DE | FR

Le plus gros supermarché américain ira en procès pour ses déchets

Une plainte a été déposée en Californie contre le géant de la distribution Walmart, accusé d'avoir jeté de manière illégale des millions de déchets dangereux à travers l'Etat.
Une plainte a été déposée en Californie contre le géant de la distribution Walmart, accusé d'avoir jeté de manière illégale des millions de déchets dangereux à travers l'Etat.Image: sda
La «Migros des Etats-Unis», Walmart, a déversé illégalement des tonnes de déchets toxiques dans toute la Californie. L'Etat a décidé de dire stop et de contre-attaquer l'entreprise.
22.12.2021, 05:3022.12.2021, 08:30

Une plainte a été déposée en Californie contre le géant de la distribution Walmart. Il est accusé d'avoir jeté de manière illégale, et pendant plusieurs années, des millions de déchets dangereux, comme des batteries ou aérosols.

La plainte a été déposée conjointement par le procureur général de Californie, Rob Bonta, et les procureurs de six comtés de l'Etat, ainsi que par le département de contrôle des substances toxiques de l'Etat (DTSC).

Un million d'articles par année

Piles, aérosols, pesticides, produits de nettoyage toxiques, déchets électroniques ou encore restes de peintures ont ainsi été déversés dans des déchetteries locales, et non dans des déchetteries à même de traiter ces déchets pour éviter qu'ils ne polluent l'environnement. Des informations confidentielles sur les clients ont également terminé dans ces déchetteries.

«Les propres audits de Walmart ont révélé que l'entreprise déversait des déchets dangereux dans des décharges locales à un rythme de plus d'un million d'articles chaque année. A partir de là, ces produits peuvent s'infiltrer dans l'eau potable de l'Etat sous forme de polluants toxiques ou dans l'air sous forme de gaz dangereux.»
Rob Bonta, le procureur général

Cette plainte fait suite à un premier litige, en 2010. Le groupe avait accepté de payer 25 millions de dollars après avoir été épinglé pour élimination illégale de déchets dangereux. Mais les inspections, qui ont commencé en 2015, ont révélé que Walmart continuait à mener des opérations en Californie en violation des lois de l'Etat.

La réponse de Walmart

Walmart, de son côté, assure respecter la loi: «Nous avons rencontré l'Etat à plusieurs reprises et, dans le but d'éviter les litiges, leur avons présenté nos programmes en matière de déchets dangereux, à la pointe de l'industrie. Au lieu de cela, ils ont déposé cette plainte injustifiée», a réagi un porte-parole de Walmart.

«L'Etat exige un niveau de conformité concernant l'élimination des déchets qui va au-delà de ce qui est requis par la loi. Nous entendons défendre l'entreprise», a-t-il ajouté. (ats/jch)

Un peu de légèreté: Voici le menu des Suisses pour Noël

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un dirigeant afghan promet de bonnes nouvelles sur l'éducation des filles
Le ministre de l'Intérieur annonce que l'Afghanistan travaille sur un «mécanisme» qui permettrait la réouverture des établissements secondaires aux écolières.

Le ministre afghan de l'Intérieur Sirajuddin Haqqani, nommé par les talibans, a promis lundi de «très bonnes nouvelles» pour «très bientôt» au sujet d'un retour des filles dans les écoles secondaires en Afghanistan. Il s'exprimait dans une rare interview avec la chaîne américaine CNN International.

L’article