DE | FR
Série

La saison 2 de cette série débile arrive (enfin) bientôt!

Netflix a balancé la date de sortie de la saison 2 d'Emily in Paris. Les Fêtes auront manifestement un goût de cwoissant américain à la sauce French.
18.11.2021, 17:5019.11.2021, 07:39
Suivez-moi

Enfin! Netflix nous avait annoncé, il y a quelques mois, que la deuxième saison d'Emily in Paris était prévue pour 2021. La plateforme a précisé la date exacte: dès le 22 décembre, on arrête tout et on binge-watch cette série nulle mais super, mais nulle.

Selon les premières images dévoilées par le site de streaming, la trame se déroulera entre Paris et Saint-Tropez, avec un passage par le cimetière parisien du Père Lachaise.

Une fois de plus, la production nous vend du rêve en faisant croire à la Terre entière que la capitale française est une ville propre où on roule cheveux au vent en Vespa, avec des gens bien sappés et une tendance so French à faire crac-crac avec son voisin. Vivement le 22 décembre, qu'on en finisse.

Pour patienter, voici des idées de cadeaux de Noël chers et inutiles

1 / 21
Des idées de cadeaux de Noël chers et inutiles
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

D'ailleurs, plongeons dans l'ambiance de Noël, en attendant

Vidéo: watson

Netflix? Vous avez dit Netflix?

Emily in Paris se fait démonter par le gouvernement ukrainien

Link zum Artikel

Cette série niaise de Netflix est bientôt de retour!

Link zum Artikel

Après avoir parodié Le Bachelor, Jonathan Cohen s'attaque à Koh-Lanta

Link zum Artikel

Netflix ne sait pas écrire le mot «illettrée» et ça fait réagir Twitter

Link zum Artikel
Selon Vice, les GIFs, c'est ringard... Et si j'aime être ringard?
Selon Vice, utiliser des GIFs, c'est un truc de boomers. Si Vice le dit, alors il faut arrêter... Sauf si vous aimez avoir votre libre arbitre, dans ce cas, voici un autre regard sur le cool et le ringard.

Vice, c'est un peu le Vogue de la décadence. Si Anna Wintour dit qu'il faut arrêter de porter des fringues à carreaux, on dit pardon madame et on arrête. Vice, c'est pareil, mais version trash et disruptif. «Sex, drugs and GIFs», avis d'experts à l'appui, avec mise en opposition des Millennials, de la Gen Z, des générations plus vintage et intellectualisation d'un thème dont tout le monde se fout.

L’article