accueillir les Jeux asiatiques d'hiver de 2029 à Neom, une mégapole futuriste en construction dans le nord-ouest du royaume désertique.

L'annonce a été faite par le Conseil olympique d'Asie (OCA).

"Les déserts et les montagnes d'Arabie saoudite seront bientôt un terrain de jeu pour les sports d'hiver", affirme dans un communiqué cette organisation, en précisant que la décision avait été prise "à l'unanimité" lors de son assemblée générale à Phnom Penh.

Situé sur les bords de la mer Rouge, le projet Neom, d'un montant de plusieurs centaines de milliards de dollars et porté par le puissant prince héritier Mohamed ben Salmane, a fait beaucoup parler de lui depuis la première annonce faite en 2017.

Des architectes et économistes ont mis en doute sa faisabilité.

Les Jeux asiatiques d'hiver devraient précisément se dérouler à Trojena, secteur montagneux de Neom "où les températures descendent en dessous de zéro degré en hiver et où les températures tout au long de l'année sont généralement inférieurs de 10 degrés" au bord de mer, affirment les promoteurs sur leur site internet, sans faire mention de la question des précipitations.

Trojena, qui devrait être achevé en 2026, comprendra des pistes de ski ouvertes toute l'année, un lac artificiel d'eau douce, des chalets, des manoirs et des hôtels de luxe, d'après la même source.

Mohammed ben Salmane occupe le poste de président du Conseil d'administration de Neom. Dirigeant de facto du royaume, il a promis avec ce projet de "redéfinir le tourisme de montagne dans le monde", tout en respectant les principes de l'éco-tourisme.

Atmosphère hivernale

Le directeur de Neom, Nadhmi al-Nasr, a pour sa part affirmé que Trojena serait doté "des infrastructures adéquates pour créer une atmosphère hivernale au coeur du désert, et de faire de ces Jeux d'hiver un événement mondial sans précédent".

Les Jeux asiatiques d'hiver comprennent des compétitions de ski, de snowboard, de hockey sur glace et de patinage artistique, soit 47 épreuves au total, dont 28 sur neige et 19 sur glace, selon l'OCA.

"Je n'ai jamais cru que je skierais (un jour) dans mon pays", a réagi mardi le skieur alpin saoudien Fayik Abdile, cité dans le communiqué de l'organisation.

Les événement sportifs se sont multipliés ces dernières années en Arabie saoudite, accusée par des ONG de vouloir ainsi détourner l'attention des atteintes aux droits humains dans le royaume.

Dans un entretien à l'AFP, le ministre saoudien des Sports, le prince Abdulaziz ben Turki Al-Faisal, a récemment fait état du souhait de son pays d'organiser un jour des Jeux olympiques.

Un responsable égyptien a lui déclaré le mois dernier que l'Égypte, la Grèce et l'Arabie saoudite avaient entamé des discussions sur une éventuelle candidature conjointe pour la Coupe du monde de football en 2030.

Note:

Complété

La police sur la sellette après la bousculade meurtrière

Image: KEYSTONE/EPA/H. PRABOWO

La police indonésienne était sur la sellette mardi, mise en cause par des supporters après un mouvement de foule dans un stade qui a fait 131 morts après un match ce week-end.

Un des pires drames de l'histoire du football.

Face à la colère du public, les premières sanctions sont tombées contre les policiers jugés responsables de la bousculade meurtrière dans le stade de Malang (est de Java), quand la police a commencé à envoyer de grandes quantités de gaz lacrymogènes pour maîtriser la foule, selon des témoins.

Les supporters du club local Arema FC ont créé un centre à Malang lundi pour recueillir des plaintes et annoncé qu'ils comptaient poursuivre les policiers jugés responsables d'avoir visé de façon aléatoire le public bloqué dans les tribunes.

"S'il y avait des émeutes, les gaz lacrymogènes auraient dû être dirigés vers le terrain, pas vers les tribunes", a jugé Danny Agung Prasetyo, coordinateur des supporters de l'Arema FC.

Le chef de la police de la ville a été limogé lundi et neuf policiers suspendus, tandis que dix-neuf policiers étaient interrogés au sujet de la catastrophe dans le stade, occupé par les seuls fans de l'Arema FC, a expliqué lundi le directeur de la police nationale Dedi Prasetyo.

Les agents suspendus appartenaient à la Brigade mobile (aussi appelée Brimob), une unité paramilitaire de la police connue pour ses méthodes agressives de gestion des foules, a-t-il précisé.

Le bilan des victimes s'est alourdi mardi: le responsable de l'agence sanitaire locale, Wiyanto Wijoyo, a indiqué à l'AFP que six nouvelles personnes avaient succombé à leurs blessures.

Le chef de la police régionale Nico Afinta a présenté ses excuses après le drame. "Je suis préoccupé, attristé et en même temps je suis désolé pour les manquements au sein du dispositif de sécurité", a-t-il déclaré.

"Usage excessif de la force"

Le gouvernement a suspendu tous les matchs de la première ligue nationale et lancé une enquête sur le drame. Elle pourrait durer deux à trois semaines.

Les tribunes du stade Kanjuruhan à Malang étaient remplies de milliers de jeunes "Aremania", des supporters de l'Arema FC venus voir samedi soir leur équipe affronter celle de Persebaya Surabaya, de la ville voisine.

Mais après une défaite de leur équipe 3 à 2, la première depuis des décennies, des fans sont descendus sur le terrain pour interpeller joueurs et dirigeants.

La police a tenté de contrôler la foule sur le terrain par la force, à coups de matraque, selon des témoins et des images vidéo, mais cela a encouragé plus de supporters à venir prêter main-forte à ceux déjà sur la pelouse.

Les appels à une enquête indépendante se sont multipliés alors qu'émergeaient les détails de la soirée sanglante de samedi à dimanche.

"Il n'y a pas de directive visant à tirer des gaz lacrymogènes et (...) à fermer" les portes, a expliqué mardi en conférence de presse Albertus Wahyurudhanto, membre de la Commission indonésienne des droits humains (Komnas HAM).

Signe de la colère des fans, des carcasses de véhicules de police incendiés étaient visibles devant le stade et de nombreux graffitis sont apparus pour critiquer la police. "Nos amis sont morts ici", accuse l'un d'eux.

Deux cyclistes renversés par des spectateurs imprudents

Video: watson

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Votre commentaire
YouTube Link
0 / 600
Okafor brille ++ Fribourg et Zoug en tête de leur groupe
Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
L’article