DE | FR

«Des changements climatiques sans précédent»: le Giec dévoile son rapport

Image: Keystone
Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) a dévoilé lundi son rapport, qui était très attendu. La publication arrive alors que de nombreuses catastrophes climatiques frappent la planète.
09.08.2021, 09:4909.08.2021, 16:46
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Le rapport des experts du climat de l'ONU (Giec) s'annonce comme «l'avertissement le plus sévère jamais lancé» sur le rôle du comportement humain dans le réchauffement de la planète, a déclaré le président de la COP26 Alok Sharma. Le rapport a été dévoilé lundi à 10h00, watson a suivi la conférence de presse pour vous.

La conférence de presse sur Youtube:

Les points forts de la conférence

  • «La réduction des gaz à effet de serre ralentit le changement climatique et améliorera la qualité de l'air; chaque tonne de CO2 contribue au réchauffement climatique, les gouvernements doivent "décarboner" plus rapidement.»
  • «Chaque entreprise, investisseur et citoyen doit jouer son rôle. Cette génération de citoyens conscients peut arranger les choses et apporter les changements qui arrêteront le réchauffement de la planète et créeront la paix et la prospérité dans le monde.»
  • «L'objectif est d'atteindre 1,5 degré. A la place, nous nous dirigeons vers 2 à 3 degrés. Ce n'est pas suffisant. Les impacts les plus néfastes sont les pénuries, la chaleur extrême et la crise des réfugiés.»
  • «Le changement climatique affecte déjà toutes les régions de notre planète. Chaque fraction supplémentaire du réchauffement climatique affectera les régions de multiples manières.»
  • «Les changements récents du climat sont généralisés et s'intensifient sans précédent depuis des milliers d'années.»
  • «La température n'est pas le seul aspect qui est modifié, les niveaux de CO2 continuent d'augmenter rapidement.»
  • «Le niveau de la mer s'est élevé à un rythme rapide, la banquise arctique est à son plus bas et le recul des glaciers à l'échelle mondiale est sans précédent.»
  • «Le réchauffement que nous avons déjà connu a des conséquences de grande portée.»
  • «Si nous réduisons rapidement les émissions de gaz à effet de serre, nous pouvons atteindre les émissions mondiales nettes de CO2 vers 2050.»
  • «Il est extrêmement probable que nous puissions maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 degrés.»
  • «Les activités humaines provoquent le changement climatique et rendent les événements climatiques extrêmes, notamment les vagues de chaleur, les fortes pluies et les sécheresses, plus fréquents et plus graves.»
  • Afin de pouvoir se projeter, le Giec a mis en place un atlas interactif pour créer ses propres cartes et analyses avec les données utilisées dans le rapport:
Découvrez ce que signifie le changement climatique là où vous vivez avec cet atlas interactif (en anglais).
Vidéo: Vimeo/IPCC

C'est quoi la COP26?

La Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques est une conférence internationale organisée par les Nations unies qui se déroulera du 1er au 12 novembre 2021 à Glasgow, en Ecosse. Elle est la 26e Conférence des parties (d'où son acronyme : COP26), qui réunit les pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). L’organisateur est le Royaume-Uni, en partenariat avec l’Italie.

En parlant de réchauffement climatique: Manif sur la Münsterplatz, Berne

Plus d'articles sur le climat

Manifester? «C'est notre seul moyen d'être pris au sérieux»

Link zum Artikel

15 militants d'Extinction Rebellion devant les juges à Neuchâtel

Link zum Artikel

Des scientifiques suisses prônent la désobéissance civile

Link zum Artikel

Il y a 40% de chance qu'il fasse plus chaud d'1,5°C dans 5 ans

Link zum Artikel

La Nasa et l'ESA s'allient pour le climat

Les deux agences spatiales veulent partager leur expertise en matière d'observation de la Terre. Le but? Apporter une réponse globale au changement climatique.

Parce que le changement climatique est un défi global qui n'attend pas, l'agence spatiale américaine (Nasa) et l'agence spatiale européenne (ESA) ont formé mardi un partenariat.

L'objectif de ce dernier est de mettre en commun leur expertise en matière d'observation de la Terre. Ils veulent ainsi mieux comprendre le changement climatique.

Ce partenariat a été formalisé par une déclaration d'intention. Cette dernière a été signée par:

Il vise à «tracer le chemin pour apporter une réponse globale …

Lire l’article
Link zum Artikel