DE | FR

Pluies, inondations et chutes de cendres en Equateur

Le Sangay est un des nombreux volcans actifs en Equateur, comme le Tungurahua et le Cotopaxi, tous deux au Sud de Quito, la capitale.
Le Sangay est un des nombreux volcans actifs en Equateur, comme le Tungurahua et le Cotopaxi, tous deux au Sud de Quito, la capitale.Image: sda
On pourrait croire à un châtiment divin. L'Equateur vit ce week-end plusieurs catastrophes naturelles en même temps qui affectent près de 350 000 personnes.
14.03.2021, 11:0414.03.2021, 11:21

Les pluies saisonnières, ainsi que des chutes de cendres émises par le volcan Sangay ont frappé l'Equateur. Le résultat? Des inondations et des récoltes détruites, mais aussi des morts: six jusqu'à maintenant. Au total 350 000 personnes sont affectées par ces catastrophes naturelles cumulées.

watson

«Nous soutenons la population touchée par la chute de cendres du Sangay et les inondations dans tout le pays», a tweeté le président équatorien Lenin Moreno, annonçant une restructuration des «prêts agricoles» et l'envoi d'«équipes pour aider nos paysans»:

Les inondations ont détruit 16 320 hectares (pour se représenter le truc, cela fait près de 23 000 terrains de foot), dans plusieurs régions côtières et andines depuis le début de la saison des pluies le 1ᵉʳ février, affectant 18 000 personnes, selon le site du service de gestion des risques.

En outre, des cendres volcaniques venues du Sangay, situé à 200 km au Sud de Quito ont détruit 43 000 hectares de récoltes et affecté environ 330 000 personnes, ajoute le service de gestion des risques. Aucune chute de cendres volcaniques n'a été enregistrée samedi, précise-t-il.

En éruption constante
Le Sangay, avec son cône enneigé culminant à 5230 mètres, est un des nombreux volcans actifs en Equateur, comme le Tungurahua et le Cotopaxi, tous deux au Sud de Quito. Il est considéré comme étant en activité éruptive constante depuis 1628, selon l'Institut géophysique.
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La variole de singe se propage et touche la France et l'Australie
La variole du singe a fait son apparition au Royaume-Uni mercredi. Pour l'heure, plusieurs dizaines de cas ont été confirmés en Europe, dont un premier en France. Le virus se propage également plus loin, puisqu'il a atteint l'Australie.

C'est au tour de la France de confirmer un cas de variole du singe ce vendredi. Pour rappel, mercredi, l'Espagne lançait une alerte sanitaire à la suite de huit cas confirmés de variole du singe dans le pays. Jeudi 19 mai, l'Italie faisait état d'un premier cas après le Royaume-Uni, le Canada, le Portugal, les Etats-Unis et plus récemment l'Australie – où les premiers symptômes sont apparus chez une personne de retour de voyage du Royaume-Uni.

L’article