Economie
Analyse

Avis de tempête sur les bourses: attachez votre ceinture!

Börse im Sturm
La bourse se dirige vers une période de turbulences.image: Shutterstock
Analyse

Avis de tempête sur les bourses: attachez votre ceinture!

Après l'inflation, une récession se profile en embuscade. Accrochez-vous, car les marchés financiers vont connaître une grande zone de turbulences.
18.06.2022, 11:50
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Suivez-moi
Plus de «Economie»

Les banques centrales occidentales ont sous-estimé l'inflation, en particulier la Fed, la Réserve fédérale américaine. Mais aujourd'hui, elle tourne vigoureusement la roue des taux d'intérêt. Les taux directeurs américains sont déjà passés de zéro à 0,75 point. Mais, comme l'inflation est toujours bien au-dessus de 8 points de pourcentage, la Fed devrait encore augmenter les taux d'intérêt de 0,5 cette semaine.

Les courtiers le savent par expérience douloureuse: une hausse des taux d'intérêt signifie une baisse des cours des actions. Et ça s'est confirmé une fois de plus. Les bourses américaines sont déjà proches d'un marché baissier, ce qui signifie que les prix ont chuté d'environ 20%. Dans ce pays aussi, le rouge est la couleur prédominante sur les marchés boursiers.

FILE - The Microsoft company logo is displayed at their offices in Sydney, Australia, on Wednesday, Feb. 3, 2021. The Competition and Markets Authority said in a brief statement Monday, Dec. 13, 2021  ...
Microsoft met en garde contre la baisse de ses bénéfices.image: keystone

Dollar trop fort

Une autre règle d'or boursière est la suivante: si les États-Unis toussent, les autres pays attrapent une pneumonie. Ce sont de mauvaises perspectives. En effet, les entreprises américaines se succèdent pour dire qu'elles n'atteindront pas leurs objectifs de profits. La faute au dollar qui a fortement augmenté malgré l'inflation. Cela signifie à son tour une baisse des bénéfices des entreprises, car les coûts du renforcement du billet vert ne peuvent pas être intégralement répercutés sur les prix.

Des entreprises connues, comme Microsoft ou le détaillant Target, ont déjà émis des avertissements sur les bénéfices. D'autres suivront. Selon le Financial Times, la banque d'investissement Goldman Sachs a calculé que les entreprises américaines ont perdu environ 40 milliards de dollars de bénéfices au premier semestre à cause du dollar fort.

La hausse des taux d'intérêt directeurs et la baisse des perspectives de bénéfices créent un climat morose à Wall Street.

«Nous pensons généralement que le marché baissier n'est pas encore terminé, car les attentes en matière de bénéfices doivent être revues à la baisse»
Michael Wilson

Michael Wilson de la banque Morgan Stanley poursuit dans les colonnes du Wall Street Journal. «Nous pensons donc que les ventes vont se poursuivre».

FILE - An advertisement for Bitcoin cryptocurrency is displayed on a street in Hong Kong, on Feb. 17, 2022. California on Wednesday, May 4, 2022, became the first state to formally begin examining how ...
Les bitcoins n'offrent aucune protection contre la tempête boursière.image: keystone

Le bitcoin alors?

Et oui, les cryptos n'offrent aucune protection. Ils évoluent parallèlement aux marchés boursiers. Cela signifie que le cours du bitcoin a de nouveau chuté, et fortement. Actuellement, il s'approche de la barre des 24 000 dollars.

Mais ce qui est beaucoup plus douloureux, c'est que l'économie réelle est, elle aussi, de plus en plus sous pression. Le Financial Times a mené une vaste enquête auprès des économistes. Le résultat est inquiétant: 70% des personnes interrogées s'attendent à ce que l'économie américaine entre en récession l'année prochaine.

Le déluge pour bientôt?

Actuellement, rien de tout cela n'est encore perceptible. L'économie américaine s'est remise extrêmement rapidement des confinements. On continue à créer entre 200 000 et 300 000 nouveaux emplois par mois. Avec 3,7 points de pourcentage, le taux de chômage se situe à un niveau record pour les États-Unis. Mais comme l'inflation s'avère beaucoup plus persistante qu'on ne le pensait initialement, cela pourrait bientôt changer. La hausse rapide des taux directeurs va doucher les espoirs d'un marché de l'emploi en effervescence.

Des mois plus que délicats s'annoncent pour les banques centrales. On peut se demander si la Fed, en particulier, parviendra à faire atterrir l'économie en douceur. Certains économistes estiment que la Fed devra augmenter ses taux directeurs jusqu'à 4 points de pourcentage. Cela équivaudrait à une cure de jouvence pour l'économie réelle.

Tara Sinclair, économiste à l'université George Washington, explique au Financial Times:

«Ce n'est pas un atterrissage sur un aéroport normal. Cet avion doit se poser sur un câble, et par vent fort»
Tara Sinclair

Chez nous? Un mot d'ordre: Attachez votre ceinture!

La première grève féministe de Suisse le 14 juin 1991
1 / 12
La première grève féministe de Suisse le 14 juin 1991
La première grève des femmes* de Suisse avait impliqué plus de 500 000 femmes à travers le pays.
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur X
«La question de Laura» à Emmanuel Macron, où la question qui fâche
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Migros licencie des femmes enceintes et se justifie
Le géant orange doit réduire ses coûts et s'est lancé dans de grandes coupes. Les femmes enceintes et celles en congé maternité sont touchées.

Migros procède à une restructuration radicale. Afin de créer «des processus simplifiés, des structures allégées et des rôles clairs», le nouveau chef de supermarché Peter Diethelm a supprimé, pour l'heure, 150 postes à plein temps. Ce sont surtout les employés du marketing du site de la Limmatplatz à Zurich qui sont concernés.

L’article