International
Espagne

L'incendie d'un immeuble a fait dix morts à Valence

L'incendie d'un immeuble a fait dix morts à Valence

Firefighters work at a burned block building in Valencia, Spain, Friday, Feb. 23, 2024. A fire has engulfed two residential buildings in the eastern Spanish city of Valencia, killing at least four peo ...
La fumée qui s'élève de l'incendie d'un immeuble résidentiel de 14 étages à Valence.Keystone
Cet incendie s'est déclaré jeudi autour de 17h30 au quatrième étage d'une résidence comptant 138 appartements et construit il y a une dizaine d'années.
23.02.2024, 18:20
Plus de «International»

L'incendie qui a ravagé un immeuble d'habitation à Valence, dans le sud-est de l'Espagne, a fait au moins dix morts, selon un nouveau bilan publié vendredi. Les autorités continuent à chercher dans les décombres d'éventuelles autres victimes.

«Nous pouvons confirmer que lors d'une première inspection (des lieux), la police scientifique a localisé dix corps» au total, a dit à la presse la préfète Pilar Bernabé. Le précédent bilan de ce sinistre, l'un des plus graves de ces dernières années en Espagne, était jusqu'alors de quatre morts. La confusion régnait, en revanche, sur le nombre de personnes qui pourraient être encore disparues.

«Nous ne pouvons pas écarter» la possibilité d'autres morts, «car il va y avoir d'autres inspections»
Pilar Bernabé

«Comme si on avait jeté de l'essence»

Pompiers et membres de la police scientifique ont commencé à la mi-journée à passer au peigne fin les décombres de l'édifice, totalement calciné. L'extrême chaleur régnant dans le bâtiment les avait empêchés pendant de longues heures de pouvoir y pénétrer.

Slava Honcharenko, une Ukrainienne de 31 ans, connaît plusieurs familles ukrainiennes vivant dans l'immeuble et relogées depuis jeudi soir dans un hôtel. «Nous sommes très mal, nous savons ce que c'est que de perdre son domicile, car nous l'avons vécu il y a deux ans en Ukraine», non loin de l'édifice d'où s'échappent encore des volutes de fumée.

D'après le président de la région de Valence, Carlos Mazón, 15 personnes ont été prises en charge jeudi pour des blessures de degrés divers, dont sept pompiers, mais leur pronostic vital n'est pas engagé.

«C'est comme si on avait jeté de l'essence» sur l'édifice, a abondé Sergio Pérez, chauffeur de 49 ans. En visite sur les lieux, le Premier ministre Pedro Sanchez a fait part de son «empathie» et de sa «solidarité avec les victimes».

Revêtement mis en cause

Plusieurs experts ont mis en cause le rôle d'un matériau utilisé comme isolant sur la façade dans la propagation des flammes, comme lors de la tragédie de la tour Grenfell de Londres en juin 2017, dans laquelle 72 personnes avaient perdu la vie.

Esther Puchades, numéro deux de l'Association régionale des ingénieurs industriels (COGITI), a pointé, dans les médias, la présence de polyuréthane, très inflammable, dans les panneaux utilisés sur la façade ventilée de l'immeuble. D'autres ont plutôt évoqué la présence de polyéthylène, comme dans le cas de la tour Grenfell.

Trois jours de deuil ont été décrétés à Valence, dont les autorités locales ont annoncé des aides de plusieurs milliers d'euros pour les familles sinistrées. La mairie a aussi annoncé qu'elle mettrait à leur disposition 131 appartements dans un immeuble qu'elle vient d'acquérir. (ats/jch)

Ce parc aquatique brûle depuis trois jours
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici comment Gabriel Attal veut «renouer» avec les adolescents français
Pour son centième jour à la tête du gouvernement, le Premier ministre français a appelé à un «vrai sursaut d'autorité». Il vise en particulier l'addiction à la violence d'une partie de la jeunesse.

Pour ce «discours sur l'autorité au coeur de la République» – donné à l'occasion de son centième jour à la tête du gouvernement – le Premier ministre français Gabriel Attal avait choisi Viry-Châtillon, dans la banlieue sud de Paris, une ville marquée par la mort d'un adolescent de 15 ans, passé à tabac près de son collège.

L’article