DE | FR

Des chercheurs à Wuhan hospitalisés du Covid... en novembre 2019

L'institut de virologie de Wuhan est surveillé.
L'institut de virologie de Wuhan est surveillé. Image: EPA
Cette information a été démentie par un porte-parole de la diplomatie chinoise...
25.05.2021, 05:0225.05.2021, 17:43

C'est une nouvelle qui risque de relancer les débats sur les origines de l'épidémie de Covid-19. Si la mission d'enquête de l'OMS, envoyée en Chine en février dernier, a estimé que la piste d'un incident de laboratoire était «extrêmement improbable», le Wall Street Journal révèle l'inverse. Trois chercheurs de l'Institut de virologie de Wuhan sont tombés malades du Covid et ont été hospitalisés en novembre 2019 déjà.

Soit quelques semaines avant le premier cas de Covid-19 officiellement déclaré par les autorités chinoises le 8 décembre.

Le Wall Street Journal se base sur un rapport des services de renseignement américains qui vient corroborer les informations d'une fiche du département d'Etat diffusée dans les derniers jours du mandat de Donald Trump. Cette fiche indiquait que plusieurs chercheurs du laboratoire étaient tombés malades à l'automne 2019 avec «des symptômes compatibles avec le Covid-19 et une maladie saisonnière courante».

L'Administration américaine n'a de son côté pas souhaité commenter les informations du quotidien. Elle a assuré que «toutes les théories techniquement crédibles sur l'origine de la pandémie devaient être étudiées par l'Organisation mondiale de la santé et des experts internationaux», reprend
France24.

Manque de transparence

Mi-avril, les services de renseignement américains avaient déjà affirmé ne pas écarter l'hypothèse d'un accident de laboratoire, regrettant que les dirigeants chinois n'aient pas été «complètement francs et transparents» dans leur coopération avec l'OMS sur l'origine du virus.

Ce lundi, la Chine a fermement démenti que trois chercheurs de l'Institut de virologie de Wuhan aient été atteints d'une maladie qui a nécessité des soins hospitaliers avant que le virus ne se répande dans le monde. (ga)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cet avion a volé un peu trop près du sol avant d'atterrir
L'aéroport de l'île grecque de Skiathos est connu pour sa piste proche d'une plage que les avions doivent frôler avant de toucher le sol.

Si vous avez toujours rêvé de vacances balnéaires avec du sable chaud, une eau azure et la douce brise provoquée par un avion à réaction qui passe à 30 centimètres de vos cheveux, alors l'île grecque de Skiathos dans les Cyclades est la destination idéale.

L’article