DE | FR

L'Equateur va gracier 5000 détenus pour désengorger les prisons

Le président Guillermo Lasso veut réduire la surpopulation dans les prisons du pays.
Le président Guillermo Lasso veut réduire la surpopulation dans les prisons du pays.Image: sda
En 2021, les prisons équatoriennes avaient été le théâtre d'une série d'affrontements entre gangs, qui ont fait plus de 320 morts à travers le pays.
23.02.2022, 05:2023.02.2022, 07:32

Le président de l'Equateur Guillermo Lasso a annoncé mardi la grâce de quelque 5000 prisonniers pour réduire la surpopulation dans les prisons du pays.

Le président Lasso a précisé vouloir en finir avec le surpeuplement dans les prisons d'ici à la fin de l'année, afin d'assurer un environnement plus sûr.

Environ 39 000 prisonniers sont actuellement incarcérés en Equateur, soit 30% de plus que la capacité des prisons, dont 15 000 sont toujours en attente de jugement.

Le chef de l'Etat a indiqué avoir signé lundi un décret de grâce, laissant toutefois aux juges la responsabilité de le mettre en oeuvre. Les bénéficiaires de cette grâce présidentielle seront les détenus condamnés pour vol, escroquerie ou abus de confiance, selon la presse équatorienne.

Le président a également débloqué un budget de 27 millions de dollars visant à l'amélioration des conditions de détention. (ats/jch)

Ailleurs, sur la planète: Poutine a fait transpirer son chef de l'espionnage

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
En France, l'obligation de porter le masque dans les transports tombe
Pour nos voisins français, le port du masque n'est désormais plus obligatoire dans les transports publics. Cet allègement marque la disparition de la dernière grande restriction anti-Covid.

Ce lundi 16 mai marque un tournant dans la stratégie anti-Covid de nos voisins français. Le masque n'est désormais plus obligatoire dans les transports en commun. Il était encore imposé dans les métros, les bus, les trains, les avions et les taxis.

L’article