DE | FR

Trump attaqué en justice par des policiers du Capitole

Un policier est décédé dans l'assaut du Capitole. Ici la cérémonie en son honneur, en février 2021.
Un policier est décédé dans l'assaut du Capitole. Ici la cérémonie en son honneur, en février 2021.
Image: EPA The Washington Post/ POOL
Les agents réclament des compensations d'au moins 75 000 dollars chacun. Ils accusent Trump d'avoir incité au violent assaut, le 6 janvier 2021, contre l'institution américaine.
31.03.2021, 10:45

Deux agents de la police du Capitole ont porté plainte contre l'ancien président Donald Trump pour avoir incité au violent assaut, lancé le 6 janvier, contre l'institution américaine. Un policier était décédé.

Des dizaines d'autres avaient été blessés lors de cet épisode qui a profondément marqué l'Amérique. Les deux hommes à l'origine de la plainte, James Blassingame et Sidney Hemby, disent avoir subi des «blessures physiques et psychologiques» lors des affrontements, selon eux fomentés par Trump, qui vivait alors ses derniers jours en tant que président et refusait catégoriquement de reconnaître sa défaite face à Joe Biden.

«La foule insurgée, que Donald Trump a chauffé à blanc, encouragé, incité, guidé, aidé et dont il était complice, s'est frayée un chemin par la force face aux plaignants et à leurs collègues, les poursuivant et les agressant.»
Eléments de la plaintedéposée devant le tribunal fédéral de Washington.
«Les insurgés ont été encouragés par le comportement de Donald Trump au cours des derniers mois, qui a conduit ses partisans à croire à ses affirmations fausses, selon lesquelles il était sur le point d'être chassé de la Maison Blanche en raison d'une fraude électorale massive.»
Eléments de la plaintedéposée devant le tribunal fédéral de Washington.

Qui sont les policiers ayant déposé plainte contre Trump?

  • James Blassingame, un policier afro-américain qui travaillait depuis 17 ans pour la police du Capitole, dit avoir été blessé à la tête et au dos et souffrir de séquelles psychologiques suite à l'événement. Il dit aussi avoir subi des agressions racistes de la part des partisans de l'ancien président.
  • Sidney Hemby, en poste depuis onze ans, a été atteint aux mains et aux genoux après avoir été écrasé contre les portes du Capitole et a reçu des jets de produits chimiques sur le visage et le corps pendant l'assaut.
  • Les deux agents réclament des compensations d'au moins 75 000 dollars chacun ainsi qu'une amende d'une somme non précisée. (ats)

L'assaut du Capitole en images

1 / 6
L'assaut du Capitole en images
source: epa / michael reynolds
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

Trump bientôt de retour à la maison blanche?

L'ex-président est convaincu que le monde entier saura ce qui s'est réellement passé dans l'État de l'Arizona et que la fraude électorale sera dévoilée.

Maggie Haberman est l'une des journalistes politiques les plus connues aux États-Unis. Avant le New York Times, elle a travaillé pour le tabloïd New York Post. À l'époque, elle faisait régulièrement des reportages sur Trump et son clan. Elle est donc considérée comme l'une des journalistes les mieux informées sur Trump.

Récemment, Haberman a posté le tweet suivant: «Trump a dit à certaines personnes qu'il serait de retour à la présidence d'ici août.»

Sidney Powell, l'avocate qui, avec Rudy …

Lire l’article
Link zum Artikel