DE | FR

En Chine, un Canadien condamné à la peine de mort et c'est «approprié»

La peine de mort d'un Canadien condamné en Chine pour trafic de drogue a été confirmée mardi en appel par un tribunal local, sur fond de crise diplomatique entre Pékin et Ottawa.
10.08.2021, 09:1110.08.2021, 15:47

Un Canadien a été reconnu coupable d'avoir fait passer plus de 220 kg de méthamphétamine avec des complices. Ce rebondissement intervient alors que la justice chinoise doit annoncer mercredi son verdict dans une autre affaire visant un ressortissant canadien, le consultant Michael Spavor, soupçonné d'espionnage.

Peine «appropriée»

Déjà reconnu coupable dans le passé au Canada de trafic de drogue, Robert Lloyd Schellenberg clamait son innocence et assurait être allé en Chine pour y faire du tourisme. Condamné en première instance en 2019 à la peine capitale, il avait fait appel.

Le tribunal populaire supérieur de la province du Liaoning (nord-est) «a décidé de rejeter l'appel et de confirmer le verdict initial», a-t-il indiqué mardi dans un communiqué.

«Les faits constatés en première instance sont clairs, les preuves fiables et suffisantes. La peine de mort est donc appropriée»
Le tribunal populaire supérieur de la province du Liaoning (nord-est)

Ces sujets pourraient vous intéresser:

Le verdict a été annoncé alors que Meng Wanzhou, la directrice financière de Huawei, comparaît actuellement devant un tribunal canadien pour une dernière série d'audiences consacrées à son éventuelle extradition vers les Etats-Unis. La justice américaine veut la juger pour fraude bancaire. (ats/mndl)

3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
«Ils doivent vivre dans leur monde à eux»: les touristes russes bannis de l'UE?
Un vent de plus en plus glacial souffle sur les touristes russes en Europe. L'UE pourrait bientôt décréter une interdiction totale de voyage à l'encontre des citoyens russes. Cependant, pas tous les Etats membres sont favorables à un tel durcissement.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky veut que les citoyens russes ne puissent plus se rendre dans aucun autre pays. «Ils doivent vivre dans leur monde à eux», a-t-il récemment déclaré, appelant à une interdiction internationale de voyager pour les Russes.

L’article