DE | FR

Une Belge de 90 ans contracte deux variants en même temps

Ein Pulsfrequenzmesser an einem Finger einer Covid-19 Patientin im Kantonsspital Fribourg HFR, am Donnerstag, 12. November 2020 in Fribourg. Angesichts der sanitaeren Lage und der Zunahme der Fallzahlen am Freiburger Spital HFR, hat das kantonale Fuehrungsorgan von der Armee Unterstuetzung fuer die Pflegeteams des HFR angefordert. Am HFR sind rund 50 Sanitaetssoldaten in einer Rotation rund um die Uhr im Einsatz. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Image: KEYSTONE

Une Belge de 90 ans est décédée du Covid en mars dernier. Selon des chercheurs, elle a été infectée simultanément par deux variants. Si ce phénomène est le premier documenté, il ne serait pas unique.



Des chercheurs belges ont fait état dimanche d'un cas de Covid très particulier: Une nonagénaire, décédée en mars du Covid, a été infectée par deux variants préoccupants en même temps.

A savoir:

Selon eux, ce phénomène présenté comme inédit est encore «sous-estimé».

«Pas de signaux de détresse respiratoire»

«C'est l'un des premiers cas documentés de co-infection avec deux variants préoccupants du SARS-CoV-2», a indiqué la biologiste moléculaire Anne Vankeerberghen, auteure de l'étude.

Le 3 mars 2021, cette femme de 90 ans, sans antécédents médicaux particuliers et non vaccinée, avait été admise dans un hôpital de la ville belge d'Aalst après une série de chutes, selon l'étude. Testée positive au Covid-19 à son arrivée, la nonagénaire présentait initialement «un bon niveau de saturation en oxygène et pas de signaux de détresse respiratoire», selon l'ECCMID.

Morte 5 jours après son hospitalisation

Elle a cependant «rapidement développé des symptômes respiratoires aggravés et est décédée cinq jours plus tard», relate le communiqué. Selon la biologiste de l'hôpital OLV d'Aalst:

«Il est difficile de dire si la co-infection par deux variants a joué un rôle dans la rapide détérioration de l'état de la patiente»

Lors de tests approfondis et grâce au séquençage, l'hôpital a découvert qu'elle avait été infectée avec deux souches du virus SARS-CoV-2, à l'origine du Covid-19: l'une originaire de Grande-Bretagne, baptisée Alpha, et l'autre d'abord détectée en Afrique du sud, dénommée Beta.

«Les deux variants circulaient en Belgique à l'époque. Il est donc probable que la dame a été co-infectée par deux personnes différentes. Malheureusement, nous ne savons pas comment elle a été contaminée»

Anne Vankeerberghen, biologiste de l'hôpital OLV d'Aalst

A ce jour, «il n'y a pas eu d'autres cas publiés» de co-infections avec deux variants, note la chercheuse Vankeerberghen, qui juge «crucial» de davantage séquencer et étudier ce phénomène. (sda/ats/afp)

«Les effets désirables du vaccin»

1 / 7
«Les effets désirables du vaccin»
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le Covid

Les Anglais pourront choisir de porter le masque ou non, malgré le variant Delta

Link zum Artikel

La Russie bat (encore) un nouveau record de contamination au Covid

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

Les Vaudois vaccinés ont 80 fois moins de chance d'être infectés

Link zum Artikel

600 000 décès aux Etats-Unis, malgré une large campagne de vaccination

La pandémie engendre encore des centaines de décès chaque jour dans le monde. Les USA viennent de dépasser la barre symbolique des 600 000 morts. Le bilan le plus lourd, devant l'Inde et le Brésil.

Au début de son mandat, Joe Biden avait fixé comme objectif qu'au 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, 70% des adultes auraient reçu au moins une dose. Actuellement, 52% de la population (174 millions) a reçu sa première injection et le rythme de vaccination s'est fortement ralenti. Malgré cette campagne à grande échelle, les Etats-Unis viennent de dépasser les 600 000 décès dus au Covid.

Selon les données officielles de l'Université Johns-Hopkins, les Etats-Unis sont de loin le …

Lire l’article
Link zum Artikel