Economie
Inde

Starbucks, Chanel, Microsoft: pourquoi les PDG sont tous indiens

Le siège du fabricant de smartphones Xiaomi à Bangalore, en Inde. Si l'entreprise est chinoise, le personnel spécialisé est indien.
Le siège du fabricant de smartphones Xiaomi à Bangalore, en Inde. Si l'entreprise est chinoise, le personnel spécialisé est indien.image: Dhiraj Singh / Bloomberg

Pourquoi les grands patrons sont tous indiens

Quel est le point commun entre les plus grandes entreprises du monde? Elles sont presque toutes dirigées par des Indiens. Des entreprises de technologie comme Microsoft et Alphabet aux marques de luxe comme Chanel ou le géant du café Starbucks, des CEO d'origine indienne sont à la tête de ces mégacorporations. Pourquoi ce succès?
21.05.2023, 11:4921.05.2023, 18:42
Christina zur Nedden et Natalie Mayroth / ch media
Plus de «Economie»

Le passé colonial de l'Inde joue certainement un rôle dans le développement de la diaspora indienne. Souvenir des colons britanniques, l'anglais n'est pas seulement la langue de liaison entre les Etats membres du pays, mais aussi la langue d'enseignement dans les universités et hautes écoles. Parmi celles-ci, les collèges informatiques sont considérés comme les forges d'un avenir doré, au même titre que les Indian Institutes of Technology (IIT).

Dans la jungle des cerveaux

L'époque coloniale a apporté beaucoup de souffrances à la population à l'époque et a marqué jusqu'à aujourd'hui la mentalité de nombreux Indiens: celle-ci est souvent plus occidentale qu'il n'y paraît au premier abord.

L'administration et le système juridique reposent encore en grande partie sur des structures qui sont arrivées sur le sous-continent avec les Britanniques.

A cela s'ajoute le fait que la plupart des familles accordent une grande importance à l'éducation – et que les jeunes doivent apprendre très tôt à s'imposer face à d'innombrables concurrents. Seuls les meilleurs parviennent à vaincre la jungle bureaucratique et à s'imposer dans le pays le plus peuplé du monde.

De nombreux CEO nés en Inde sont titulaires de solides diplômes en ingénierie, en gestion et en économie. Et ils sont souvent issus de milieux modestes, poussés par l'objectif de gravir les échelons. Voici dix parcours de CEO d'origine indienne.

Sundar Pichai, Alphabet

Image

Le patron d'Alphabet, Sundar Pichai, a grandi dans un milieu modeste à Madurai, dans le sud de l'Inde. Il a obtenu son diplôme en métallurgie à l'IIT de Kharagpur. Les IIT font partie des universités les plus difficiles d'accès au monde. Pichai a ensuite obtenu un master à Stanford et un MBA à Wharton. Après avoir travaillé chez McKinsey, il a rejoint Google en 2004. Il y a dirigé le développement de Gmail, Google Maps et du navigateur Chrome. En 2015, Pichai est devenu le chef de Google, puis d'Alphabet en 2019. Sous sa direction, l'entreprise est devenue la cinquième plus grande entreprise de technologie au monde.

Leena Nair, Chanel

Image

Leena Nair a grandi à Kolhapur, dans l'Etat du Maharashtra, à l'ouest de l'Inde. Elle a obtenu un bachelor en électronique et télécommunications dans une université locale et un MBA de l'une des meilleures écoles de management d'Inde, XLRI à Mumbai. Nair a rejoint Hindustan Unilever en 1992 et a été promue en 2013 au poste de Global Senior Vice President for Leadership and Organizational Development. En 2021, elle est devenue directrice de Chanel, devenant ainsi la première femme et personne de couleur à la tête de la marque de luxe française. Agée de 53 ans, elle est le mentor d'Indra Nooyi, également d'origine indienne et ancienne CEO de PepsiCo.

Satya Nadella, Microsoft

Image

Satya Nadella est né en 1967 à Hyderabad, une mégapole du sud de l'Inde. Il a étudié le génie électrique au Manipal Institute of Technology. Il a ensuite obtenu son master en informatique aux Etats-Unis à l'université de Wisconsin-Milwaukee. En 1992, il a rejoint Microsoft, où il est devenu CEO en 2014 et a transformé l'entreprise en une société cloud-first-mobile-first. Sous sa direction, Microsoft est devenue l'une des plus grandes entreprises du monde.

