DE | FR
néonazi suprémaciste blanc Etats-Unis Philadelphie hommes marche manifestation racisme George Floyd

Image: twitter

200 néonazis défilent à Philadelphie lors de la fête de l'indépendance

Aux Etats-Unis, un groupe de suprémacistes blancs a défilé armé de pancartes nationalistes à Philadelphie, en marge de la fête de l'indépendance du 4 juillet.



Pantalons kaki, chemises bleues et masques blancs rappelant le Ku Klux Klan: environ 200 partisans du Patriot Front ont défilé dans le centre-ville de Philadelphie samedi soir. Ils ont crié «Reclaim America» (reprenons l'Amérique) et «L'élection a été volée», selon la police.

Aucun dommage matériel

Plusieurs petites confrontations ont pris place, entre le groupe et certains passants. Une partie des néonazis était armée de pancartes, protégeant le reste du cortège avec eux.

Pendant le cortège, il n'y a eu aucun dommage matériel et aucun blessé n'est à déplorer, écrit encore la police. À plusieurs reprises, les radicaux de droite ont déclenché des bombes fumigènes pour masquer leur fuite. À Washington, une centaine de personnes ont également défilé pour une manifestation similaire. Personne n'a été arrêté dans les deux endroits.

Le Patriot Front appartient au mouvement «Alt-Right» aux États-Unis et croit en la suprématie des Blancs sur les autres races. Cette année, les partisans du groupe ont déjà organisé une marche similaire dans plusieurs villes américaines.

Fin juin, dans le nord de la ville, le même groupe a défiguré une peinture murale de feu George Floyd avec des insignes et des autocollants. (leo)

Adapté de l'allemand par jch, le texte original ici.

L'immeuble a été détruit en Floride

1 / 8
L'immeuble a été détruit en Floride
source: sda / al diaz
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

En Colombie, le peuple descend à nouveau dans la rue pour manifester

Après de nombreuses manifestations en avril dernier, des milliers de Colombiens protestaient à nouveau mercredi contre le président Ivan Duque.

Les négociations entre le gouvernement colombien et son peuple ne progressent pas. Depuis fin avril, des manifestations d'une ampleur inédite y ont fait des dizaines de morts. Mercredi, des milliers de manifestants sont retournés scander leur désarroi dans les rues de plusieurs villes du pays.

La crise sociale, qui a éclaté le 28 avril contre un projet de hausse des impôts, depuis retiré, se traduit par des manifestations quasi quotidiennes. Ces protestations s'illustrent surtout par des …

Lire l’article
Link zum Artikel