DE | FR
Une affiche contre la fin de la loi anti-avortement aux Etats-Unis, avec Rachel et Joey de la série <em>Friends</em>.
Une affiche contre la fin de la loi anti-avortement aux Etats-Unis, avec Rachel et Joey de la série Friends.Image: sda

Apple, Amazon et Disney financeront leurs employées qui veulent avorter

De nombreuses grandes entreprises américaines prendront en charge les frais des employées qui seront obligées de se faire avorter en dehors de leur Etat.
29.06.2022, 11:5429.06.2022, 12:47

Les Etats-Unis sont plus divisés que jamais suite la décision de la Cour suprême d'annuler l'arrêt Roe v. Wade, un arrêt historique datant de 1973 qui garantissait un droit constitutionnel à l'avortement.

Depuis la publication de l'avis, plusieurs grands dirigeants des secteurs de la technologie, du divertissement et d'autres industries, dont Apple, Amazon ou encore Disney ont pris la parole. Et ces entreprises ont déclaré qu'elles couvriraient les frais de déplacement des employées qui ne peuvent pas avoir accès à l'avortement là où ils vivent.

Face à ce que beaucoup d'Américains estiment être un retour en arrière et une violation des droits humains, voici un aperçu de ce que certaines sociétés ont annoncé jusqu'à présent:

«Nous soutenons les droits des employés à prendre leurs propres décisions concernant leur santé reproductive. Depuis plus de dix ans, nous permettons à nos employés de se rendre à l'extérieur de l'Etat pour recevoir des soins médicaux s'ils ne sont pas disponibles dans leur Etat d'origine.»
Apple
«Nous nous engageons à fournir un accès complet à des soins de qualité et abordables, y compris le planning familial et l'interruption de grossesse.»
Disney
«Nous partageons les préoccupations concernant l'impact que cette décision aura sur la santé, la vie et la carrière du peuple américain. Nous continuerons à travailler pour rendre les informations sur les soins de santé reproductive accessibles dans l'ensemble de nos produits et nous poursuivrons notre travail pour protéger la vie privée des utilisateurs.»
Google

Pour rappel, la décision de la Cour suprême, qui a été annoncée vendredi dernier, a donné aux Etats le pouvoir d'adopter leurs propres lois sur l'avortement. Comme le rapporte CNN, un grand nombre d'entre eux ont interdit ou envisagent d'interdire ou de restreindre fortement l'accès à l'avortement.

D'ailleurs, au moins huit Etats, dont le Texas, l'Utah et l'Alabama ont mis en place des interdictions qui sont déjà effectives, et une douzaine d'autres devraient bientôt mettre en œuvre des interdictions ou des interdictions quasi totales. (jch)

Droit à l'IVG: l'actrice Jodie Sweetin victime de violences policières

Video: extern / rest
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Incendies sur des bases russes en Crimée: le point les dernières heures
Alors que Vladimir Poutine reproche aux Etats-Unis de chercher à «déstabiliser» le monde, des bases militaires russes en Crimée sont frappées par des incendies.

Vladimir Poutine a reproché aux Etats-Unis de chercher à «déstabiliser» le monde, invoquant aussi la récente visite à Taïwan de la présidente de la Chambre américaine des représentants Nancy Pelosi:

L’article