International
Elon Musk

Elon Musk: ses abonnés Twitter lui font vendre 10% de ses parts Tesla

Elon Musk demande à ses followers s'il devrait vendre 10% de ses parts dans Tesla

Elon Musk walks from the the justice center in Wilmington, Del., Monday, July 12, 2021. Musk took to a witness stand Monday to defend his company's 2016 acquisition of a troubled company called S ...
Image: sda
L'homme le plus riche de la planète a interrogé les gens qui le suivent sur Twitter pour savoir s'il devait vendre une partie de ses actions. Pas moins de 3,5 millions d'entre eux ont répondu.
08.11.2021, 04:4808.11.2021, 11:49
Plus de «International»

Elon Musk a demandé à ses abonnés sur Twitter s'il devait vendre 10% de ses parts dans Tesla. Pas moins de 3,5 millions d'entre eux ont voté entre samedi et dimanche et répondu «oui» à 57,9%.

L'entrepreneur utilise régulièrement le réseau social pour faire des annonces inattendues ou des commentaires étonnants. Il n'a pas précisé toutefois quand il comptait écouler ses actions, ni comment:

«J'étais prêt à accepter le résultat quel qu'il soit»

Taxer les «super-riches»

Le fantasque patron du fabricant de véhicules électriques semblait avoir dans sa ligne de mire une récente suggestion de parlementaires démocrates, proposant d'imposer plus lourdement les super-riches en visant leurs actions, généralement taxées uniquement lorsqu'elles sont vendues. Elle a été a priori laissée de côté, pour l'instant.

Elon Musk avait déjà critiqué cette proposition fin octobre, écrivant dans un tweet: «Ils finissent par épuiser l'argent de tous les autres et viennent chercher le vôtre». Samedi, il a de nouveau abordé le sujet en écrivant: «On a beaucoup parlé ces derniers temps des gains non réalisés comme un outil d'évasion fiscale, je propose donc de vendre 10% de mes actions Tesla».

21 milliards de dollars à la clé

Selon Bloomberg, Elon Musk possédait au 30 juin environ 17% des actions en circulation de Tesla, qui valent actuellement 208,37 milliards de dollars. En écoulant 10% de ses parts, il pourrait donc théoriquement récupérer un peu moins de 21 milliards de dollars.

L'entrepreneur s'est aussi vu attribuer comme rémunération un large paquet de stock-options et d'actions convertibles. Sa fortune a gonflé avec la récente envolée du titre, passé d'environ 130 dollars début 2020 à 1222,09 dollars vendredi soir.

L'homme le plus riche du monde

Avec ses participations dans ses autres entreprises, en particulier le constructeur de fusées SpaceX, Elon Musk est théoriquement l'homme le plus riche au monde avec une fortune estimée par Bloomberg à 338 milliards de dollars.

«Notez que je ne prends pas de salaire en espèces ou de bonus, nulle part», avait-il souligné sur Twitter samedi. «Je n'ai que des actions, la seule façon pour moi de payer des impôts personnellement est donc de vendre des actions», ajoutait-il. (ats/jch)

Macron et Merkel ne savent pas comment se dire adieu
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Wikileaks: pourquoi celle qui a tout balancé est en liberté et pas Assange
Lundi, la Haute Cour de Londres a décidé que le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, pourrait faire appel de son extradition imminente vers les Etats-Unis. Alors qu'il poursuit son combat, la lanceuse d'alerte Chelsea Manning est, elle, en liberté depuis 2017. Et ce, bien que ce soit elle qui a transmis toutes les données classifiées à la plateforme.

C'est une vidéo de 39 minutes - plus connue sous le nom de «collateral murder» - qui a plongé les Etats-Unis dans la crise. Elle montre deux hélicoptères américains tirant sur un groupe d'Irakiens. Ce que les soldats américains ont pris pour des armes était, entre autres, les caméras de deux journalistes. Le groupe s'est retrouvé au sol. Lorsque, quelques minutes plus tard, une camionnette apparaît et tente de récupérer les blessés et les morts, les Américains ouvrent à nouveau le feu.

L’article