DE | FR
L'album «Classico organisé» de Jul sort ce vendredi 5 novembre à minuit.
L'album «Classico organisé» de Jul sort ce vendredi 5 novembre à minuit. Image: watson

5 raisons pour lesquelles vous allez adorer «Classico organisé» de Jul

L'album le plus attendu du moment sort ce vendredi 5 novembre à minuit. Collaborations par centaines, records d'écoutes toutes plateformes confondues, les arguments sont nombreux pour assurer que «Classico organisé» sera le succès de l'année.
04.11.2021, 15:2805.11.2021, 10:19
Suivez-moi

L'album surfe sur le succès de «Bande organisée» (2020)

355 000 000 vues sur YouTube, 150 000 000 écoutes sur Spotify, trois disques de diamant. Des résultats ahurissants qui ont fait cet été de «Bande organisée» (2020) l'un des plus gros cracks de la carrière musicale de Jul. Lequel doit ce succès à un tour de force remarqué et remarquable: être parvenu à réunir une flopée d'artistes du moment originaires de Marseille, dans un seul et même morceau.

Petite piqûre de rappel parce qu'on n'en a jamais assez de cette frappe👇

«Bande organisée» (2020) par le collectif 13'Organisé.Vidéo: YouTube/DORETDEPLATINE

A ceux qui pensaient impossible de faire mieux, c'était mal connaître «celui qu'on appelle l'ovni». Le 21 septembre, Jul a annoncé la sortie de son tout nouveau projet. Et celui-ci a eu, pour de nombreux fans, une douce sensation de déjà vu:

  • L'album se nomme «Classico organisé».
  • Et le projet se présente, encore une fois, comme un festival de collaborations.

Plus de 150 rappeurs sont annoncés

Le 24 octobre, en direct du Vélodrome, toile de fond du tant attendu match OM-PSG qui débutait dans moins d'une heure, Jul a profité de l'effervescence sportive pour balancer sa propre vision du Classico.

157 artistes en têtes d'affiche regroupant la crème de la cité phocéenne comme SCH, Soprano, Alonzo, Kofs, Le Rat Luciano, Stone Black... et surprise: l'arrivée inattendue de MCs bien connus de Paris comme Gims, Lacrim, Niro, Alkapote, Keny Arkana, ou encore Da Uzi.

Deux jours avant la sortie de l'album prévue pour le 5 novembre, le rappeur de 31 ans a teasé la sortie de ce qui semble être le premier clip d'une très longue liste. Il publie une photo de lui en compagnie de huit des 157 stars annoncées et dans laquelle on aperçoit Gazo, Guy2bezbar, Koba La D, Kofs, PLK, SCH, Soso Maness, et Naps. En moins de 24 heures, la photo a cumulé plus de 150 000 likes.

Mais pourquoi autant de ferveur autour de «Ju-ju-ju-jul»?
Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, Jul fait partie de ceux pour qui le verbe «charbonner» est un véritable mode de vie. En 2015, lorsqu'il quitte son label afin de fonder le sien, «D'or et de platine», le rappeur devient l'un des artistes les plus prolifiques de son domaine.

Depuis le début de sa carrière, en 2014, il a dévoilé 16 albums et remporté une dizaine de disques d'or, ainsi qu'une victoire de la musique. Hautement populaire, son signe de main est depuis reproduit par milliers à travers le globe et a même été adapté en célébration dans le jeu FIFA le 12 octobre 2021.

Le projet contient trois fois plus de titres qu'un album habituel

A collaborations grandioses, tracklist de la même ampleur. On l'aura donc compris, avec une telle hétérogénéité dans le choix des rappeurs, représentés par des flows et des univers si différents, le maître mot de ce seizième album est bel et bien «éclectisme».

Impossible de réunir tout cela en un seul opus, Julien Mari – de son vrai nom – a tout bonnement décidé de faire du «Classico organisé» un triple album. C'est ainsi 30 morceaux qui nous sont offerts, tant destinés à un public d'aficionados que de néophytes, d'amoureux du mainstream que de nostalgiques du rap à l'ancienne. La durée de chacun des titres étant toujours tenue secrète, voici la liste:

«Classico organisé», c'est 157 invités et la composition des 30 morceaux.
«Classico organisé», c'est 157 invités et la composition des 30 morceaux.Image: wikipedia

Le premier single a déjà battu des records

Le 22 octobre, la première piste de «Classico organisé» a rendu le projet, qui faisait déjà beaucoup parler, encore plus concret. Avec le clip «Loi de la calle», le Marseillais a encore une fois inscrit l'histoire de son empreinte: plus de 521 000 écoutes sur Spotify en tout juste 24 heures. C'est deux fois plus que «Bande organisée» sorti un an plus tôt. Jul a officiellement battu son propre record.

On vous laisse (re)apprécier 👇

«Loi de la calle» (2021) par Jul en collaboration avec Lacrim, Alonzo, Mister You, JuL, Niro, Kofs, Le Rat Luciano, et Da Uzi. Vidéo: YouTube/DORETDEPLATINE

Et parce que rien n'est jamais trop beau, en deux semaines, «le clip pour la zone», comme l'a décrit Le J sur Twitter, s'est placé à la première place du «top single» SNEP (indice de référence des meilleurs projets musicaux en France). Mouv fait alors état de 4,8 millions de streams le lendemain de sa sortie.

Des extraits de l'album sont déjà dispo à l'écoute

Depuis le 26 octobre, des aperçus du projet apparaissent au compte-goutte sur YouTube Shorts. Le Marseillais a en effet dévoilé sa récente collaboration avec la nouvelle fonctionnalité de la plateforme de vidéo qui permet de créer des formats audiovisuels de trente secondes. Parmi les sons publiés, on trouve:

  • «Loi de la calle»
  • «A la rue Marié»
  • «Oh Mama Oh»
  • «Coeur de pirate»
  • «Quitte à les décevoir»

A ce jour, «Oh Mama Oh» est l'extrait le plus écouté, avec plus de 85 000 vues au compteur. A vos oreilles! 👇

En parlant de musique, vous aimez le MJF? Marie, non (pour changer)

Si vous êtes branchés musique

Booba a gagné 265 000 dollars grâce à son dernier clip sorti en NFT

Link zum Artikel

L'affiche du Paléo 2022 nous en bouche un coin

Link zum Artikel

Des chiens robots se la jouent Rolling Stones dans un clip angoissant

Link zum Artikel

Ces 10 stars ont changé de nom durant leur carrière: interro surprise🤯!

Link zum Artikel
Les Français se tapent dessus pour des «poupées sans visages»
Une nouvelle polémique déchaîne les foules en France, suite à un documentaire diffusé sur la chaîne M6. Et il a pour objet principal... des poupées sans visage.

On connait la propension de certains médias et internautes français à s'enflammer sur des sujets (parfois) assez nébuleux. Depuis deux jours, ça ne manque pas: ce sont des jouets pour enfants qui sont au coeur du débat.

L’article