DE | FR
Après cinq mois dans l'espace, ils reviennent sur Terre aujourd'hui. Watson

Les quatre astronautes sont les premiers à réaliser une mission «opérationnelle» en ayant été transportés à bord de l'ISS grâce à la société d'Elon Musk, SpaceX. Image: shutterstock

SpaceX fait «plouf», et c'est mission accomplie

Après 160 jours passés dans la Station spatiale internationale, quatre astronautes viennent d'atterrir sur Terre grâce au vaisseau de la société SpaceX. Mission accomplie pour le premier vol opérationnel de la navette du milliardaire Elon Musk.



Le week-end passé, l'équipage dont fait partie Thomas Pesquet est arrivé dans la Station spatiale internationale (ISS). Les quatre autres astronautes, présents depuis 160 jours, ont donc pu quitter la station en direction de la Floride.

Ils doivent atterrir dimanche à 2h57 du matin heure locale, dans le Golfe du Mexique (8h57 en Suisse). Mais d'autres sites alternatifs ont été désignés en cas de besoin.

Les premiers astronautes à utiliser SpaceX

Les Américains Michael Hopkins, Victor Glover, Shannon Walker et le Japonnais Soichi Noguchi de l'équipage dit «Crew-1» ont été en novembre dernier les premiers astronautes d'une mission «opérationnelle» à être transportés jusqu'à l'ISS par la société spatiale d'Elon Musk, qui s'est imposée comme un partenaire incontournable de la Nasa.

Vivez en direct ce vol!

Deux autres Américains ont déjà fait le voyage aller-retour à bord de Dragon en 2020, lors d'une mission d'essai de deux mois à bord de la station. Il s'agissait alors du premier vol vers l'ISS lancé des Etats-Unis depuis la fin des navettes spatiales en 2011 et du premier assuré par une entreprise privée avec des astronautes à bord. Il s'agit cette fois de la première mission régulière à être ramenée sur Terre par SpaceX.

Pour la scène finale, les astronautes seront à bord du même vaisseau Dragon, baptisé «Resilience», qui les avait emmenés jusqu'en orbite, et que SpaceX prévoit ensuite de réutiliser pour d'autres missions, après reconditionnement. (ats/mndl)

Notre journaliste watson vous explique comment utiliser l'autotest👇

Vidéo: watson

Et pendant ce temps, à Liverpool, 3000 jeunes font la fête

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Espace

Voilà 5 (très bonnes) raisons de ne pas rêver d'aller dans l'espace

Link zum Artikel

Il est trop facile de pirater un satellite et ça menace Internet

Link zum Artikel

Jeff Bezos se retire d'Amazon pour viser les étoiles

Link zum Artikel

Des cosmonautes s'envolent dans l'espace pour les 60 ans du vol de Gagarine

Link zum Artikel

De l'espace, du jazz et de la terre

Link zum Artikel

L'astronaute Thomas Pesquet décolle et la toile déconne

Link zum Artikel

Comment Thomas Pesquet se fait plaiz avant de s'envoler vers l'ISS

Link zum Artikel

Ça y est! Thomas Pesquet et ses coéquipiers débarquent dans l'ISS

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Et si la gravité disparaissait?

Ce vendredi, l'astronaute français Thomas Pesquet va s'envoler vers la Station spatiale internationale, où il pourra s'affranchir de la pesanteur. Mais que se passerait-il si la gravité disparaissait sur Terre?

Un rêve. Toujours le même. Dans l'imaginaire, avec Icare ou les super héros de séries fantastiques. Dans la vie réelle, pour les sauteurs à la perche, pilotes d'avion ou spationautes. Ce rêve, voler, s'extraire de cette force de pesanteur qui, implacablement, nous colle au sol, nous garde confinés à la surface de la Terre. S'affranchir de la pesanteur, quelle liberté ce serait là!

Pour les astronautes, ce rêve est presque réalité, grâce à la Station Spatiale Internationale, vers laquelle …

Lire l’article
Link zum Artikel