DE | FR

Cliché de Macron en maillot de bain: une enquête a été ouverte

Image: sda
Le président français et sa femme sont à l'origine de la plainte qui vise notamment un paparazzi. La photo montre Emmanuel Macron en maillot de bain sur son jet ski.
27.09.2021, 06:4227.09.2021, 10:05

Une enquête a été ouverte pour «atteinte à l'intimité de la vie privée» après l'exposition d'une photographie du président français Emmanuel Macron en maillot de bain. L'image montre le président sur son jet-ski.

Les investigations ont été confiées à la brigade de répression de la délinquance contre la personne, a indiqué dimanche le parquet de Paris. Selon Europe 1, qui a révélé l'information, Emmanuel et Brigitte Macron sont à l'origine de la plainte qui vise notamment un paparazzi, auteur du cliché incriminé.

Ce dernier a, selon le média, «exposé pendant une quinzaine de jours des photographies de présidents de la République sur leurs lieux de vacances», dont celles d'Emmanuel Macron, «juste en face du palais de l'Elysée».

L'image du président sur son jet-ski aurait été prise «l'année dernière» et aurait déjà «circulé dans les médias», selon Europe 1. «L'organisateur de l'exposition a été entendu pendant deux heures trente par la police en début de semaine». (sda/ats/afp)

En parlant de gens en maillot de bain...

1 / 11
Too hot to handle
source: netflix
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Battle: Êtes-vous pour ou contre l’automne?

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Sarkozy pourrait voir sa peine s'alourdir

L'ancien président français, condamné à trois ans de prison, devrait être rejugé. Le parquet a actionné un artifice juridique qui permettrait une condamnation plus lourde.

L'ex-président français, Nicolas Sarkozy, risque une peine plus lourde que prévu. En effet, lundi, ce dernier a été condamné à trois ans d'emprisonnement, dont un ferme, pour corruption et trafic d'influence. Le politicien a fait appel de cette décision. Autrement dit: il proteste et veut être rejugé. C'est son droit le plus strict. Mais c'est à double tranchant.

En effet, jeudi, le parquet national financier a, lui aussi, fait appel. Pourquoi? Et bien, comme cela, la cour aura toute latitude …

Lire l’article
Link zum Artikel