DE | FR

Tous les chiffres du coronavirus en Suisse

Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story


Hospitalisations, infections, décès, etc.

Wappen-Platzhalter Canton
Valeur Re
Incidence
Positivité
Nouveaux infectés
Décès tot.
Vaccinées
% de vaccination
Valeur Re
(nationale)
Taux de positivité
ø 7 jours
Personnes
vaccinées
Nouveaux
hospitalisés
Nouveaux
infectés
Nouveaux
décès
Les données sont fournies par l’Office fédéral de la santé publique.

Quelques explications

L’ensemble des données utilisées pour la réalisation de ces graphiques est mis à disposition par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Elles accusent toujours un retard de quelques jours par rapport à l'évolution réelle de la pandémie.

Le chiffre le plus connu au niveau fédéral est le nombre de nouvelles infections, soit le nombre de nouveaux cas signalés à l'OFSP. Ces données ne correspondent pas aux infections du jour, sachant qu’elles intègrent souvent des informations des trois ou quatre jours précédents.

En outre, ce chiffre dépend aussi de la quantité de tests réalisés. C’est pourquoi le taux de reproduction (valeur Re) et le taux de positivité (rapport entre le nombre de tests et le nombre de cas positifs) sont des éléments importants à connaître.

Les chiffres des hospitalisations et des décès montrent de manière claire l'évolution (à la hausse ou à la baisse) de la situation. Il faut toutefois garder à l’esprit qu'il faut plusieurs jours avant qu'une personne infectée ne se rende à l’hôpital ou qu’elle ne décède. Il y a ainsi un délai de deux à quatre semaines avant que l'impact de toute mesure prise par les autorités ne se fasse sentir sur ces chiffres.

Evolution des variants

Les virus évoluent constamment et le coronavirus ne fait pas exception. Les autorités mettent aujourd’hui l’accent sur la mutation N501Y, qui comprend les variants B.1.1.7 (appelé variant britannique) et B.1.351 (sud-africain).

Selon l’état actuel de la recherche, le variant B.1.1.7 est considéré comme plus infectieux: il se transmet plus facilement, plus rapidement et peut donc présenter une dangerosité plus élevée.

Ci-dessous, la courbe rouge montre la proportion estimée des variants dits «pertinents» par rapport à l’ensemble des échantillons testés. Cette valeur est actuellement en hausse, ce qui suscite l'inquiétude des responsables politiques.

Proportion estimée des variantes du virus pertinentes

Ce ne sont que des estimations réalisées par l’OFSP, qui peuvent changer rétrospectivement au fur et à mesure que de nouveaux chiffres sont mis à disposition.

Vaccinations: la situation

La Suisse a réalisé les premières vaccinations dès la fin du mois de décembre 2020. Cependant, la plupart des cantons n'ont commencé à vacciner la population qu'au début de l’année 2021. Ci-dessous, l’évolution de la vaccination:

Total gelieferte Impfdosen
Total verabreichte Impfdosen
Total vollständig geimpfte Personen

Depuis le 16 février 2021, l'OFSP publie des chiffres sur le nombre de personnes dont la vaccination a été complétée. En raison du besoin de recevoir deux doses de vaccins , le nombre de personnes entièrement vaccinées peut différer du nombre de doses administrées publié jusqu'à présent.

Surmortalité en Suisse

Ci-dessous, l’évolution de la mortalité en Suisse. La zone grise sur le graphique présente les limites supérieure et inférieure du nombre de décès statistiquement attendus. Le traitillé en noir montre les décès attendus pour l'année 2021.

Si la courbe sort de cette zone grise, on parle de surmortalité ou de sous-mortalité. Pour 2020, elle montre que le nombre de décès de personnes âgées (plus de 65 ans) est plus élevé que les années précédentes lors des pics de la pandémie.

La courbe rose correspond aux décès enregistrés en Suisse en 2020, la violette aux décès enregistrés en 2021. Les autres courbes (en gris clair) correspondent aux décès enregistrés lors des années 2010 à 2019.

Mortalité en 2021 en 2020 les années passées Mortalité statistique attendue, min. et max. Mortalité statistique moyenne

Occupation des lits d'hôpitaux

Ci-dessous, la charge actuelle des unités de soins intensifs dans les hôpitaux du pays:

Covid-19 Nicht-Covid Freie Betten

A noter que les hôpitaux reportent certaines opérations afin d'alléger la charge des unités de soins intensifs. Par conséquent, le nombre de patients qui ne sont pas liés au Covid-19 a diminué chaque fois que celui des patients atteints par le coronavirus a augmenté.

Les données relatives aux capacités hospitalières sont agrégées par la Confédération. Si un hôpital atteint ses limites, il peut transférer les patients vers des établissements moins encombrés. Ce graphique montre la situation dans les cantons.

Le coronavirus dans les cantons

Taux de positivité et nombre de tests

Nombre de tests effectués en Suisse par jour

Positive PCR- und Antigen-Tests Negative Testresultate

Il est nécessaire de prendre en compte le nombre de tests réalisés pour saisir l’ampleur du nombre de cas et ne pas déformer la réalité. Le premier graphique montre uniquement le nombre de nouvelles infections.

Taux de positivité par jour

La courbe principale (épaisse) montre le taux de positivité pour l’ensemble des tests (PCR et antigénique). Les autres (fines) indiquent ce même taux mais par type de test.

Plus d'articles sur Covid-19

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Thèmes

L'heure de vérité approche pour Darius Rochebin

Vendredi, la SSR, organe de tutelle de la RTS, rendra publiques les enquêtes menées à l'interne sur des allégations de harcèlement sexuel, entre autres. L'ancien présentateur vedette du TJ Darius Rochebin a fait également l'objet d'investigations. Son sort à LCI, dont il a été mis provisoirement en retrait, tient à leurs conclusions. watson a joint la direction de la chaîne d'infos française.

Verdict imminent pour Darius Rochebin. Comme tout le monde, mais concerné au premier chef, l’ancien présentateur vedette du TJ romand prendra connaissance vendredi des enquêtes lancées par la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR), dévoilées demain, portant sur des «dysfonctionnements» au sein de la Radio télévision suisse (RTS). Harcèlement sexuel, pression morale, responsabilités hiérarchiques: près de six mois après les révélations du Temps, la vérité …

Lire l’article
Link zum Artikel