DE | FR

L'économie mondiale se relance plus vite que prévu

Image: Shutterstock
Le Fonds Monétaire International (FMI) salue la reprise de l'économie mondiale, stimulée par la croissance américaine et relancée par la vaccination. Et ce, malgré la pandémie.
06.04.2021, 15:5506.04.2021, 16:43

La récession 2020 avait été historique, avec la pandémie. L'économie mondiale se remet désormais plus vite que prévu, stimulée par la croissance américaine et la vaccination, a annoncé mardi le Fonds Monétaire International (FMI).

«Malgré la grande incertitude sur l'évolution de la pandémie, on discerne de plus en plus la sortie de cette crise sanitaire et économique»
Gita Gopinath, l'économiste en chef du FMI

L'institution de Washington, qui a publié mardi ses dernières prévisions mondiales, prévoit à présent une croissance grâce aux aspects suivants:

  • Les Etats-Unis, qui se relancent grâce à une campagne de vaccination accélérée, permettant d'assouplir les restrictions dans les secteurs de la restauration, de l'hôtellerie et du tourisme.
  • Le plan d'aide de 1900 milliards de dollars, de cette même première économie mondiale.
  • La Chine et l'Inde vont enregistrer des bonds de leur PIB supérieurs à la moyenne mondiale.

Une reprise à plusieurs vitesses

Si le FMI se félicite des retombées positives de la croissance de certains pays, il fait aussi le constat d'une reprise «à plusieurs vitesses» avec de «nombreux pays». D'autres pays, notamment en Amérique Latine et aux Caraïbes, ne reviendront pas à leur niveau d'avant la pandémie avant 2023, alors que la Chine a déjà retrouvé le sien dès 2020.

Le FMI reconnaît qu'un «grand degré d'incertitude» entoure ses projections mondiales qui pourraient ainsi être meilleures si la vaccination s'accélérait partout dans le monde ou au contraire, être moins bonnes si la pandémie venait à se prolonger en raison de l'apparition de variants du nouveau coronavirus.

A l'avenir, les pays devront aussi se concentrer sur le rattrapage scolaire et sur la requalification de millions de travailleurs dont les emplois auront disparu à jamais avec cette crise. (ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
Netflix a près de 222 millions d'abonnés, mais l'avenir s'annonce difficile
La plateforme de streaming a fini 2021 avec des succès planétaires comme Squid Game ou la Casa de Papel, mais ces records d'audience masquent un ralentissement de la croissance des nouveaux abonnés.

Netflix compte désormais 221,8 millions d'abonnés, soit un peu moins que les 222 millions qu'elle escomptait, d'après son communiqué de résultats pour le 4e trimestre, publié jeudi.

L’article