International
Astronomie

«T Coronae Borealis»: Un phénomène rare sera visible en 2024

Un phénomène rarissime sera bientôt visible dans le ciel suisse

La dernière «explosion de nova» remonte à 1946, mais la prochaine devrait être visible à l'œil nu d'ici peu, avertit la NASA.
27.03.2024, 20:5228.03.2024, 07:37
Steve Haak / t-online
Plus de «International»
Un article de
t-online

«T Coronae Borealis», ou «T CrB», est une étoile double située à environ 2700 années-lumière de la Terre. Si elle n'est normalement pas visible à l'œil nu, cela devrait changer dans les mois à venir selon la Nasa. L'agence spatiale américaine s'attend à ce que l'étoile entre en éruption d'ici septembre de cette année. Un phénomène rare qui se produit environ tous les 80 ans sous le nom d'«explosion de nova».

L'étoile sera ensuite visible pendant un peu plus d'une semaine avec des jumelles et peut-être même à l'œil nu. Elle devrait même atteindre la luminosité de l'étoile polaire. Ensuite, l'astre redeviendra plus sombre, «peut-être pour 80 années supplémentaires», écrit la Nasa.

L'étoile double pourrait être visible sans même l'aide de jumelles.
L'étoile double pourrait être visible sans même l'aide de jumelles.Centre de vol spatial Goddard de la NASA

La dernière éruption a été observée en 1946

La dernière fois qu'une éruption de l'étoile double, située entre les constellations du Gardien de l'Ours et d'Hercule depuis l'hémisphère nord, a été observée c'était en 1946. Et l'éruption qui l'a précédée a eu lieu en 1866.

«T Coronae Borealis» est un système binaire composé d'une naine blanche et d'une géante rouge. Selon la Nasa, les deux étoiles se sont tellement rapprochés que la géante rouge devient instable et commence à rejeter ses couches externes. La naine blanche accumule ce matériau à sa surface. Son atmosphère s'échauffe alors à tel point qu'une réaction thermonucléaire se produit - c'est-à-dire l'éruption que l'on peut voir depuis la Terre. Dans notre galaxie, il existe cinq autres étoiles de ce type, précise la Nasa.

La comète «12 P/Pons-Brooks», scintillante dans l'obscurité

Et pour les impatients, bonne nouvelle! Avant même l'explosion de la nova, les amateurs d'astronomie pourront observer un autre spectacle dans le ciel nocturne. Tous les 70 ans environ, la comète «12 P/Pons-Brooks» est visible pendant un certain temps sur son orbite. Elle devrait être au plus proche de la Terre le 2 juin 2024. La comète sera visible avec des jumelles, voire à l'œil nu, dans le ciel nocturne.

Découverte en 1812, «12P/Pons-Brooks» n'a cessé d'être observée depuis. Elle tourne autour du Soleil sur une orbite elliptique similaire à celle de la «comète de Halley».

Cette fusée japonaise a explosé peu après son décollage
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Biden pourrait perdre une grande partie de l'électorat afro-américain
C'est la première fois que le candidat démocrate risque de perdre la mobilisation de la communauté afro-américaine au profit de Donald Trump, alors que celle-ci avait voté massivement pour Joe Biden en 2020.

Joe Biden, qui doit absolument mobiliser l'électorat afro-américain s'il veut être réélu, a fustigé vendredi «l'extrémisme» de son rival républicain Donald Trump, dans un discours au Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaines à Washington.

L’article