DE | FR

«Bild» présente ses excuses pour la couverture médiatique anxiogène de la crise

C’est une première! Le rédacteur en chef du Bild a diffusé une vidéo sur YouTube, dans laquelle il déplore une gestion politique grave de la crise Covid vis-à-vis des enfants.
11.06.2021, 12:5517.01.2022, 11:46
Suivez-moi

Une vidéo publiée sur internet par le «Bild» va faire parler dans les milieux journalistiques suisses, et pas que! Pendant plus d’1 minute 40, on y voit Julian Reichelt présenter ses excuses aux enfants de son pays, pour la gestion politique et médiatique problématique de la crise sanitaire.

Selon le rédacteur en chef d'un des journaux les plus populaires d’Allemagne, les adultes ont totalement abandonné leurs responsabilités envers les enfants pendant la pandémie.

«Je veux exprimer ici ce que ni notre gouvernement, ni notre chancelière n’osent vous dire: nous vous demandons pardon pour avoir fait de vous, pendant un an et demi, des victimes de violences, de négligences, d’isolement et de solitude.»

«Pardon pour cette politique et cette couverture médiatique qui, comme un poison, vous a inculqué le sentiment que vous étiez un danger mortel pour la société»

«Quand un Etat vole ses droits à un enfant, il doit prouver que, par là, il le protège contre un danger concret imminent. Cette preuve n’a jamais été apportée. Elle a été remplacée par de la propagande présentant l’enfant comme un vecteur de la pandémie. Ceux qui voulaient détruire cette propagande n’ont jamais été invités à la table des experts.»

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
«Il faut être stupide!»: la débâcle du pont est un désastre pour Moscou
La semaine passée, l'Ukraine neutralisait un bataillon russe qui tentait de traverser la rivière Severski Donets. Si le bilan est lourd, cette attaque a surtout entamé la réputation de l'armée en Russie, où des personnalités ont décidé de rompre le silence.

Mercredi 11 mai, un bataillon russe s'apprêtait à traverser le fleuve Severski Donets à la hauteur du village de Bilohorivka, situé dans l'Est de l'Ukraine. Son avancée a été brutalement stoppée par l'artillerie ukrainienne, qui a détruit les ponts flottants mis en place par les Russes. Coincés des deux côtés de la rivière, ceux-ci n'ont pas pu échapper au feu ennemi.

L’article