DE | FR

3 questions sur le projet de rapport climatique apocalyptique de l'ONU

Bild

Image: Shutterstock

Les conclusions du projet de rapport des experts climatiques de l'ONU est sans appel: l'humanité se dirige vers un cataclysme. Voici à quoi il faut s'attendre.



Les impacts du changement climatique sont déjà dévastateurs, mais le pire est à venir. Voici en substance ce que révèle un projet de rapport des experts de l'ONU, consulté en exclusivité par l'AFP.

De quoi s'agit-il?

Le projet de rapport a été rédigé par des centaines de scientifiques rattachés au Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), qui fait autorité en la matière.

C'est l'une des compilations scientifiques les plus importantes sur les conséquences du réchauffement sur la nature et l'humanité. Le rapport d'évaluation complet de 4000 pages a pour vocation d'éclairer les décisions politiques. Il sera officiellement publié en février 2022.

Quelles seront les conséquences?

Le climat a déjà changé, rappellent les chercheurs. Les effets sont déjà graves et seront de plus en plus violents, même si les émissions de CO2 sont freinées.

Sur l'environnement

De nombreux écosystèmes terrestres, marins, côtiers, ou encore d'eau douce sont déjà «proches ou au-delà» des limites leur permettant de s'adapter.

Sur l'humanité

Sur l'économie et l'agriculture

Dans tous les systèmes de production alimentaire, les pertes soudaines vont s'accroitre. Les catastrophes météo et les efforts d'adaptation nécessiteront de sommes colossales.

Que faire?

Selon les experts de l'ONU, l'humanité n'est à ce stade pas armée pour faire face à la dégradation certaine de la situation.

«Les niveaux actuels d'adaptation seront insuffisants pour répondre aux futurs risques climatiques»

Les experts du Giec

Face à ces problèmes systémiques, aucun remède miracle unique. En revanche, une seule action peut avoir des effets positifs en cascade.

De manière générale, «Nous avons besoin d'une transformation radicale des processus et des comportements à tous les niveaux: individus, communautés, entreprises, institutions et gouvernement», plaide le rapport. «Nous devons redéfinir notre mode de vie et de consommation». L'humanité peut donc encore orienter sa destinée vers un avenir meilleur. (ats/asi)

Pour en savoir plus sur l'actu écolo

Orages, grêle, le ciel est-il en train de nous tomber sur la tête?

Link zum Artikel

La plus grosse étude sur les glaciers est bien déprimante

Link zum Artikel

Voici comment les villes et les cantons romands agissent pour le climat

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

L’ultimatum d’Extinction Rebellion: la vérité ou Zurich sombre dans le chaos

Link zum Artikel

Une Suisse sans pesticides de synthèse. Mais pourquoi?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En parlant de catastrophe naturelle, voici l'éruption du Nyiragongo en mai 2021

1 / 10
Eruption du Nyiragongo en mai 2021
source: sda / rebecca blackwell
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Plusieurs milliers de personnes dans la rue pour le climat en France

Plus de 180 rassemblements ont eu lieu dimanche en France contre le projet de loi sur le climat qui sera présenté lundi au Parlement. Les manifestants dénoncent un texte «sans ambition».

Quelques milliers de personnes ont manifesté dimanche à Paris pour «une vraie loi climat». Ce rassemblement était organisé à la veille de l'examen à l'Assemblée nationale d'un projet du gouvernement fustigé pour son «manque d'ambition».

Plus de 180 rassemblements du même type étaient prévus à travers la France afin de «relancer la dynamique citoyenne», selon Elodie Nace, d'Alternatiba, un des mouvements organisateurs. Des dizaines d'ONG, syndicats et partis ont appelé à manifester, …

Lire l’article
Link zum Artikel