DE | FR
«Métèque» est dans les bacs depuis le vendredi 6 mai.
«Métèque» est dans les bacs depuis le vendredi 6 mai.Image: Stéphane de Bourgies / Warner Music
Humeur

«Métèque»: Renaud massacre la chanson française, mais aussi lui-même

Avec «Métèque», Renaud réinterprète treize classiques de la chanson française qu'il chérit particulièrement. Alors oui, ce répertoire est massacré par sa voix. Mais surtout, c'est Renaud que sa voix massacre. Tristesse d'un fan.
12.05.2022, 16:1313.05.2022, 09:40
Suivez-moi

Une drôle de façon de fêter ses 70 ans. Même s'il y a quelque chose de touchant dans l'écho de certains textes dans leur version Renaud, le résultat des treize reprises de Métèque, son nouvel album sorti le 6 mai, est la confirmation d'un malaise. Reprendre ces joyaux du grand répertoire francophone à un stade où l'on sait pertinemment qu'on n'arrive plus à prononcer convenablement ni voyelles ni consonnes est un acte au minimum absurde...

Ou alors désespéré. Du genre: «Sauvez-moi!»

On vous la fait courte. Avec cet opus, on passe du Métèque de Georges Moustaki (sans doute l'une des moins mauvaises prestations) au Temps des cerises d'Antoine Renard et Jean-Baptiste Clément, en passant par la sublime chanson L'Amitié de Françoise Hardy écrite par Jean-Max Rivière et Gérard Bourgeois. La voix chevrotante et le souffle saccadé de Renaud cassent les rythmes et les mélodies. C'est d'ailleurs lui-même qui le dit:

«Quand je parle, elle est un peu éraillée, quand je chante c'est un peu laborieux, j'ai de plus de plus de mal à chanter»
Renaud, sur RTL, le 5 mai dernier

Entendons-nous: il n'y a pas que du mauvais dans ce projet.

Ce clip avec Jean-Paul Rouve est très réussi – il m'a même ému:

«Si tu me payes un verre» (réalisation Yann Orhan)Vidéo: YouTube/Renaud

Et à la télé, il s'en assez bien sorti... Mieux qu'Axelle Red en tout cas:

L'émission, diffusée le 10 mai sur France 2, s'intitulait «Joyeux anniversaire Renaud».Vidéo: YouTube/Actu Médias

Mais le jeu en valait-il vraiment la chandelle? A part pour dire «Je suis mort, qui dit mieux?» à la fin du disque, à quoi rime cette énième création de la dernière chance? A pas grand-chose. Et c'est toujours plus difficile de le reconnaître quand on est un grand admirateur de l'artiste et de son œuvre.

«Corona song»,
le point de bascule

Renaud, c'est à son crédit, a su plusieurs fois renaître de ses cendres. En 1991, avec Marchand de cailloux, où on le découvre affaibli, le cœur meurtri par le deuil et la désillusion. En 2002, lors de la sortie de Boucan d'enfer, avec la chanson phare Docteur Renaud, Mister Renard, après un long détour du côté de l'alcoolisme profond. Quelques descentes aux enfers plus loin, il revient en 2006 avec Rouge Sang. Et après de nouveaux abîmes anisés, il fait son grand come-back avec un album digne et sobrement intitulé Renaud.

«Toujours debout» (mais assis):

La boucle était bouclée. Il aurait fallu en rester là. Terminer sur une bonne note. L'artiste, pourtant, a cru devoir continuer sur sa lancée – mais quelle lancée? Fin 2019 sortait l'inattendue collection de chansons pour enfants Les Mômes et les Enfants d'abord!, puis, en février 2020, la désolante Corona song. Comme une longue tentative de survie. Une survie financière? Artistique? Existentielle?

Peu importe, après tout... Il s'agirait juste de ne pas nous faire oublier la magie de Mistral gagnant, Adieu minette, Laisse béton, En cloque, Déserteur, Où c'est qu'j'ai mis mon flingue, Socialiste, La teigne, Miss Maggie, Petit pédé et mille autres chefs-d'œuvre. Ce Renaud-là, où est-il aujourd'hui, si ce n'est dans un endroit où il demande au nouveau Renaud de le laisser peinard (au lieu de nous faire de la peine)?

On n'en est plus au stade du Renard qui devrait redevenir Renaud, mais du Renaud qui aurait avantage à s'arrêter, simplement. Il n'y a aucune honte à cela. Au contraire.
Moi, dépité

Car oui, Renaud, Métèque est certainement votre album de trop. J'ai des sueurs froides à penser que vous avez d'ores et déjà confié être en préparation de reprises de Gainsbourg. Vous envisagez même de publier un album de chansons originales pour vos 50 ans de carrière, en 2025... Euh, par pitié, arrêtez. Sans quoi vous nous rendrez même nostalgiques de notre nostalgie.

Change de disque: «30» d'Adele

Si vous êtes branchés musique

Booba a gagné 265 000 dollars grâce à son dernier clip sorti en NFT

Link zum Artikel

L'affiche du Paléo 2022 nous en bouche un coin

Link zum Artikel

Des chiens robots se la jouent Rolling Stones dans un clip angoissant

Link zum Artikel

Ces 10 stars ont changé de nom durant leur carrière: interro surprise🤯!

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Le Flambeau», nouvelle comédie désopilante ou affligeante?
Jonathan Cohen avait dynamisé la série française grâce à une parodie du Bachelor, renommée La Flamme sur Canal+. Cette fois-ci, place au Flambeau et les aventuriers de Chupacabra, une nouvelle pitrerie inspirée de Koh-Lanta.

Les rires et le ballet d'actrices et d'acteurs de la première saison de La Flamme avaient fait d'excellentes audiences, profitant de séquences massivement partagées sur les réseaux sociaux. Le duo Jonathan Cohen et Vincent Dedienne incarnait une série aux multiples personnages plus loufoques les uns que les autres.

L’article