DE | FR
Une jeune Américaine âgée de 26 ans a passé près d'une semaine derrière les barreaux de cette prison au Texas. Elle a été accusée de meurtre après avoir avorté dans une clinique, qui l'aurait dénoncée auprès des autorités locales.
Une jeune Américaine âgée de 26 ans a passé près d'une semaine derrière les barreaux de cette prison au Texas. Elle a été accusée de meurtre après avoir avorté dans une clinique, qui l'aurait dénoncée auprès des autorités locales. Image: twitter

Avortement au Texas: Accusée à tort de meurtre, elle sort de prison

Une Texane a été libérée de justesse après avoir passé une semaine en prison, à cause de son avortement.
11.04.2022, 03:5611.04.2022, 06:41

La femme qui avait été jetée en prison pour meurtre, dans l'Etat du Texas, aux Etats-Unis, pour avoir prétendument causé la «mort d'une personne par avortement volontaire», a été libérée après que la procureure locale a abandonné l'affaire.

Lizelle Herrera, 26 ans, aurait retrouvé sa famille dimanche après que la procureure du district de Rio Grande City, à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, a fait une déclaration indiquant qu'elle classait immédiatement l'affaire:

«Les questions entourant cette affaire sont clairement litigieuses. Cependant, sur la base de la loi texane et des faits présentés, il ne s'agit pas d'une affaire criminelle. Lizelle Herrera n'a pas commis d'acte criminel selon les lois de l'Etat du Texas».
La procureure, Gocha Allen Ramirez

La jeune Américaine avait été arrêtée jeudi dernier et placée dans la prison du comté de Starr sur la base d'un acte d'accusation d'un grand jury.

Aux Etats-Unis, un grand jury est une institution au sein d'un tribunal qui a le pouvoir de mener une procédure officielle pour enquêter sur les actes criminels et déterminer si des accusations doivent être retenues ou non.

La déclaration de la procureure Ramirez correspond à l'opinion des experts juridiques et des défenseurs des droits des femmes qui affirment que l'arrestation de Lizelle Herrera n'aurait jamais dû avoir lieu. Les autorités texanes risquent maintenant d'être accusées d'avoir commis un acte d'outrecuidance (le terme légal pour décrire quelque chose d'excessif) en mettant cette femme derrière les barreaux.

«Il n'existe aucune loi au Texas qui autorise à traiter les personnes ayant fait une fausse couche, accouché d'un bébé mort-né ou un avortement comme des meurtriers.»
Lynn Paltrow, directrice exécutive de l'association National Advocates for Pregnant Women

Comme le rapporte The Guardian, les détails précis de ce qui est arrivé à Herrera ne sont pas encore clairs, mais il semble que l'hôpital qu'elle fréquentait l'ait signalée aux autorités.

Les groupes de défense locaux du sud du Texas ont exprimé leur joie de voir la jeune femme libérée, mais aussi leur colère d'avoir été arrêtée. L'association South Texans for Reproductive Justice a qualifié l'abandon des charges d'une «victoire au goût amer», car c'est uniquement grâce au relais des médias que cette affaire a pu être dénoncée au grand jour.

Un peu de légèreté: Barack Obama vanne Joe Biden en l'appelant son «vice-président»

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les 100 personnalités du Time sont connues: voici les 10 qui nous ont marqué
Le magazine Time vient de révéler son (très) fameux classement des 100 personnalités les plus influentes de l'année. Si vous avez la flemme de le parcourir mais que vous avez besoin d'une anecdote à raconter lors de votre prochain barbecue, voici l'essentiel à retenir.

C'est LA LISTE. Non, pas celle des invités à votre «garden-party» cet été. Cette liste, c'est celle établie chaque année par le prestigieux Time Magazine et qui désigne en toute subjectivité les 100 personnes les plus influentes de l'univers: politiciens, acteurs, artistes, sportifs, prix Nobel (ou... autres). Un classement forcément très attendu par les amateurs de mondanités et de la jet-set. watson s'est penché dessus, et voici ce qui nous a surpris... ou pas.

L’article