ciel couvert
DE | FR
International
Analyse

Etats-Unis: Trump fait de Fauci le nouvelle Hillary

Donald Trump cherche à diaboliser Anthony Fauci comme il l'avait fait avec Hillary Clinton à l'époque.
Donald Trump cherche à diaboliser Anthony Fauci comme il l'avait fait avec Hillary Clinton à l'époque.
Analyse

Trump fait de Fauci la nouvelle Hillary

Les Républicains ont trouvé leur stratégie pour les élections de mi-mandat. Ils diabolisent Anthony Fauci, le Monsieur Covid américain et les communistes chinois.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
09.06.2021, 08:4309.06.2021, 18:11
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Suivez-moi
Plus de «International»

Le Dr Anthony Fauci est un homme de science qui détient deux doctorats. Il a servi sous des présidents américains des deux partis et ne s'est jamais laissé utiliser à des fins politiques. Il a joué un rôle déterminant dans la lutte contre le sida, le SRAS et d'autres épidémies – et il est toujours aussi éblouissant à 80 ans.

Néanmoins, Anthony Fauci est devenu l'adversaire des conservateurs. Des membres du Congrès du Grand Old Party comme Josh Hawley et Rand Paul demandent sa démission et une commission d'enquête. L'animateur de Fox, Tucker Carlson, veut même le voir derrière les barreaux.

Donald Trump en Caroline du Nord.
Donald Trump en Caroline du Nord.keystone

Bien sûr, les attaques contre Fauci sont orchestrées par Donald Trump. Lors de son apparition en Caroline du Nord, le week-end dernier, l'ex-président des Etats-Unis n'a pas seulement pleurniché une fois de plus sur sa victoire prétendument volée par le camp Biden. Il a aussi fortement attaqué Fauci. Il n'est pas un bon médecin, a dit Trump, mais c'est un très bon spécialiste du marketing:

«Il aime la télé plus que tout autre politicien, et il a presque toujours tort»

C'est une déclaration audacieuse, étant donné que Fauci fait partie des médecins les plus respectés au monde. Il a conseillé Ronald Reagan sur le sida et s'est ainsi forgé une réputation de scientifique. Dans le Financial Times, Michael Osterholm, épidémiologiste de renom, dit de son ami Fauci:

«Tony a révolutionné les essais cliniques sur le VIH. Non seulement c'est un excellent médecin, mais c'est aussi un leader naturel qui sait comment faire avancer les choses.»

La crise du Covid a fait du Dr Anthony Fauci une rock star et la coqueluche de la nation américaine. À maintes reprises, cependant, il a contredit publiquement Donald Trump. Pour cela, le narcissique pathologique ne lui a jamais pardonné. Maintenant, il se venge. L'occasion en est la publication d'e-mails que Fauci a reçus et envoyés.

Parallèlement, le Wall Street Journal a récemment publié un rapport qui a donné un nouveau souffle à la théorie dite de la «fuite», thèse selon laquelle le coronavirus n'a pas été transmis des chauves-souris à l'homme, mais a plutôt été créé artificiellement à l'Institut de virologie de Wuhan et s'est échappé accidentellement.

Les républicains et les médias conservateurs ont élargi la théorie de la fuite pour en faire une théorie de la conspiration aventureuse. Ça donne quelque chose comme ça:

Ainsi, le samedi 1er février 2020, Fauci a répondu à un courriel en disant: «Merci Kristian. Nous parlerons bientôt.» Le destinataire de ce message était Kristian Andersen, professeur à l'Institut national des allergies de La Jolla, en Californie. Ce professeur avait alerté Fauci sur la possibilité que le coronavirus soit d'origine humaine.

Cette thèse était considérée comme extrêmement improbable à l'époque. La grande majorité des experts étaient convaincus que le virus était transmis par les animaux. C'est d'ailleurs toujours le cas aujourd'hui. Le professeur Andersen, déjà cité, a également rejeté la théorie de la fuite quelques mois plus tard.

