DE | FR

Sourd et aveugle, le plus petit cheval du monde est pire chou

La vie ne lui a pas fait de cadeaux. Et pourtant, Peabody le mini-cheval a fini par vivre sa meilleure vie. Récit d'une épopée trop mimi.
24.06.2021, 17:1324.06.2021, 22:58

Qui aurait cru qu'il y avait de la discrimination chez les animaux? Peabody, élu par sa propriétaire «plus petit cheval du monde pour son âge», l'a appris à ses dépens. Ce cheval nain a en effet été abandonné par sa mère à sa naissance. La raison? Il n'était pas assez grand pour atteindre le pis de cette dernière, l'empêchant de s'alimenter correctement. Et ce n’était que le début des problèmes.

Pas assez sevré, le poulain, qui était déjà sourd et aveugle, a très vite développé des malformations telles qu'une mâchoire mal alignée ainsi que des difficultés à marcher, d'après ce qu'on lit dans le média en ligne britannique metro. En conséquence et sur les conseils d'un vétérinaire, la première famille qui l'a trouvé a voulu l'euthanasier. Mais c'était sans compter sur l'héroïne du jour, Faith San Severino.

Faith San Severino posée au calme avec son bébé cheval.
Faith San Severino posée au calme avec son bébé cheval.FaithSanSeverino/Adam Smith/SWNS

Le cheval, animal de compagnie comme les autres?

L'entraîneuse de chevaux miniatures l'a sauvé de ces premiers propriétaires. Elle l'a adopté et éduqué, chez elle, au milieu de ses trois chiens dont le bouledogue ci-dessous.

Faith San Severino et l'un des bouledogues de Faith San Severino
Faith San Severino et l'un des bouledogues de Faith San Severinofaithsanseverino/adam smith/swns

Aujourd'hui âgé de six semaines et pesant 4,08 kilogrammes, Peabody a repris du poil de la bête: Il sait marcher et sa mâchoire s'est un peu alignée. Mais il reste toujours trop petit et fragile pour s'aventurer dans la nature avec ses pairs, comme l'explique sa maîtresse:

«Les chevaux ne sont pas des animaux de compagnie et sont encore moins aptes à vivre à l'intérieur d'une maison. Mais Peabody est si petit qu'il ne peut pas vivre à l'extérieur. A moins qu'il ne grossisse, et nous ne savons pas s'il le fera»
Faith San Severinometro
Vous aussi vous avez failli lâcher une petite larmichette en lisant l'histoire de Peabody?

Faith San Severino publie régulièrement des photos du quotidien de son poulain à l'allure de petit chiot démuni. Pourtant, sa maîtresse l'assure: «il n'a jamais été aussi heureux et désormais, il accepte de recevoir de l'amour». Véritable animal de compagnie, Peabody semble s'épanouir parmi les chiens de Faith. Mais son cas reste exceptionnel.

Faith San Severino et l'un des bulldogs de Faith San Severino
Faith San Severino et l'un des bulldogs de Faith San Severinofaithsanseverino/adam smith/swns

En Suisse, un cheval est d'office considéré comme un animal de rente. Selon l'Ordonnance sur les médicaments vétérinaires (OMédV), cela signifie que sa viande peut être vendue comme de la nourriture. Le propriétaire d'un animal de rente bénéficie alors de médicaments et de rendez-vous chez le vétérinaire offerts. Il est tout à fait possible de déclarer un cheval comme animal de compagnie, mais dans ce cas-là, le propriétaire renonce à toute aide financière si son cheval tombe malade.

(mndl)

Vous aimez les histoires d'animaux? En voici qui devraient vous plaire👇

Cette femme couvre ses mains d'abeilles, dans le plus grand des calmes

Vidéo: watson

Et si on se poilait sur les meilleures coupes mulet de chiens

1 / 14
Et si on se poilait sur les meilleures coupes mulet de chiens
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Du mec de la compta au milliardaire: Suleyman Kerimov, le «Gatsby» russe
Il semble loin le temps où Suleyman Kerimov paradait joyeusement en Bugatti sur la Côte d'Azur. Entre sanctions économiques, saisie de son yacht à 325 millions de dollars et procédure pour «blanchiment d'argent aggravé» par la justice française, l'horizon de l'oligarque s'obscurcit. Récit d'une success story sulfureuse à la sauce, forcément, russe.

On le surnomme le «Gatsby russe». A juste titre. Suleyman Karimov, 56 ans, coche toutes les cases du cliché de l'oligarque à la fois furieusement décadent et fascinant: une fortune qui se chiffre en dizaines de milliards (Forbes l'estime à 12,2 milliards en août 2022), une poignée de villas de rêve sur la French Riviera, son propre club de foot, auxquels s'ajoute un goût prononcé pour les gros bateaux, les soirées au champagne et les concerts privés - avec en guest stars rien de moins que Christina Aguilera ou Shakira, invitées pour 2 millions de dollars.

L’article