DE | FR

Berlin et Moscou se chamaillent à nouveau pour un espion

Angela Merkel et Vladimir Poutine en conflit pour un espion.
Angela Merkel et Vladimir Poutine en conflit pour un espion.Image: Shutterstock
Un Allemand est soupçonné d'avoir communiqué des données à la Russie. Le suspect est mis en accusation par son pays et risque désormais un procès.
25.02.2021, 15:5528.02.2021, 10:49

Un employé d'une enterprise mandatée par le Bundestag (le Parlement allemand), à Berlin, aurait transmis des informations sensibles au gouvernement russe. Identifié en tant que «Jens F.», le suspect est dans de sales draps.

«Entre fin juillet et début septembre 2017, Jens F. a décidé de sa propre initiative de transmettre les informations sur les propriétés du Bundestag aux services de renseignements russes», précise le chargé des affaires d'espionnage en Allemagne.

Le ressortissant allemand est soupçonné d'avoir partagé des documents, sous forme de fichiers PDF, à un employé de l'ambassade russe à Berlin, membre du renseignement militaire russe. Le parquet fédéral allemand attend désormais que le tribunal compétent donne son feu vert pour lancer le procès.

Berlin et Moscou entretiennent déjà des relations compliquées avec plusieurs affaires d'espionnage présumé imputées à la Russie:

  • Une affaire de piratage informatique, datant de 2015, touchant la chancelière Angela Merkel elle-même.
  • L'assassinat d'un Géorgien d'origine tchétchène en plein coeur de Berlin en août 2019.
  • La tentative d'empoisonnement d'Alexeï Navalny, l'opposant à Vladimir Poutine. Berlin réclame, depuis, la libération de l'opposant, incarcéré dès son retour en Russie, début 2021. (ats)

Plus d'articles d'«Actu»

L'UDC et le PLR se clashent sur Twitter au sujet des restrictions

Link zum Artikel

Ça y est, l'hélico de la Nasa devrait voler sur Mars ce lundi

Link zum Artikel

Des centaines d'opposants aux mesures sanitaires ont manifesté à Altdorf

Link zum Artikel

La recherche néglige la santé des femmes

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«La politique russe est grossière», le diplomate qui a lâché Poutine balance
Il a démissionné à Genève et sa décision fait le tour du monde. Boris Bondarev a osé, il a lâché la Mission russe. Il commente sa situation dans une interview à 24 heures, voici ce qu'il faut en retenir.

La décision a provoqué un séisme dans le monde bien rangé de la Genève internationale et a provoqué des remous dans le monde entier: Boris Bondarev, un haut diplomate russe, a démissionné avec fracas en réglant ses comptes avec Poutine.

L’article