DE | FR

Les talibans disent avoir battu les résistants, qui ne sont pas d'accord

Militiamen loyal to Ahmad Massoud, son of the late Ahmad Shah Massoud, hold their weapons, in Panjshir province northeastern Afghanistan, Thursday, Aug. 26, 2021. The Panjshir Valley is the last region not under Taliban control following their stunning blitz across Afghanistan. Local fighters held off the Soviets in the 1980s and the Taliban a decade later under the leadership of Ahmad Shah Massoud, a guerrilla fighter who attained near-mythic status before he was killed in a suicide bombing. (AP Photo/Jalaluddin Sekandar)

Les résistants dans la vallée du Panchir. Image: sda

Alors que les talibans ont affirmé avoir pris le contrôle complet de la vallée, les résistants assurent que leur combat va continuer.



La vallée du Panchir, dernière poche de résistance contre les talibans, vient de tomber. C'est ce qu'ont affirmé lundi les islamistes:

«Avec cette victoire, notre pays est désormais complètement sorti du marasme de la guerre. Les gens vivront maintenant dans la liberté, la paix et la prospérité»

Zabihullah Mujahid, porte parole des talibans

Les résistants ne sont pas du même avis. Le mouvement armé actif dans la région, appelé Front national de résistance (FNR), a démenti les déclarations des talibans, en annonçant qu'il retient des «positions stratégiques» dans la vallée.

«La lutte contre les talibans et leurs partenaires continuera»

FNR

Le chef du FNR, Ahmad Massoud, a appelé à se soulever contre les nouveaux maîtres de l'Afghanistan: «Où que vous soyez, dedans ou en dehors (de l'Afghanistan), je vous appelle à lancer un soulèvement national pour la dignité, la liberté et la prospérité de notre pays».

Bastion anti-taliban

Vallée enclavée et difficile d'accès, le Panchir est un bastion anti-taliban de longue date. Peu après la prise de pouvoir par le groupe islamiste, en août, un mouvement de résistance s'est organisé dans la région autour de l'ancien vice-président Amrullah Saleh et du leader régional Ahmad Massoud, le fils du héros de la lutte anti-soviétique Ahmed Chah Massoud.

Epaulés par un corps de combattants locaux, les deux hommes affirment ne pas reconnaître la légitimité des talibans. (ats/asi)

Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

La situation en Afghanistan

4 points pour comprendre qui sont les talibans

Link zum Artikel

En Afghanistan, des décennies de progrès pourraient être anéanties

Link zum Artikel

Suite à la défaite afghane, Trump appelle Biden à la démission

Link zum Artikel

Le président de l'Afghanistan a quitté le pays

Link zum Artikel

Les comptes Facebook afghans invisibles aux yeux des talibans

Le géant de la tech met en place un nouveau dispositif sur sa plateforme pour les Afghans. Ils pourront fermer «en un seul clic» leur compte pour se protéger des talibans.

Après avoir banni les talibans de toutes ses applications, il a dévoilé, jeudi, des mesures pour protéger les utilisateurs vulnérables en Afghanistan, où le groupe fondamentaliste islamiste a pris le pouvoir.

C'est chose faite. Suivant les recommandations de défenseurs des droits humains, de journalistes et d'ONG, le réseau social a mis en place une fonctionnalité qui permet à un utilisateur de «verrouiller son compte en un seul clic».

Les personnes qui ne sont pas dans les contacts de …

Lire l’article
Link zum Artikel