pluie modérée
DE | FR
International
Corée du Nord

Ce que cachent les vidéos montrant la vie en Corée du Nord

Ces vidéos disent montrer la vie en Corée du Nord: voici ce que ça cache

Jeux vidéo, promenades nocturnes et projections de films - un compte TikTok prétend que c'est à cela que ressemble la vie quotidienne en Corée du Nord.
12.03.2023, 11:5712.03.2023, 12:26
Corina Mühle
Corina Mühle
Corina Mühle
Suivez-moi
Plus de «International»

Des images montrant la vie quotidienne des citoyens en Corée du Nord circulent sur TikTok depuis la mi-février. Une vidéo de la chaîne @northkoreanlife, qui montre une promenade matinale dans les rues presque vides de la Corée du Nord, a été visionnée plus de 32 millions de fois. On y voit de larges rues sans voitures, bordées d'arbres et de bâtiments en rondins, où les gens se déplacent à pied ou à vélo.

Le pays étant connu pour son régime totalitaire, d'autres utilisateurs de TikTok ne sont pas sûrs de ce qui se passe — ni même de la réalité de ces vidéos. Mais ces brefs aperçus de la vie quotidienne en Corée du Nord sont bien réels — c'est ce que confirme à watson Martyn Williams, journaliste de 38 North spécialisé dans la Corée du Nord. L'institut 38 North publie des évaluations indépendantes sur la situation en Corée du Nord.

Si ces vidéos ont autant de succès, c'est «parce que les gens sont curieux de la Corée du Nord et veulent voir autre chose que les missiles et les armes qui caractérisent la plupart des informations sur le pays», explique Williams.

Mais qui publie ces vidéos? Car si davantage de Nord-Coréens possèdent désormais des smartphones, l'accès à Internet et aux applications reste très limité. Les citoyens n'ont accès qu'à l'Internet interne du pays. Toutes les applications de réseaux sociaux, y compris TikTok, sont bloquées.

«Il s'agit presque certainement d'une collection de vidéos touristiques, elles ne proviennent pas de l'intérieur de la Corée du Nord»
Martyn Williams

En effet, les vidéos montrent des endroits auxquels les citoyens ordinaires n'ont pas accès ou pour lesquels ils doivent obtenir une autorisation.

Ces vidéos montrent la vie «normale» en Corée du Nord:

Williams exclut également qu'il s'agisse de propagande d'Etat: «Certes, les médias d'Etat attaquent parfois les reportages de l'étranger, mais la formulation contre les "médias occidentaux" n'est pas courante et est plutôt utilisée par les soutiens du pays depuis l'étranger».

Voici les vidéos en question 👇

Vidéo: extern / rest

Une vidéo montrant une promenade matinale montre une rue de Kaesong et semble avoir été prise devant un restaurant couramment fréquenté par des touristes chinois.

«Mais ce n'est pas parce que cette chaîne contient des vidéos de touristes chinois qu'elle est nécessairement gérée par des Chinois»
Martyn Williams

Des jeunes femmes comme outil de propagande

Ce n'est pas la première fois que des vidéos censées montrer la vie normale en Corée du Nord font leur apparition. Depuis six mois, une Nord-Coréenne qui se fait appeler YuMi publie régulièrement des vidéos sur Youtube montrant sa vie en Corée du Nord.

Une autre chaîne qui a fait parler d'elle ces derniers mois est celle de Song A, onze ans. «Partout où tu vas, il y a des parcs d'attractions, comme le Munsu Water Park, le Central Zoo et des parcs de roller», raconte-t-elle. Dans ses vidéos, elle lit Harry Potter, va nager et fait la cuisine.

YuMi et les créateurs similaires sont probablement liés à des fonctionnaires de haut rang et «font partie d'une campagne de propagande visant à redorer l'image internationale du pays comme un endroit plus sympathique — voire plus accueillant pour les touristes», écrit CNN. Les vidéos ressemblent à une «pièce de théâtre bien organisée», écrite par le gouvernement nord-coréen.

230 cétacés s'échouent sur une plage en Australie
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une université suspend ses fécondations in vitro pour une loi de 1872
Vendredi dernier, avec une majorité de 7 juges, tous républicains, la Cour suprême de l'Alabama a estimé qu'une loi datant de 1872 sur les décès infantiles «s'applique à tous les enfants à naître, sans limite». Même les embryons.

Une université de l'Alabama a annoncé mercredi suspendre tous ses traitements relatifs aux fécondations in vitro. Cela après une décision de la Cour suprême de l'Etat estimant que les embryons conservés par congélation devaient être considérés comme des «enfants».

L’article