DE | FR
epa09089420 Belgium's King Philippe (L) lays flowers next to Belgian Prime Minister Alexander De Croo (R) and Queen Mathilde of Belgium (2-L) at Maelbeek Metro Station during events held for the fifth anniversary of the Brussels terrorist attacks, in Brussels, Belgium, 22 March 2021. On the same day in 2016 a total of 31 people were killed and hundreds others injured in terrorist attacks in the Brussels Airport and on the Maelbeek Metro station for which the so-called 'Islamic State' (IS) later had claimed responsibility. EPA/CHRISTOPHE LICOPPE / POOL

Le roi et la reine de Belgique commémorent les victimes des attentats de Bruxelles. Image: EPA PHOTO NEWS POOL

Il y a cinq ans Bruxelles était traumatisée par un attentat djihadiste

Ce lundi, le peuple belge rend hommage aux attaques terroristes survenues le 22 mars 2016. Les attentats avaient fait 32 morts et 340 blessés.



Le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique se sont recueillis, lundi matin, devant une fresque à la mémoire des victimes. Des cérémonies en petit comité ont eu lieu sur les lieux des attaques, à l'aéroport de Zaventem et dans une station de métro du quartier européen. Les attaques avaient fait 32 morts et 340 blessés, le 22 mars 2016.

Revendiquées par l'organisation Etat islamique (EI), ces attaques de mars 2016 ont été perpétrées par trois kamikazes, dont le ressortissant belge, Salah Abdeslam. Le jeune homme, âgé aujourd'hui de 31 ans, était le seul membre encore en vie ayant participé aux attentats de Paris.

Le commando armé avait attaqué plusieurs restaurants, ainsi que le Bataclan, haut lieu culturel parisien, le 13 novembre 2015, faisant 130 morts. Salah Abdeslam a été interpellé en Belgique, quatre mois après les attentats de Bruxelles. Le terroriste présumé, accompagné par dix autres suspects, devrait être jugé à partir de septembre 2021. (ats/jch)

Plus d'articles «Actu»

Le manque de sport accroit le risque de décès du Covid

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Joe Biden envoie une délégation américaine non officielle à Taïwan

Link zum Artikel

Sofagate: le Parlement européen exige la fin des «querelles»

Link zum Artikel

Attaque «terroriste présumée» en Suède, un suspect arrêté

Un homme a attaqué des passants à l'arme blanche dans la ville de Vetlanda, en Suède. La piste terroriste est privilégiée et un suspect, un Afghan de 22 ans, a été arrêté.

Huit personnes ont été blessées, dont cinq grièvement, dans une attaque à l'arme blanche qui a eu mercredi à Vetlanda, dans le sud de la Suède. L'attaque est considérée comme possiblement «terroriste».

L'assaillant est un Afghan de 22 ans, déjà connu par les forces de l'ordre. La police l'a blessé par balle et interpellé, et a ensuite perquisitionné son domicile.

«Il est trop tôt pour confirmer ou écarter des motifs» de poursuite, a toutefois souligné le procureur. «La priorité est …

Lire l’article
Link zum Artikel