DE | FR
Bild

Instagram/@k11artmall

Le premier musée dédié entièrement aux mèmes ouvre à Hong Kong

C'est dans une ambiance déjantée que le musée K11 Art Mall fais revivre à ses visiteurs l'histoire des mèmes les plus célèbres.



Au coeur de la culture internet, les mèmes s’affichent aujourd’hui dans le monde réel. En collaboration avec la plate-forme d’humour en ligne 9GAG, le premier musée dédié entièrement aux mèmes a ouvert ce mardi à Hong-Kong.

Avec plus d’une centaine de mèmes, les visiteurs peuvent naviguer à travers sept zones principales: de la vidéo «Hotline Bling» de Drake à Doge, en passant par le petit ami distrait, le musée rassemble le meilleur de la culture internet.

«Les mèmes sont plus que des blagues, mais la façon dont nous célébrons et satirisons les événements d'aujourd'hui»

K11 Art Mall

C'est l'occasion de revivre et partager vos moments Internet préférés, cette fois-ci dans la vraie vie. Les visiteurs peuvent interagir avec leurs mèmes préférés et ainsi retracer leur histoire. Le musée propose entre autres:

Pour un aperçu du musée c'est par ici...

abspielen

Vidéo: YouTube/Lisa Tang

Le musée des mèmes restera ouvert au K11 Art Mall de Hong Kong jusqu'au 5 septembre.

Vous vous rappelez du «mème officiel de la Nati» ? 👇

Ueli Maurer est un mème

1 / 13
Ueli Maurer est un mème
source: watson
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Pour le 1er août, on a demandé aux gens de jouer les Guillaume Tell

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

C'est l'heure des fails! En voici 19 pour se mettre en joie 🥰

Link zum Artikel

10 trucs à dire pour énerver les fans de Koh-Lanta

Link zum Artikel

Instagram vs réalité: 9 influenceuses qui abusent

Link zum Artikel

L'amitié entre animaux, c'est possible! La preuve avec ces 25 photos

Link zum Artikel

Les faux comptes Tinder, c'est bientôt fini

Pour ceux qui utilisent Tinder sous un faux nom, il faudra trouver une autre méthode pour draguer plus ou moins incognito. L'app veut checker votre carte d'identité.

«J'te jure BB, je suis pas sur Tinder, c'est quelqu'un qui a dû créer un compte en volant mes photos sur Insta. Non, je te montre pas mon téléphone, on se fait confiance, non?» Il ne sera bientôt plus possible de faire croire à l'être aimé qu'on est une bonne personne alors qu'on match avec toute la Suisse romande. Tinder veut vérifier les comptes de ses utilisateurs avec leur carte d’identité.

Après avoir effectué des tests au Japon en 2019, l'app de rencontre annonce vouloir «mettre cette …

Lire l’article
Link zum Artikel