DE | FR
Image: Shutterstock/Keystone

Les deux hommes les plus riches du monde se chamaillent pour l'espace

Jeff Bezos (Blue Origin) et Elon Musk (SpaceX), les deux hommes les plus riches du monde, s'affrontent depuis plusieurs années pour la conquête de l'espace. Lundi, Bezos a déposé plainte contre la Nasa parce qu'elle a accordé le projet lunaire à SpaceX. Une nouvelle bataille de cette guerre des étoiles de super-riches.
28.04.2021, 12:1728.04.2021, 15:41
Suivez-moi

La terre ne leur suffit décidément plus. Depuis près de vingt ans, les deux hommes les plus riches du monde se livrent une bataille à coup de milliards (et de tweets moqueurs) pour la conquête de l'espace. Dernier épisode en date, ce lundi, quand Jeff Bezos et Blue Origin ont porté plainte contre la Nasa pour son choix d'attribuer le développement d’un atterrisseur visant à ramener des humains sur la Lune dès 2024 à Space X.

Mais qui va gagner la guerre des étoiles (et des égos)?

Image: Giphy

Face à face sur le ring:

Jeff «Le discret» Bezos (Blue Origin)
Fortune: 177 milliards de francs

image: keystone

Fondateur d'Amazon et homme le plus riche du monde, Jeff Bezos a lancé son projet spatial Blue Origin en 2000. Né en 1964 de parents adolescents, Jeffrey Jorgensen prendra plus tard le nom de famille de son beau-père, Miguel Bezos, un immigré cubain. Dès ses 8 ans, un test QI a révélé une intelligence hors du commun chez le jeune Jeff.

Elon «Le fanfaron» Musk (Space X)
Fortune: 161 milliards de francs

Image: Keystone

Né en Afrique du Sud, Elon Reeve Musk part étudier en Amérique du Nord à 17 ans et obtient la nationalité canadienne grâce à sa mère. Après avoir fondé, en 1999, la banque en ligne qui deviendra Paypal, Elon Musk revend son entreprise pour 1,5 milliard de dollars. Quelques années plus tard, il prendra les rênes de Tesla. L'entrepreneur a créé Space X, en 2002, car il trouvait que la Nasa manquait d'ambition.

Deux projets pour un seul univers à conquérir

Blue Origin:

Basé à Seattle (USA), dans la même ville qu'Amazon, le programme Blue Origin s'est tout d'abord montré très discret sur ses activités, à l'image de son fondateur. Ces dernières années, l'entreprise a pourtant dévoilé plusieurs projets ambitieux. Son objectif est d'abaisser le coût d'accès à l'espace et de développer le tourisme spatial.

Pour cela, Blue Origin a développé New Shepard, une fusée mono étage qui a réussi un quatorzième vol test en début d'année avec, à son bord, un mannequin prénommé Skywalker. Les prochains lancements devraient se faire avec des astronautes en chair et en os.

New Shepard se veut réutilisable car, tout comme son rival, Jeff Bezos est convaincu que c'est LA solution pour faire baisser les prix des vols spatiaux. En début d'année, le milliardaire avait annoncé quitter ses fonctions de directeur général d'Amazon pour se consacrer à son projet spatial.

Il fondait de grands espoirs dans l'attribution du vol lunaire par la Nasa jusqu'à ce qu'il soit devancé par son éternel rival ce lundi. Mais Jeff Bezos n'est pas du genre à rendre les armes si facilement...

SpaceX:

Pour le moment, SpaceX mène nettement aux points face à Blue Origin. En plus d'approvisionner la station spatiale internationale depuis cinq ans et d'y amener les astronautes depuis l'an passé, l'entreprise d'Elon Musk vient de se voir confier le contrat lunaire par la Nasa. Un joli chèque de près de 3 milliards de francs.

La fusée de SpaceX a décollé vers l'ISS

1 / 7
La fusée de SpaceX a décollé vers l'ISS
source: ap nasa
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Il faut dire que le patron de Tesla sait très bien vendre son projet. Chouchou des médias, il est connu pour son excentricité et ses annonces retentissantes. Elon Musk assure notamment vouloir réussir un vol sur Mars dès 2025, son objectif ultime étant de coloniser la planète rouge.

Malgré plusieurs échecs retentissants tout au long du développement du projet, dont l'explosion de plusieurs fusées début 2021, les Californiens de SpaceX font tout pour garder l'avantage face à leur concurrent.

Alors, qui va remporter la guerre des étoiles?

Une rivalité et quelques coups bas

Elon Musk n'a jamais été tendre avec Jeff Bezos, n'hésitant pas à le traiter à plusieurs reprises d'«imitateur». Interrogé par la BBC au sujet de son rival, il a répondu: «Jeff qui?», faisant mine de ne pas le connaître. Le fondateur de Space X se moque aussi régulièrement de son adversaire par Tweets interposés.

En 2019, Elon Musk s'était notamment fendu d'un montage photo remplaçant Blue Origin par Blue Balls (couilles bleues) et invitant Jeff Bezos à arrêter de l'exciter.

Par le passé, Elon Musk avait aussi tancé son rival qui se réjouissait d'avoir réussi à faire voler une fusée réutilisée. «Pas si rare, la fusée SpaceX Grasshopper a fait six vols suborbitaux il y a trois ans», fanfaronnait le patron de Tesla.

Jeff Bezos n'est pas en reste, même s'il se montre plus subtil dans ses attaques. Quelques semaines, après le Tweet d'Elon Musk, il avait, lui aussi, gazouillé pour féliciter son adversaire tout en soulignant que son entreprise avait de l'avance: «Félicitations SpaceX pour avoir fait atterrir le vaisseau Falcon. Bienvenue au club!»

Interrogé en 2019 sur le projet d'Elon Musk de coloniser Mars, le fondateur d'Amazon a répondu: «Allez vivre au sommet du mont Everest pendant un an d'abord et voyez si vous aimez ça, parce que c'est un paradis comparé à Mars».

Pour ceux qui veulent se lancer dans la compétition avec une fusée à eau...

15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer

1 / 19
15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer
source: twitter/i drink good
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Regardez ce «tsunami de glace» submerger un pont en Russie

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse compte 1278 brasseries et voici une carte pour les trouver
La Suisse a la plus forte densité de brasseries au monde. Et ce nombre ne cesse d'augmenter: rien qu'au cours des deux dernières années, 146 brasseries se sont ajoutées à la liste.

Depuis des années, le nombre de brasseries continue d'augmenter en Suisse. Actuellement, 1278 brasseries sont enregistrées auprès de l'Administration suisse des douanes, un record absolu. Pour savoir où l'on brasse, consultez notre carte interactive:

L’article