International
Catastrophe naturelle

Sécheresse: L'Italie déclare l'état d'urgence dans cinq régions

Sécheresse: l'Italie déclare l'état d'urgence dans 5 régions du Nord

A view of the Ponte della Becca (Becca bridge) on the Po river shows the effects of the drought, in Linarolo, near Pavia, Italy, Saturday, June 25, 2022. The mayor of Milan signed an ordinance Saturda ...
Une vue du pont de la Becca sur le fleuve Po montre les effets de la sécheresse, à Linarolo, près de Pavie, en Italie, samedi 25 juin 2022.Image: sda
La péninsule italienne est confrontée à une vague précoce de chaleur assortie d'une absence de précipitations. C'est la pire sécheresse depuis 70 ans.
05.07.2022, 04:1308.08.2022, 16:40
Plus de «International»

L'Italie a décrété lundi l'état d'urgence dans cinq régions du Nord. Elle a annoncé le déblocage d'un fonds de 36.5 millions d'euros pour faire face à la sécheresse qui frappe la plaine du Pô depuis plusieurs semaines.

Le Conseil des ministres a approuvé l'instauration de l'état d'urgence en Emilie-Romagne, Frioul-Vénétie Julienne, Lombardie, Vénétie et dans le Piémont jusqu'au 31 décembre, a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

L'état d'urgence vise à accorder «des moyens et des pouvoirs extraordinaires» pour assurer la mise en oeuvre des interventions urgentes nécessaires pour garantir la sécurité publique, la réparation des dommages subis par les biens publics et privés et les conditions de vie normales de la population.

Selon le plus grand syndicat agricole du pays, Coldiretti, la sécheresse menace plus de 30% de la production agricole nationale et la moitié des élevages dans la plaine du Pô, où l'on produit notamment le jambon de Parme.

Réchauffement climatique

Les lacs Majeur et de Garde affichent des niveaux d'eau inférieurs à la normale pour cette période de l'année, tandis que, plus au sud, le niveau du Tibre qui traverse Rome a également baissé. Le Pô représente le plus grand réservoir d'eau de la péninsule, dont une grande partie est utilisée par les agriculteurs.

Ces derniers jours, plusieurs communes ont annoncé des mesures de restriction: Vérone, une ville d'un quart de million d'habitants, a ainsi rationné l'usage de l'eau potable, tandis que Milan a décidé la fermeture de ses fontaines décoratives.

Autre conséquence de la sécheresse: la production d'énergie hydroélectrique a fortement chuté, alors que les installations hydroélectriques, situées pour la plupart dans les massifs montagneux du nord de l'Italie, produisent près de 20% de l'énergie dans ce pays.

Cette annonce intervient au lendemain de la mort d'au moins sept personnes après l'effondrement d'un glacier dans les Alpes italiennes, «sans aucun doute» lié au réchauffement climatique, selon le Premier ministre Mario Draghi. (ats/jch)

Un typhon cause le naufrage d'un navire en mer de Chine méridionale
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
On a causé avec l'artiste qui a incité Trump à «perdre du poids»
Tailleurs flashy et crinière blonde, Isabelle Brourman attire tous les regards dans la salle d'audience la plus scrutée de la planète. Mais ce sont ses dessins qui font jaser: armée de ses crayons, la New-Yorkaise croque le procès pénal contre le candidat républicain. Coup de fil à une dessinatrice de 30 ans qui considère Trump comme «un collègue de tribunal» et se dit «choquée par le charisme et le pouvoir physique qu'il dégage».

«Je ne sais pas... Je suis incroyablement... comment dire... oui, c'est épuisant. Je suis si... épuisée. En même temps je suis pleine d'énergie, c'est étrange. Il y a de la fatigue émotionnelle, mais c'est aussi un boulot très physique. A la fois un marathon et un sprint. Bref... je vais bien. Je crois.» Samedi 18 mai, quand Isabelle Brourman décroche son téléphone, on ne peut s'empêcher de lui demander si elle survit. Sans oublier de lui avouer qu'on «tuerait pour être à sa place».

L’article