en partie ensoleillé
DE | FR
Economie
classement

Economie: la Suisse est moins compétitive

La Suisse est (un peu) moins compétitive

La Suisse recule d'une place au classement des économies les plus compétitives, mais reste dans le top.
20.06.2023, 10:4024.06.2023, 18:19
Plus de «Economie»

La Suisse a de nouveau perdu une place au classement des économies les plus compétitives de l'IMD. La forte avancée de l'Irlande, passée de la 11e à la 2e place en un an, a relégué la Suisse au 3e rang, indique mardi l'école de management lausannoise.

L'Europe se défend avec brio dans une concurrence de plus en plus internationale, avec 5 petites économies européennes dans le top 10 de ce classement, qui évalue la compétitivité de 64 pays.

La Suisse se distingue par une solide performance dans l'ensemble des facteurs de compétitivité mesurés, en particulier au niveau de l'efficacité des infrastructures et de l'administration, où elle arrive première.

«La capacité d'un pays à générer de la richesse pour sa population est un facteur clé du succès. Ce n'est pas encore ce que fait la Chine et ce n'est pas non plus ce que font pleinement les Etats-Unis pour l'instant», a expliqué Arturo Bris, professeur à l'IMD et responsable de l'étude.

Singapour se classe en quatrième position du classement, grâce à des capacités d'adaptation rapides, à l'image également des Emirats arabes unis (dixième), du Qatar ou de Bahreïn. (jah/ats)

Que pensent les Alémaniques des Romands et vice versa?
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Une nouvelle ère commence» pour Disney
Le géant du divertissement a ravi le marché avec un bénéfice net trimestriel de 2,15 milliards de dollars, supérieur aux attentes. Ajoutez à cela des pertes réduites dans le domaine dans le streaming et, enfin, une nouvelle participation chez Epic Games, l'éditeur de Fortnite... Et vous obtenez «une nouvelle ère» pour le groupe.

Le groupe californien a réalisé 23,55 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour la période d'octobre à décembre, d'après son communiqué de résultats. L'entreprise, qui vise la rentabilité pour Disney+ en 2024, est parvenue à réduire les pertes opérationnelles de ses plateformes de streaming à 138 millions de dollars, au lieu de 984 millions il y a un an.

L’article