DE | FR

Des milliers d'évacués: la plus grande ville d'Australie est inondée

Les deux prochains jours s'annoncent compliqués pour Sydney. De fortes précipitations ont provoqué des inondations «sans précédent».
08.03.2022, 08:5208.03.2022, 10:55
De fortes précipitations ont provoqué des inondations «sans précédent» à Sydney, en Australie.
De fortes précipitations ont provoqué des inondations «sans précédent» à Sydney, en Australie.Image: sda

Des dizaines de milliers d'habitants de Sydney ont été priés d'évacuer leur domicile à la suite de fortes précipitations et de crues soudaines, qui ont frappé mardi la plus grande ville d'Australie. Un appel à la vigilance a été lancé.

Les 48 prochaines heures s'annoncent «difficiles», a indiqué l'agence météorologique australienne. Quelque 60 000 personnes ont reçu l'ordre ou ont été priées d'évacuer, selon les services de secours.

Le bilan humain de ces inondations «sans précédent» liées à La Niña, qui ont touché une large partie de la côte est de l'Australie, s'élevait mardi à 18 morts. La police est toujours à la recherche d'une mère et son fils dont la voiture a été découverte abandonnée au milieu des eaux pluviales dans l'ouest de Sydney.

Image: sda

Ces inondations sont «l'équivalent aquatique des feux de forêt» sans précédent qui ont ravagé pendant des mois l'Australie en 2019 et 2020, a déclaré un porte-parole des services de secours. Ces violentes intempéries, qui ont débuté la semaine dernière, ont provoqué des dégâts matériels et sur la faune similaires à ces incendies, a-t-il ajouté avant de compléter:

«Ils ont les mêmes conséquences pour la population: des routes fermées, des infrastructures endommagées et des coupures de courant.»

Dans le nord de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, les inondations ont détruit des maisons, emporté des voitures et contraint des centaines d'habitants à se réfugier sur leur toit. De Mullumbimby, une ville située au sud de Brisbane est depuis plusieurs jours coupée du reste du monde, sans téléphone, sans internet et sans aide extérieure, a expliqué un habitant:

«Beaucoup de gens dans ma rue ne peuvent pas être indemnisés par les assurances. Ils n'auront aucun moyen de reconstruire.»

L'Australie a été durement touchée ces dernières années par le changement climatique: les sécheresses, les feux de brousse meurtriers et les inondations y sont de plus en plus fréquents et intenses.

(jah/ats)

Change de Disque: «Multitude» de Stromae

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une fuite de données montre que la Chine traite les Ouïghours avec cruauté
Le gouvernement chinois parle de «centres de formation» pour les Ouïghours, pourtant de nouvelles images montrent l'horreur des camps d'internement.

Peu avant la visite de la commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, Michelle Bachelet, au Xinjiang, un consortium international de journalistes a publié de nouvelles preuves de l'internement massif des Ouïghours en Chine. Des photos, des discours et des instructions des autorités prouvent que les camps ne sont pas, comme le prétend le gouvernement chinois, des «centres de formation professionnelle», ont déclaré mardi plusieurs médias internationaux.

L’article