International
Alec Baldwin

Affaire Baldwin: le responsable des armes parle pour la première fois

Celui qui a donné l'arme à Alec Baldwin s'exprime pour la première fois

Mais comment Alec Baldwin a-t-il pu tuer quelqu'un avec un faux flingue? watson/slate
L'acteur américain Alec Baldwin dans l'un de ses rôles au cinéma.Image: dr
L'américain David Halls était un des responsables des armes sur le tournage du film «Rust», et devait s'assurer qu'elles étaient bien inoffensives sur le plateau.
02.11.2021, 03:1702.11.2021, 08:59
Plus de «International»

L'assistant-réalisateur, qui a remis à l'acteur Alec Baldwin le revolver chargé ayant tué une cinéaste sur le tournage d'un film au Nouveau-Mexique, a pris lundi la parole pour la première fois depuis le drame. Il s'est dit «choqué et triste», mais il ne commente ni le drame ni son rôle.

Le rôle de David Halls dans l'accident survenu le 21 octobre au Nouveau-Mexique fait l'objet de nombreuses spéculations depuis qu'il a dit aux enquêteurs qu'il aurait dû vérifier l'arme, mais a omis de le faire.

«La directrice de la photographie du western, Halyna Hutchins, n'était pas seulement l'une des personnes les plus talentueuses avec lesquelles j'ai travaillé, c'était aussi une amie. J'espère que cette tragédie va inciter l'industrie du cinéma à revoir ses valeurs et ses pratiques pour éviter qu'un tel drame ne se reproduise»
David HallsNew York Post

Avec l'armurière Hannah Gutierrez-Reed, David Halls était responsable des armes sur le tournage de «Rust». Il devait notamment s'assurer qu'elles étaient bien inoffensives avant de les introduire sur le plateau.

Répéter une scène

D'après les premières dépositions des policiers, l'assistant-réalisateur leur a dit qu'il «aurait dû vérifier» que toutes les cartouches dans le revolver utilisé par Alec Baldwin pour répéter une scène étaient factices, mais qu'il «ne l'a pas fait».

Une pétition en ligne demandant l'interdiction définitive des armes à feu réelles sur les tournages avait recueilli lundi près de 100 000 signatures. Ses promoteurs font valoir qu'il est facile d'ajouter des effets visuels et sonores à des armes factices durant la post-production des films.

Aucune arrestation n'a été effectuée, mais la procureure de Santa Fe (Nouveau-Mexique) chargée de l'enquête n'a pas exclu d'éventuelles poursuites pénales si des responsabilités sont établies. (ats/jch)

C'est quoi la COP26?
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Rongée par des haines, la gauche française doit sauver sa peau
C'est avec l'obligation de surmonter ses divisions et haines internes que la gauche française se lance à l'assaut de l'Assemblée nationale et de l'extrême droite RN. Raphaël Glucksmann veut dicter ses conditions à La France insoumise.

C’est sous les cris de «ne nous trahissez pas!» d’une jeunesse rassemblée contre l’extrême droite lundi tard dans la soirée à Paris, que les quatre partis de gauche qui siégeaient il y a peu encore à l’Assemblée nationale ont annoncé un accord électoral. Selon lequel chacune des formations contractantes – Insoumis, socialistes, écologistes et communistes – s’engage à ne présenter qu’un candidat commun par circonscription aux législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet.

L’article