L'institut de Wuhan reçoit également des fonds et des subventions de la part des Etats-Unis. L'Institut national de la santé lui a accordé environ 3,4 millions de dollars à des fins de recherche via l'ONG Ecohealth Alliance. Le rôle de Fauci dans cette affaire n'est pas clair.

Pour résumer brièvement une histoire longue et plutôt compliquée, les Républicains et Fox News diffusent maintenant la théorie du complot suivante:

Fauci a su très tôt la théorie de la fuite. Cependant, il l'a dissimulé afin de disculper le parti communiste chinois. Il a également omis de prévenir le président Trump et a menti au Congrès. C'est pourquoi tout cela doit maintenant faire l'objet d'une enquête approfondie et Fauci doit démissionner immédiatement, voire être accusé d'actes criminels.

Ses e-mails ont aussi causé sa perte à Hillary Clinton.
Ses e-mails ont aussi causé sa perte à Hillary Clinton.keystone

Trump et le GOP procèdent avec la méthode qui a déjà fait ses preuves avec les emails d'Hillary Clinton et de l'ancien agent du FBI Peter Strzok. Ils arrachent des bribes individuelles de leur contexte et les utilisent pour construire une théorie du complot. Ils ont beaucoup de matériel pour le faire. Au total, quelque 3200 pages d'e-mails de Fauci ont été publiées.

Dans le Financial Times, Fauci déclare à propos de ces courriels:

«Ils montrent comment je veux toujours réinterpréter les données. Si vous vous contentez de sélectionner des e-mails individuels, vous déformez la réalité»

Fauci pense toujours que la théorie de la fuite est l'option la moins probable. Il soutient, toutefois, les efforts visant à mener une enquête approfondie, tout comme le président Joe Biden. Ce dernier a ordonné à ses agences de renseignement de clarifier ce qui s'est passé à Wuhan.

Pourquoi Trump et le parti républicain tiennent-ils tant à diaboliser Fauci comme ils l'ont fait avec Hillary Clinton? Parce qu'ils pensent avoir enfin trouvé une arme pour les élections de mi-mandat.

Ils veulent regagner la majorité à la Chambre et au Sénat à l'automne 2021. Comme ils n'ont pas de contenu politique populaire, ils s'appuient sur l'alarmisme: la crise Covid n'était pas un accident, mais Pékin l'a délibérément mise en scène – et Fauci a aidé les communistes chinois à le faire.

Trump exige déjà des réparations de la Chine à hauteur de dizaines de milliers de milliards de dollars, en déclarant:

«Maintenant, tout le monde est d'avis que j'avais raison lorsque j'ai déclaré que Wuhan était la cause du Covid-19. Pour moi, c'était clair dès le début, mais une fois de plus, j'ai été fortement critiqué pour cela.»

Une fois de plus, Trump ment comme un arracheur de dents. Non seulement il a longtemps minimisé le danger du coronavirus. Il a également fait l'éloge du président Xi pas plus tard que le 27 mars 2020, déclarant: «Nous allons beaucoup apprendre des Chinois. Nos relations avec la Chine sont très bonnes.»

Adapté de l'allemand par jah, le texte original ici.

Une petite femelle hippopotame est née au zoo de Bâle
1 / 7
Une petite femelle hippopotame est née au zoo de Bâle
La petite femelle hippopotame, Serena, est née au zoo de Bâle.
source: zoo de bâle / zoo de bã¢le
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment Poutine a envoyé 15 000 Népalais dans l'enfer du front
Le Népal est l'un des pays les plus pauvres du monde et le taux de chômage y est très élevé. Cette offre d'emploi de la Russie a donc de quoi séduire: s'engager dans l'armée pour combattre l'Ukraine en échange d'une coquette somme d'argent. Mais de nombreux Népalais déchantent une fois au front.

Ce n'est un secret pour personne: Moscou a du mal à recruter des soldats pour sa guerre contre l'Ukraine, qui dure depuis bientôt deux ans. Les jeunes, les plus âgés, les malades et même les détenus sont enrôlés pour aller servir leur patrie.

L’article