faible pluie
DE | FR
International
Avortement

Avortement: Les Américaines peuvent recevoir les pilules par la poste

Les Américaines peuvent recevoir les pilules d'avortement par la poste

FILE - This Sept. 22, 2010 file photo shows bottles of the abortion-inducing drug RU-486 at a clinic in Des Moines, Iowa. On Tuesday, April 13, 2021, the acting head of the Food and Drug Administratio ...
Les autorités sanitaires américaines ont assoupli l'accès aux pilules d'avortement.Image: sda
Les restrictions dataient de plusieurs décennies. Aux Etats-Unis, les autorités fédérales suppriment l'obligation pour les patientes de venir chercher une pilule d'avortement en personne, désormais la poste suffira.
17.12.2021, 05:0517.12.2021, 11:25
Plus de «International»

Les autorités sanitaires américaines ont assoupli jeudi l'accès aux pilules abortives, en permettant qu'elles n'aient plus à être délivrées en personne aux femmes par un professionnel de santé. La décision intervient au moment où le droit à l'avortement est fortement remis en cause dans les Etats conservateurs.

«Il s'agit d'un immense pas en avant qui va permettre à de nombreuses patientes d'avoir accès à ce médicament sûr»
Communiqué de l'ACLU, l'organisation de défense des droits civiques

Pas envisageable dans les états conservateurs

La mesure pérennise un changement temporaire qui avait été introduit durant la pandémie de Covid-19 et qui permet que les comprimés utilisés pour des IVG médicamenteuses puissent être envoyées par la poste, après prescription par un médecin.

Même si dans de nombreux Etats conservateurs, où des lois restrictives concernant la télémédecine sont en place, l'envoi par la poste ne pourra malgré tout pas avoir lieu, cette décision devrait permettre d'étendre l'accès à ces comprimés, notamment dans certaines zones rurales.

Cette décision a été annoncée par l'organisation de défense des droits civiques ACLU, qui avait intenté une action en justice et a rendu publique une lettre signée de la directrice du département en charge de l'évaluation des médicaments au sein de l'agence américaine des médicaments (FDA).

900 000 avortements pratiqués chaque année

Les IVG médicamenteuses sont autorisées par la FDA jusqu'à 10 semaines aux Etats-Unis. Elles nécessitent la prise de deux médicaments: d'abord de mifépristone, qui bloque le développement de la grossesse, puis le lendemain de misoprostol, qui déclenche l'avortement.

Or, la mifépristone est encadrée depuis son autorisation en 2000 par des règles que de nombreuses associations militantes dénoncent comme politiques. Les autorités ont décidé de «retirer la condition que la mifépristone soit dispensée uniquement dans certains environnements médicaux, spécifiquement des cliniques, cabinets médicaux et hôpitaux», a écrit jeudi la responsable de la FDA dans sa lettre.

Moins de 900 000 avortements sont pratiqués chaque année aux Etats-Unis, dont 40% médicamenteux en 2017, selon le Guttmacher Institute, qui milite pour l'accès à l'avortement. (ats/jch)

Copin comme cochon: le souper de boîte
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'écuyer royal le plus sexy d'Angleterre n'en peut plus de ses fans
Les mollets les plus désirables du Royaume-Uni risquent d'être nettement plus discrets à l'avenir.

Le 6 mai dernier, en pleine cérémonie du sacre de Charles III, vous avez peut-être été ébloui par un truc. Non, pas son carrosse doré. Ni ses fringues dorées. Ni son sceptre doré. Pas même encore sa couronne dorée. Non, peut-être avez-vous été tout entier fasciné par l'écuyer du roi. Dans ce cas, bienvenue au club: vous faites partie des millions de téléspectateurs tombés en pâmoison devant le fringuant lieutenant-colonel Johnatan Thompson. «Johnny», pour les intimes.

L’article