International
Climat

La sécheresse s'aggrave dans le sud de l'Europe et au Maghreb

La sécheresse s'aggrave dans le sud de l'Europe et au Maghreb

epa11126736 People visit Sau reservoir amid the declaration of emergency because of droughts, in Sau, near Barcelona, Catalonia, Spain, 04 February 2024. The ruins of the former town of Sant Roma de S ...
Des touristes visitent les lieux, malgré l'état d'urgence déclaré en raison de la sécheresse, à Sau, en Catalogne.Keystone
Les experts estiment que le mois de janvier a battu un nouveau record de chaleur mensuel à la surface du globe. Explications.
21.02.2024, 23:4722.02.2024, 08:16
Plus de «International»

Restriction d'eau en Catalogne, la Sicile en état de catastrophe naturelle: la sécheresse ne recule pas dans le pourtour méditerranéen, l'hiver n'ayant pas apporté les pluies habituelles, indique le réseau européen Copernicus mercredi dans ses derniers chiffres.

45,1% de l'Europe méridionale est affectée par la sécheresse des sols, dont 2,8% au niveau «alerte», selon les dernières données de l'European Drought Observatory (EDO) analysées par l'AFP, concernant la période du 1er au 10 février:

«Le quart de l'ensemble de l'Europe et du nord du Maghreb, la zone étudiée par Copernicus, est en situation de sécheresse, avec 19,3% des sols en déficit d'humidité et 2,5% où la végétation se développe anormalement (alerte, un état de sécheresse encore plus avancé)»

La situation s'est aggravée par rapport à fin janvier, mais reste un peu meilleure qu'à la même période de l'an dernier (31,3% du territoire).

Chaleur et manque de pluie

L'ouest de la région méditerranéenne est en revanche particulièrement touché: le sud de l'Italie, la côte méditerranéenne espagnole, et surtout le nord du Maroc, de l'Algérie et de la Tunisie. Alors que la pluie doit revenir au Maroc, seules des précipitations d'ampleur pourront compenser de tels déficits.

En cause: des températures parfois anormalement douces pour la saison - janvier a battu un nouveau record de chaleur mensuel à la surface du globe selon Copernicus - combinées à un manque de précipitations qui dure pour certaines régions depuis plusieurs mois, voire années.

Le 1er février, la Catalogne confrontée à «sa pire sécheresse depuis un siècle» selon le président du gouvernement régional Pere Aragonès, a été placée en état d'urgence, entraînant de nouvelles restrictions d'eau.

Le niveau des réservoirs de la région qui stockent l'eau de pluie est tombé sous la barre des 16%. En Algarve, dans le sud du Portugal, les réservoirs étaient également très bas fin janvier. Ces chiffres concernent la sécheresse des sols, visibles par les satellites de Copernicus, et non les nappes phréatiques en sous-sol.

Catastrophe naturelle en Sicile

En Italie, la Sicile a déclaré l'état de catastrophe naturelle pour cause de sécheresse début février, et en Sardaigne les agriculteurs ne peuvent utiliser que des quantités d'eau limitées.

Et le Maroc, où le thermomètre a récemment frôlé les 37°C, fait face à sa sixième année consécutive de sécheresse.

La situation climatique pourrait ne pas s'arranger. Selon les prévisions de l'EDO, le printemps pourrait être plus chaud que la normale en 2024 sur l'Europe et la Méditerranée. A cela s'ajoute un déficit important d'enneigement sur plusieurs massifs, ce qui compromettrait la recharge en eau des rivières dans les prochains mois. (ats/jch)

Voici à quoi pourrait ressembler Londres avec la montée des eaux
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Séisme de magnitude 6,3 ressenti au Japon
S'étendant au-dessus de quatre plaques tectoniques majeures, le Japon est l'un des pays où l'activité sismique est la plus importante, avec autour de 1500 secousses chaque année. Le séisme de ce mercredi a fait plusieurs blessés.

Un séisme d'une magnitude préliminaire de 6,3 est survenu mercredi soir dans le sud-ouest du Japon, a annoncé le service géologique américain (USGS), sans déclencher d'alerte au tsunami. Aucun dégât n'a été signalé. En revanche, huit personnes ont été légèrement blessées, rapportaient ce jeudi les autorités et les médias locaux.

L’article