DE | FR
keystone/shutterstock

La pandémie? Une bonne affaire pour les géants Google et Apple

Hausse de 300% pour Google au deuxième trimestre, de 50% pour Appel: les géants américains de la tech ont fait exploser leur bénéfice net. Merci la crise.
28.07.2021, 09:3328.07.2021, 15:47

Les deux monstres américains d’internet et de la téléphonie mobile se frottent les mains. Entre mardi et mercredi, ils ont tour à tour annoncé des bénéfices nets en forte hausse pour le deuxième trimestre de l’année (pour Google) et pour la période allant d’avril à juin (pour Apple).

Dans les deux cas, les chiffres sont bien plus élevés que les attentes des spécialistes.

Roi de la crise (et de la pub)

La maison-mère de Google, Alphabet, a largement dépassé les attentes du marché avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars (16,9 milliards de francs) au deuxième trimestre, quasiment le triple de l'an passé. Les raisons:

  • La reprise de la pub en ligne
    Le numéro un de la publicité numérique a engrangé près de 62 milliards de dollars de chiffre d'affaires, grâce notamment aux dépenses de communication des petites et grandes entreprises sur YouTube.

  • La reprise tout court
    Avec les campagnes de vaccination à travers le monde, le groupe bénéficie du meilleur des deux mondes: le succès du commerce en ligne ne faiblit pas malgré le relâchement des restrictions sanitaires et les voyages reprennent. Les recettes publicitaires affluent donc à nouveau.

Le mot du boss:

«ll y a eu vague montante d'activité en ligne dans de nombreux endroits du monde et nous sommes fiers que nos services aient aidé tant de consommateurs et d'entreprises»
Sundar Pichai, patron d’Alphabet

Le vaisseau Iphone

Appel a de son côté enregistré un bénéfice net par action de 1,3 dollar (1,18 franc), contre 1,01 dollar attendu par les analystes interrogés par la société spécialisée FactSet. De plus, les revenus du groupe de Cupertino (en Californie) sont annoncés à 81,4 milliards de dollars, contre 73,3 anticipés par les marchés.

  • Les Iphones cartonnent
    Les chiffres Apple sont tirés vers le haut par les ventes de son produit phare, l'Iphone, en progression de 49,7% par rapport à la même période en 2020. «Les téléphones 5G se vendent clairement bien et semblent prendre des parts de marché à Android», décrypte Yoram Wurmse, analyste du cabinet eMarketer.
  • Le monde entier à ses pieds
    Sur le plan géographique, toutes les grandes zones d'implantation du groupe affichent des résultats en hausse, la palme allant à la Chine (+58%), dont la reprise économique en sortie de crise sanitaire a été précoce.

La phrase de l’analyste:

«C'est une performance digne d'une médaille d'or (…) tout spécialement si l'on prend en compte l'ombre de la pénurie de semi-conducteurs qui affecte toutes les industries technologiques depuis des mois»
Dan Ives, analyste

(ats/gch)

25 trucs énervants que les gens font dans la vie

1 / 28
25 trucs énervants que les gens font dans la vie
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Malgré le Covid et les grèves, ils veulent devenir infirmiers

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La BNS met fin à l'ère des taux d'intérêt négatifs: ce qu'il faut retenir
La Banque nationale suisse relève à nouveau son taux directeur. Les autorités monétaires veulent contrecarrer les pressions inflationnistes.

La Banque nationale suisse (BNS) met un point final à près de huit ans de taux négatifs. Afin de contrer une inflation persistante, l'institut d'émission resserre, pour la deuxième fois en autant d'examens trimestriels, sa politique monétaire, relevant son principal taux directeur de 75 points de base. Ce dernier passera ainsi dès ce vendredi de -0,25% à 0,5%.

L’article