DE | FR

Les talibans gagnent du terrain dans le Panchir, dernier foyer de résistance

Le mouvement islamiste lance une série d'offensives dans le Panchir, petite vallée de résistance anti-talibane. Selon Washington, les conditions d'une guerre civile pourraient bientôt être réunies.



Bild

Image: EPA

Les talibans ont affirmé dimanche avoir repris du terrain dans la vallée du Panchir, dernier gros foyer de résistance armée aux nouveaux maîtres de l'Afghanistan.

Depuis le 30 août et le départ des dernières troupes américaines du pays, les forces du mouvement islamiste ont lancé une série d'offensives contre cette vallée enclavée et difficile d'accès, située à 80 km au nord de Kaboul.

Le Panchir, en partie sous contrôle

Bastion antitaliban de longue date, la zone, que le légendaire commandant Ahmed Shah Massoud a contribué à rendre célèbre à la fin des années 1990 avant d'être assassiné par Al-Qaïda en 2001, abrite aujourd'hui le Front national de résistance (FNR).

Un responsable taliban a affirmé sur Twitter que plusieurs parties du Panchir étaient désormais sous contrôle des forces du régime. Côté résistance, Ali Maisam Nazary, porte-parole du FNR, a assuré sur Facebook que la résistance «n'échouerait jamais».

«De nombreuses personnes se sont enfuies des villages de la zone ces derniers jours»

ONG italienne Emergency,

Selon l'ONG italienne Emergency, présente dans le Panchir, les forces talibanes ont atteint vendredi soir Anabah, un village situé à environ 25 km à l'intérieur de la vallée, longue de 115 kilomètres. L'ONG a précisé avoir reçu «un petit nombre de blessés au centre chirurgical d'Anabah».

Guerre civile probable

Des propos qui tranchent avec ceux, plus sombres, tenus par l'ancien vice-président Amrullah Saleh, qui depuis le Panchir a fait état d'une «crise humanitaire à grande échelle», avec des milliers de déplacés suite «à l'assaut taliban».

Face à cette situation chaotique, le chef d'état-major de l'armée américaine, le général Mark Milley, a estimé que «les conditions d'une guerre civile» étaient «susceptibles d'être réunies» en Afghanistan.

«Je pense qu'il y a au moins une très forte probabilité d'une guerre civile qui pourrait conduire à une reconstitution d'Al-Qaïda ou à un renforcement d'ISIS ou d'autres groupes terroristes»

Mark Milley, chef d'état-major de l'armée américaine fox news

Sur le plan politique, le visage du nouvel exécutif taliban, initialement pressenti pour être dévoilé dès vendredi, se faisait toujours attendre dimanche.

De retour au pouvoir vingt ans après en avoir été chassé par une coalition emmenée par les Etats-Unis, les talibans sont attendus au tournant par la communauté internationale qui a prévenu qu'elle jugerait le mouvement islamiste sur ses actes.

Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Les talibans s'amusent comme des enfants

Et d'autres articles sur l'Afghanistan

Attentat à Kaboul: un tour du monde des réactions

Link zum Artikel

En Afghanistan, les femmes journalistes sont (déjà) radiées

Link zum Artikel

Biden confirme le retrait d'Afghanistan au 31 août

Link zum Artikel

Airbnb va héberger 20 000 réfugiés afghans dans le monde entier

Link zum Artikel

En campagne électorale, cet opposant russe est mis en concurrence avec ses «sosies»

Lors d'un scrutin régional, l'opposant russe Boris Vichnevski a réalisé avec stupeur que ses concurrents lui ressemblaient comme deux gouttes d'eau. L'homme dénonce une fraude.

Même nom, barbe et coupe de cheveux: un opposant russe a découvert que deux de ses concurrents lui ressemblaient étrangement. Selon lui, il s'agit d'un subterfuge du pouvoir visant à déboussoler les électeurs.

Candidat à l'élection du Parlement régional de Saint-Pétersbourg, Boris Vichnevski, opposant bien connu membre du parti Iabloko, sera opposé à deux autres Boris Vichnevski qui, comme lui, ont:

Il dit avoir appris l'existence de ces «sosies» après avoir reçu, dimanche, la maquette d'une …

Lire l’article
Link zum Artikel