DE | FR

Pour fuir Kaboul, certains s'accrochent aux avions. La tragédie en 10 images

10 images du chaos à Kaboul.

Image: Twitter

Kaboul, la capitale de l'Afghanistan, est tombée entre les mains des talibans. Depuis dimanche, c'est la cohue. Les gens paniqués veulent fuir. Des scènes dramatiques sont partagées sur les réseaux sociaux. Extraits, en sachant que certaines images ne sont pas sourcées.



A l'aéroport, certains s'accrochent aux avions pour fuir

Ras-de-marée humain aux portes des vols

Le tarmac pris d'assaut, des tirs auraient été entendus

Des victimes seraient tombées d'un avion auquel elles s'étaient accrochées

Courir, sous la terreur

Dans la nuit de dimanche, les Américains dépêchés pour sécuriser des avions

Les talibans auraient pillé des gens proche de l'aéroport

Un homme parvient à se faire hisser dans un avion

Pendant ce temps-là, les talibans ont pénétré dans le Parlement

Autre image virale: les femmes effacées des murs d'un salon de beauté

D'autres articles sur la situation en Afghanistan

4 points pour comprendre qui sont les talibans

Link zum Artikel

En Afghanistan, des décennies de progrès pourraient être anéanties

Link zum Artikel

Suite à la défaite afghane, Trump appelle Biden à la démission

Link zum Artikel

Le président de l'Afghanistan a quitté le pays

Link zum Artikel

Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Le sous-marin indonésien disparu avec 53 hommes à bord a coulé

La marine indonésienne a confirmé que le sous-marin KRI Nanggala 402, disparu mercredi avec 53 personnes à bord, a coulé. Les chances de survie pour l'équipage sont presque nulles.

Le sous-marin disparu au large de Bali avec 53 hommes à bord a coulé, a confirmé la marine indonésienne. Plusieurs débris du sous-marin ont été retrouvés samedi en mer. Certains proviennent de l'intérieur du submersible, ce qui suggère des dommages irrémédiables.

L'équipage pourrait avoir survécu, mais ses chances de survie sont presque nulles, estiment les autorités. Les 53 personnes à bord disposaient en effet d'environ 72 heures d'oxygène. Ce délai a été franchi samedi matin.

Six navires de la …

Lire l’article
Link zum Artikel