ciel couvert
DE | FR
International
Equateur

L'Equateur va gracier 5000 détenus pour désengorger les prisons

L'Equateur va gracier 5000 détenus pour désengorger les prisons

epa09032938 Military guard the exterior of the Guayaquil prison after the acts of violence experienced inside, in Guayaquil, Ecuador, 23 February 2021. More than 60 inmates died this Tuesday in Ecuado ...
Le président Guillermo Lasso veut réduire la surpopulation dans les prisons du pays.Image: sda
En 2021, les prisons équatoriennes avaient été le théâtre d'une série d'affrontements entre gangs, qui ont fait plus de 320 morts à travers le pays.
23.02.2022, 05:2023.02.2022, 07:32
Plus de «International»

Le président de l'Equateur Guillermo Lasso a annoncé mardi la grâce de quelque 5000 prisonniers pour réduire la surpopulation dans les prisons du pays.

Le président Lasso a précisé vouloir en finir avec le surpeuplement dans les prisons d'ici à la fin de l'année, afin d'assurer un environnement plus sûr.

Environ 39 000 prisonniers sont actuellement incarcérés en Equateur, soit 30% de plus que la capacité des prisons, dont 15 000 sont toujours en attente de jugement.

Le chef de l'Etat a indiqué avoir signé lundi un décret de grâce, laissant toutefois aux juges la responsabilité de le mettre en oeuvre. Les bénéficiaires de cette grâce présidentielle seront les détenus condamnés pour vol, escroquerie ou abus de confiance, selon la presse équatorienne.

Le président a également débloqué un budget de 27 millions de dollars visant à l'amélioration des conditions de détention. (ats/jch)

Poutine a fait transpirer son chef de l'espionnage
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici pourquoi autant d'avions russes se font dégommer en ce moment
Au sol, l'Ukraine se bat désespérément contre l'assaut des unités russes, mais dans les airs, les défenseurs ukrainiens touchent des cibles importantes.

Depuis la défaite d'Avdiïvka, la guerre au sol continue de mal se dérouler pour l'Ukraine: lundi matin, l'état-major a dû admettre l'évacuation d'un nouveau village devant l'avancée des troupes russes. Après le retrait de Lastotchkyné, à l'ouest d'Avdiïvka, l'armée tentera de maintenir la ligne de front derrière le village, comme l'a annoncé un porte-parole militaire à la télévision ukrainienne.

L’article