Divertissement
Netflix

Alban Lenoir, le Français qui a snobé Fast and Furious

Alban Lenoir fait des étincelles dans AKA.
Le renouveau du cinéma d'action français passe par Alban Lenoir.Image: Netflix

Alban Lenoir, le Français qui a snobé Fast and Furious pour Netflix

L'acteur français rassemble un large public sur Netflix, loin d'un cinéma français toujours frileux quand il s'agit de financer des productions d'action.
15.05.2023, 18:4216.05.2023, 08:05
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

Alban Lenoir, c'est une gueule, un gars qui balance des parpaings et fusille du regard le moindre énergumène qui ose lui causer du tort. Il aurait le physique de l'emploi pour entrer dans des productions estampillées Olivier Marchal ou Luc Besson, avec sa carrure de tueur à gages, mais il brille loin des salles obscures, sur Netflix.

Le désormais nouveau patron de l'action, Alban Lenoir a grandi à Dijon. Il est le stéréotype de l'acteur physique, une armoire à glace qui se rêvait en Jean-Claude Van Damme à neuf ans, lâche-t-il dans Technikart. Une confession qui lui collerait presque à la peau en 2023, tant il incarne la force tranquille croisée à une violence froide. Et même si dans ses derniers films la qualité artistique flanche parfois, il joue les pompiers de service et comble les lacunes grâce à sa plastique et une implication sans faille.

Il n'est pas apparu comme par enchantement. Après plusieurs apparitions dans la série Kaamelott où il incarne Ferghus, puis de petits rôles, il crève enfin l'écran en 2015 dans le film Un Français, se glissant le rôle d'un skinhead. Rugueux, violent, intense, Lenoir voit sa carrière décoller du jour au lendemain.

Star testostéronée (mais pas trop) de Netflix

Lui qui se refuse d'être catalogué comme un acteur bloqué dans ce genre, il se retrouve un poil embêté après ses derniers succès. Depuis Balle Perdue 1 et 2 et AKA, Lenoir cartonne sur Netflix et se profile dorénavant comme l'acteur français, quand il s'agit de sortir les muscles dynamisant le paysage de l'actioner hexagonal. Dans AKA, où il interprète un agent infiltré qui se coltine les sales boulots pour déjouer un attentat, la nouvelle coqueluche des films à couteaux tirés fait honneur à son statut. Si bien qu'il est le plus gros succès pour un film français sur Netflix avec 81 millions d’heures de visionnage en seulement dix jours.

Après des expériences en tant que cascadeur (dans Taken notamment), le beau bébé de 42 ans incarne chacun de ses projets et se livre pleinement dans des partitions musclées. Il fait mouche même outre-Atlantique, adulé pour son charisme et le renouveau qu'il injecte dans le cinéma d'action francophone.

AKA - Bande-annonce

Vidéo: watson

Le site américain Polygon l'assure: «Cela vaut la peine de regarder (réd: AKA) si vous vous intéressez à la nouvelle vague du cinéma d'action français et à l'une de ses stars les plus intrigantes», écrit le site spécialisé.

Et comme jouer la comédie ne lui suffit pas, il prend la plume. Il coiffe la casquette de scénariste de son dernier projet pour la plateforme américaine, ainsi que pour Balle perdue 1 et 2. Une percée tardive, surtout que sa nouvelle notoriété lui vient d'une plateforme, loin des salles obscures, qui semblent ne pas vouloir diffuser ce cinéma qui carbure en streaming.

Les distributions de rafales de phalanges et les brutes des milieux criminels, Lenoir est plus qu'une promesse, il est devenu une assurance, voire une référence. Surtout que son ascension n'était pas spécialement gagnée. Comme l'acteur français le confiait à Technikart, ils ont dû cravacher durement pour mettre sur pied le film Balle perdue:

«Pendant des années, on n’a pas réussi à faire financer Balle perdue, avant d’avoir l’accord de Netflix»

Netflix et Disney+ au menu

Depuis, une jolie romance s'est enclenchée entre l'acteur et Netflix, qui se nourrit aussi d'autres genres, comme le rappelle son rôle dans le film de Jean-Pierre Jeunet (Big Bug). Mais l'action reste son gagne-pain - on le retrouvera prochainement sur Disney+ dans Antigang: la relève, puis après son incartade chez le rival, un retour est prévu dans le remake du Salaire de la peur. Le streaming est son refuge.

Désormais marqué au fer (ou au N) rouge, quand sa gueule de spadassin apparaît, mélange de colère enfouie et d'âme d'écorché vif, Lenoir assène un bon coup de pied dans la fourmilière d'un cinéma français très frileux quand il s'agit de mettre des billes dans un film d'action.

Dans l'enchaînement de productions sur Netflix, la révélation dijonnaise fait écho jusqu'aux Etats-Unis, où les bonhommes tels que Lenoir font des vagues avec leur simple physique de baroudeur: «C’était mon rêve. On m’a fait des propositions après Balle perdue, grâce à la force de frappe de Netflix dans le monde entier.» Des invitations qui auraient d'ailleurs pu lui offrir un rôle dans la saga Fast & Furious X. Mais faute de temps, car planning trop chargé, il n'a pas embarqué avec la famille de Vin Diesel. Peut-être un mal pour un bien...

Les coulisses du tournage des Avengers

1 / 22
Les coulisses du tournage des Avengers
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
L'adaptation de «La petite sirène» sera-t-elle malaisante?
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Eminem a oublié la formule magique
Dans son douzième album The Death Of Slim Shady (Coup De Grâce), le grand rappeur de Détroit brandit son alter ego «The Slim Shady» pour combattre tout ce qui se range sous le label «woke». Au risque de se perdre.

Eminem, de son vrai nom Marshall Bruce Mathers III, est le rappeur le plus populaire de l'histoire. L'homme, qui a grandi pauvre, sans racines et victime de harcèlement dans un milieu brisé avec une mère toxicomane et, selon ses dires, violente, a vendu quelque 220 millions de disques. Il a reçu quinze Grammys et, en 2022, le plutôt conservateur «Rock and Roll Hall of Fame» l'a même admis dans ses rangs. Le rappeur est surtout apprécié par des personnes qui n'aiment pas vraiment écouter du rap.

L’article