DE | FR
Afghanistan Kaboul Talibans

Les soldats de la vallée de Panjshir disent être préparés à «un conflit de longue durée» avec les talibans. Image: twitter

Afghanistan: il était une fois une province de résistants... aux talibans

Connu depuis des dizaines d'années comme étant un bastion anti-talibans, la vallée de Panshir se prépare à un énième combat contre leurs ennemis jurés.



Bien que les évacuations aériennes se poursuivent dans une atmosphère chaotique à l'aéroport de Kaboul, les talibans au pouvoir ont annoncé le lancement d'une offensive d'envergure contre la seule zone qui leur résiste encore: la vallée du Panshir.

Cette province représente une poche de résistance au nord-est de Kaboul. Depuis des décennies, elle peut être définie comme un bastion anti-talibans.

Le groupe est dirigé par le Général Massoud

Emmené par Ahmad Massoud, fils du commandant Ahmed Shah Massoud, assassiné en 2001 par le mouvement Al-Qaïda, le groupe a annoncé être préparé à «un conflit de longue durée» avec leurs meilleurs ennemis.

«Les talibans ne dureront pas s'ils continuent ainsi. Nous sommes prêts à défendre l'Afghanistan et nous mettons en garde contre un bain de sang»

Déclaration du Général Massoud.

En 1997, son père, le légendaire chef de guerre surnommé «Le lion du Panjshir», avait fait sauter le tunnel de Salang, construit lors de l'invasion soviétique de l'Afghanistan (1979-1989). Ceci avait permis de fermer la porte d'entrée de la vallée par le sud. Malgré de nombreuses tentatives, les talibans ne sont encore jamais parvenus à s'emparer du Panjshir. (jch)

Triste réalité: Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

La situation en Afghanistan

4 points pour comprendre qui sont les talibans

Link zum Artikel

En Afghanistan, des décennies de progrès pourraient être anéanties

Link zum Artikel

Suite à la défaite afghane, Trump appelle Biden à la démission

Link zum Artikel

Le président de l'Afghanistan a quitté le pays

Link zum Artikel

Le résumé d'une journée mortelle en Israël en 4 points

Au moins 20 personnes, dont neuf enfants, ont été tuées lundi, en Israël, et la tension ne semble pas retomber après le déclenchement d'un incendie près de l'Esplanade des Mosquées à Jérusalem.

C'est le quatrième jour de violence en Israël entre Palestiniens et forces de l'ordre de l'Etat Hébreu. Retour sur un lundi meurtrier.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a accusé le mouvement islamiste d'avoir franchi «une ligne rouge en tirant des roquettes jusque dans la région de Jérusalem». Il a promis une riposte musclée:

Selon le ministère de la Santé de la bande de Gaza, au moins vingt personnes, dont neuf enfants, sont mortes dans les raids israéliens, qui ont également …

Lire l’article
Link zum Artikel