International
Chine

Un mystérieux ballon espion chinois survole les Etats-Unis

Un mystérieux ballon-espion chinois survole les Etats-Unis

ADDS PENTAGON RESPONSE THAT IT WOULD NOT CONFIRM - A high altitude balloon floats over Billings, Mont., on Wednesday, Feb. 1, 2023. The U.S. is tracking a suspected Chinese surveillance balloon that h ...
Le ballon en question.Image: sda
Un mystérieux engin volant à haute altitude au-dessus des Etats-Unis a été repéré par les autorités américaines, qui ont décidé de ne pas l'abattre. D’une taille équivalente à trois bus, il survolerait des sites militaires stratégiques. La Chine tente de s'expliquer.
03.02.2023, 09:2403.02.2023, 09:30
Plus de «International»

Le Pentagone a indiqué jeudi suivre à la trace les mouvements d'un ballon espion chinois volant à haute altitude au-dessus du territoire des Etats-Unis et de sites militaires sensibles.

Une vidéo de l'engin:

A la demande du président Joe Biden, le Pentagone a examiné la possibilité de l'abattre, mais la décision a été prise de ne pas le faire en raison des risques posés par les débris pour les personnes au sol, a indiqué à des journalistes un haut responsable américain de la Défense, sous le couvert de l'anonymat.

Ce que l'on sait de l'engin

Repéré pour la première fois au-dessus du Montana, l'engin fait en effet la taille de trois bus et est équipé d'antennes satellites noires:

«Nous avons considéré qu'il était suffisamment gros pour que les débris provoquent des dégâts s'il avait été abattu dans une zone habitée»
Un haut responsable américain de la Défense

Selon ce responsable, le Pentagone «n'a aucun doute sur le fait que le ballon provient de la Chine». Le commandement de la défense aérospatiale des Etats-Unis et du Canada (Norad) surveillait la trajectoire du ballon, a de son côté assuré le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder:

«Le ballon vole actuellement à une altitude bien au-dessus du trafic aérien commercial. Il ne présente pas de menace militaire ou physique pour les personnes au sol.»

Au-dessus de sites sensibles

«Clairement, ce ballon est destiné à la surveillance et sa trajectoire actuelle l'amène au-dessus de sites sensibles» notamment des bases aériennes et des silos de missiles stratégiques, a indiqué le premier responsable américain.

Le ballon est entré dans l'espace aérien des Etats-Unis «il y a plusieurs jours» mais le renseignement américain le surveillait déjà, a-t-on indiqué de même source:

«Ce n'est pas la première fois que l'armée américaine constate une telle intrusion, mais cette fois, le ballon est resté dans l'espace aérien des Etats-Unis beaucoup plus longtemps.»

Mis au courant, Joe Biden a aussitôt demandé à son secrétaire à la Défense Lloyd Austin, qui se trouvait mercredi aux Philippines, de lui fournir des options. Ce dernier a ensuite tenu des discussions avec les chefs d'état-major du Pentagone. Des avions de chasse se sont approchés de l'engin au-dessus du Montana, selon la même source.

«Action déstabilisatrice»

Washington a évoqué l'affaire avec les autorités chinoises. «Nous leur avons communiqué la gravité de l'incident», a affirmé le responsable américain. «Nous leur avons dit clairement que nous ferons tout ce qui est nécessaire pour protéger notre peuple sur notre territoire.»

Le président républicain de la Chambre des représentants Kevin McCarthy a dénoncé jeudi soir une «action déstabilisatrice» d'une Chine qui «méprise éhontément la souveraineté des Etats-Unis.» Il a appelé Joe Biden à «ne pas rester silencieux» et demandé à ce que des membres du Congrès soient informés.

Pékin sort du silence

Pékin a dit, vendredi, vérifier les informations américaines selon lesquelles un ballon espion chinois a été détecté au-dessus de l'Amérique du Nord et appelé à ne pas «monter les choses en épingle».

Chinese Foreign Ministry spokesperson Mao Ning gestures during a press conference at the Ministry of Foreign Affairs in Beijing, Thursday, Oct 13, 2022. The Chinese government on Thursday accused Wash ...
Mao Ning.Image: sda

«Une vérification est en cours», a affirmé devant la presse une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, jugeant qu'«émettre des conjectures et monter les choses en épingle avant même que les faits ne soient établis n'aide pas à une résolution appropriée du dossier». (ats/asi/jah)

Poutine a fait transpirer son chef de l'espionnage
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La propagande nord-coréenne a encore frappé
Pyongyang a publié une nouvelle chanson de propagande dont le but est de consolider la position de Kim Jong-un au sein du régime. Sur les images, la population semble très heureuse.

Le récent clip de propagande diffusé par la Corée du Nord veut montrer que notre vision du pays était jusqu'à présent totalement erronée. En effet, selon les images – scrupuleusement choisies par la propagande –, les gens y seraient les plus heureux. Ils sont protégés et heureusement guidés par leur «gentil père» Kim Jong-un.

L’article