DE | FR

Un nouvel Etat américain fait un pas en arrière concernant l'avortement

Aux Etats-Unis, un nouvel Etat, l'Idaho, a adopté une loi autorisant les poursuites civiles contre les professionnels de santé pratiquant des IVG.
Aux Etats-Unis, un nouvel Etat, l'Idaho, a adopté une loi autorisant les poursuites civiles contre les professionnels de santé pratiquant des IVG.Image: sda
Avec tout ce qu'il se passe au Texas, il s'agit du dernier épisode d'une vaste offensive conservatrice pour rogner le droit à l'avortement aux Etats-Unis.
24.03.2022, 05:2724.03.2022, 08:14

Un nouvel Etat américain, l'Idaho, a adopté une loi autorisant les poursuites civiles contre les professionnels de santé pratiquant des interruptions volontaires de grossesse (IVG).

Cette loi, signée mercredi par le gouverneur, permet aux familles de femmes ayant subi une IVG, ainsi qu'aux pères du foetus même s'il est le résultat d'un viol, de porter plainte contre les cliniques ou médecins qui ont effectué l'intervention. Elle est calquée sur une loi similaire, qui a suscité une vive controverse au Texas.

Le gouverneur de l'Idaho, Brad Little, s'est revendiqué ainsi:

«Je suis un ardent défenseur des droits des nouveau-nés à naître. Mais je m'inquiète que cette loi, qui revient à déléguer le pouvoir à des citoyens privés d'imposer de lourdes amendes dans le but d'échapper à l'examen des tribunaux, ne soit déclarée contraire à la constitution des Etats-Unis d'Amérique»

Une vague législative

Reprenant, à son compte, les arguments des détracteurs de la loi texane, le gouverneur Little relève que ce type de lois pourrait finir par se retourner contre d'autres droits chers aux conservateurs, comme celui de posséder et porter une arme à feu.

La nouvelle loi a été dénoncée par les défenseurs des droits fondamentaux et la Maison-Blanche.

Au total, 1844 mesures liées à la contraception et à l'avortement ont été introduites dans 46 Etats entre le 1er janvier et le 15 mars, a décompté l'institut de recherches Guttmacher, qui milite pour le droit des femmes à contrôler leur corps. (ats/jch)

Rien à voir: Un pêcheur tombe sur poisson de la taille d'un dinosaure

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette enquête montre comment Poutine a préparé un génocide en Ukraine
Un rapport indépendant révélé par CNN vient confirmer que les manœuvres guerrières menées par la Russie contre l'Ukraine causent un génocide.

Il existe un risque sérieux et imminent de génocide en Ukraine. C'est la conclusion d'un rapport, signé par plus de 30 juristes et experts du domaine. Ils accusent l'Etat russe de violer plusieurs articles de la Convention des Nations Unies. Ces graves accusations sont étayées par pléthore de preuves accablantes, notamment des exemples de massacres de civils, de déportations forcées et de rhétorique anti-ukrainienne déshumanisante utilisée par de hauts responsables russes.

L’article