ciel couvert
DE | FR
Divertissement
Technologie

DALL·E , l’IA qui génère des images délirantes à partir d'un texte

L'œuvre «Blocher mangeant un Cheeseburger» pourrait presque être un tableau du peintre Francis Bacon.
L'œuvre «Blocher mangeant un Cheeseburger» pourrait presque être un tableau du peintre Francis Bacon.image: Dall-e mini

DALL·E , l’IA qui génère des images délirantes à partir d'un texte

Les réseaux sociaux s'emballent pour Dall·E. Ce système de génération d'images fonctionne grâce à l’intelligence artificielle. Tapez ce qui vous vient à l'esprit et la magie opère en images, pour le meilleur et pour le pire.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
17.06.2022, 18:5526.07.2022, 14:56
Petar Marjanović
Petar Marjanović
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

Internet a un nouveau jouet et il fonctionne avec de l'intelligence artificielle. Il s'appelle le DALL·E Mini, nom qui tire son origine du film Wall·E de Pixar et du peintre surréaliste Salvador Dalí.

L'idée sous-jacente est simple: vous prenez une phrase - si possible une phrase qui convient comme légende - et vous faites ensuite générer par l'ordinateur une image qui va tenter de coller au plus proche de votre description. Plus la phrase est surréaliste, plus il y a de chances qu'une image amusante sorte.

Les œuvres de DALL-E Mini

1 / 13
Les œuvres de DALL-E Mini
Staline jouant du saxophone
partager sur Facebookpartager sur X

Derrière tout ce fun se cache un vaste domaine de recherche promu par la société OpenAI, co-fondée par Elon Musk. Le système repose sur un réseau numérique «neuronal» formé à l'aide de millions de légendes d'images existantes. Les développeurs espéraient créer un programme qui générerait une image à partir de la saisie de texte. Les résultats de la première version de DALL·E sont finalement apparus en 2021 et étaient un peu flous.

Le modèle a été donc était amélioré, et la deuxième version est disponible depuis quelques jours pour les testeurs sélectionnés. DALL·E 2 peut produire des images plus précises dans une variété de styles avec des arrière-plans de meilleure qualité et plus complexes.

Pour le grand public, DALL·E Mini est un clone de ce projet qui génère plus rapidement des images à faible résolution. Il est devenu très populaire ces derniers jours car, telle est la culture d'Internet, tout le monde s'est jeté dessus afin de créer les combinaisons les plus absurdes possibles. Les serveurs sont d'ailleurs souvent surchargés et il faut attendre longtemps pour un résultat.

C'est rigolo devant, un peu moins derrière

Cette instabilité n'a pas nui au succès: une communauté a maintenant émergé sur Twitter et Reddit qui recueille les Weird Dall-E Generations. Beaucoup d'entre eux sont qualifiés de mèmes et font références à la culture populaire.

Cependant, la diffusion du jouet dans les zones d'ombre d'Internet – par exemple sur «4chan» – a également permis de révéler des faiblesses dans l'«intelligence artificielle». Le terme est intentionnellement placé entre guillemets, car les modèles informatiques structurés de manière neuronale n'ont rien à voir avec «l'intelligence».

En effet, il y a principalement beaucoup de mathématiques et de statistiques derrière de tels gadgets. Les programmes ont été alimentés avec des millions et des millions d'images et les légendes associées provenant de sites Web bien connus. L'algorithme a converti ces données en zéros et en un et a essayé d'utiliser des méthodes de statistiques pour découvrir des points communs.

Le logiciel a par exemple a appris que Pikachu est une figure jaune, que les oiseaux sont des animaux poilus et légèrement pointus et que les peintures de l'artiste espagnol Salvador Dalí ont un style photoréaliste (d'où le nom du projet).

Cependant, il a également reconnu selon ces modèles de statistiques, que les politiciens sont pour la plupart des hommes aux cheveux gris et qu'il existe certaines professions qui, du moins selon les données, étaient souvent occupées par des femmes. Si vous demandez à Dall-E Mini une photo d'un criminel en randonnée, vous verrez des gens dodus avec des cagoules. Si vous recherchez plutôt un migrant criminel lors d'une randonnée, le capuchon facial est manquant.

Pour cela, des créatures ressemblant à des humains sont montrées qui ont un teint plus foncé d'une manière à la fois raciste et stéréotypée. Les développeurs en sont conscients et soulignent que les modèles de génération d'images peuvent renforcer ou aggraver les préjugés sociaux. Ceci est justifié par l'historique de son origine: le modèle a été formé à l'aide de données non filtrées provenant d'Internet.

Pour s'amuser avec DALL-E, voici comment faire:

  • Vous pouvez faire convertir votre propre texte en image sur le site Web de Dall-E Mini.
  • L'outil a été généré pour la saisie de texte en anglais, mais il est également possible de générer du charabia.
  • Les serveurs Dall-E Mini peuvent être surchargés. Si vous ne voyez pas de message d'erreur après avoir cliqué sur «Exécuter», cela devrait fonctionner: soyez patient - le calcul de l'image peut prendre jusqu'à deux minutes.
  • Dites-nous dans les commentaires ce que vous pensez de l'outil et quel type d'affichage vous espériez.
«J'peux pas te parler là, je suis en train de devenir Vecna»
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Enorme rebondissement pour les Romands de Pékin Express
Si vous n'avez pas encore vu le dernier épisode de Pékin Express, nous vous conseillons de refermer cet article très rapidement, car on va lâcher une grosse bombe.

Si vous suivez les aventures de Pékin Express, vous avez certainement été marqués par l'élimination des candidats romands la semaine passée.

L’article