DE | FR
Au Brésil, la déforestation de l'Amazonie à son plus haut niveau depuis 10 ans

Image d'illustration / Shutterstock

La déforestation en Amazonie atteint son pire niveau depuis 10 ans

La zone brésilienne de la forêt amazonienne a perdu 10'476 km² entre août 2020 et juillet 2021, selon un nouveau rapport. C'est le chiffre le plus haut pour la région depuis une décennie.



10'476 km2 de superficie détruits. C'est treize fois la taille de New York et neuf fois la ville de Rio de Janeiro. Au Brésil, la déforestation de l'Amazonie a atteint son pire niveau depuis 2012, selon un nouveau rapport de l'institut Imazon cité par le Guardian. En un an, la destruction a augmenté de 57%.

Depuis l'arrivée de Jair Bolsonaro au pouvoir, en 2019, la déforestation s'est accélérée dans le pays. Chercheur à Imazon, Carlos Souza a affirmé au Guardian:

«Le Brésil va à l'encontre de l'agenda climatique mondial qui cherche à réduire de toute urgence les émissions de gaz à effet de serre»

Selon lui, la déforestation est toujours hors de contrôle. Il appelle le gouvernement a reprendre tout de suite des actions pour mettre un terme à cette destruction, y compris celle qui est illégale. (ASe)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Greenpeace et Extinction Rebellion dénoncent un accord anti-écolo

450 ONG appellent les gouvernements européens à abandonner l'accord entre l'UE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay) qui détruisent la planète.

L'accord en question vise à créer un marché de quelques millions de consommateurs entre les 27 pays de l'UE et les quatre pays du Mercosur. Mais pour ces nombreuses associations, ce pacte ne ferait qu'«aggraver la destruction et l'effondrement de la biodiversité en Amazonie, au Cerrado et au Gran Chaco», en Amérique du sud.

Le processus pour finaliser cet accord s'est ralenti depuis la multiplication des incendies dans l'Amazonie. La France et l'Allemagne déplorent le manque d'engagement du …

Lire l’article
Link zum Artikel