Devika Bulchandani, Ogilvy

Image

Née au Pendjab, en Inde, Devika Bulchandani est responsable des activités de l'agence de publicité Ogilvy, qui possède des bureaux dans 93 pays. Elle a commencé ses études en Inde et a obtenu un master aux Etats-Unis. Avant de rejoindre Ogilvy en 2020, Bulchandani a travaillé pendant 26 ans à différents postes de direction chez McCann, un groupe américain d'agences de publicité.

Arvind Krishna, IBM

Image

Arvind Krishna a grandi dans la région côtière de l'Andhra Pradesh, dans le sud de l'Inde. Il a obtenu un bachelor en génie électrique à l'Institut indien de technologie de Kanpur et s'est ensuite rendu aux Etats-Unis pour y obtenir un doctorat. En 1990, Krishna a rejoint IBM, où il a occupé différentes fonctions avant d'être nommé CEO de l'entreprise en 2020. Il est ainsi le premier Américain d'origine indienne à diriger le géant technologique.

Vasant Narasimhan, Novartis AG

Image

Le directeur général du groupe pharmaceutique Novartis, Vasant Narasimhan, est né en 1976 aux Etats-Unis. Comme son nom l'indique, il est d'origine sud-indienne. «Vas» a étudié la biologie à l'université de Chicago, a obtenu un master en sciences politiques à Harvard et y a ensuite également étudié la médecine. En 2005, Narasimhan a rejoint Novartis. Treize ans plus tard, il est devenu président du groupe.

Laxman Narasimhan, Starbucks Corporation

Image

Laxman Narasimhan est né en 1967 à Pune, dans l'ouest de l'Inde, où il a obtenu un diplôme en génie mécanique. Il a ensuite complété son cursus par un master en études germaniques et internationales aux Etats-Unis, ainsi que par un MBA à la Wharton School, en Pennsylvanie. Après l'obtention de son diplôme, Narasimhan a travaillé chez McKinsey, où il est devenu directeur du bureau de New Delhi. Il a ensuite rejoint PepsiCo. En octobre 2022, il a rejoint Starbucks en tant que directeur par intérim, avant de succéder à Howard Schultz en avril 2023.

Anjali Sud, Vimeo

Image

Anjali Sud est née en 1983 à Détroit, aux Etats-Unis, d'une famille d'immigrés indiens du Pendjab. Elle a obtenu un bachelor en finance et gestion à la Wharton School, suivi d'un MBA à la Harvard Business School. Pendant neuf ans, elle a travaillé pour Time Warner et Amazon. En 2014, elle a rejoint la plateforme de vidéo en ligne Vimeo en tant que directrice du marketing mondial. A l'été 2017, Sud a été promue au poste de CEO. Elle a mené avec succès l'entreprise à la bourse. Le Forum économique mondial lui a décerné le titre de «Young Global Leader».

Shantanu Narayen, Adobe

Image

Shantanu Narayen est né en 1963 et a grandi à Hyderabad. Il a obtenu un bachelor en génie électrique à l'université locale d'Osmania et un master en informatique aux Etats-Unis. Il a commencé sa carrière chez Apple et a rejoint Adobe en 1998. Il dirige l'entreprise en tant que président et CEO depuis 2007. Narayen est membre du conseil d'administration de Pfizer Inc. et du US-India Strategic Partnership Forum.

Reshma Kewalramani, Vertex Pharmaceuticals

Image

Née à Mumbai, Reshma Kewalramani a émigré aux Etats-Unis avec sa famille à l'âge de 12 ans. Elle a étudié la médecine à Boston, a travaillé comme médecin et s'est passionnée pour la recherche clinique. Aujourd'hui, elle est la première femme présidente du conseil d'administration d'une grande entreprise américaine de biotechnologie. En 2017, elle est passée de l'entreprise de biotechnologie américaine Amgen à l'entreprise biopharmaceutique Vertex Pharmaceuticals. En avril 2020, elle a pris le poste de CEO et de présidente.

Cette station-service est la plus cool du monde
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Coop a trouvé comment nous vendre sa viande plus longtemps et moins cher
Si la viande est surgelée, elle peut être vendue - et donc consommée - plus longtemps. Voici comment Coop compte limiter le gaspillage alimentaire.

En moyenne, un tiers des aliments finissent à la poubelle dans l'industrie alimentaire, les restaurants et les magasins ou les ménages. C'est ce qui ressort des derniers chiffres de l'Office fédéral de l'environnement (Ofev). Les produits de boulangerie, les légumes et le poisson sont souvent jetés.

L’article