DE | FR

Une élue complotiste appelle la Gestapo «gaspacho», Twitter réagit

Image: Keystone/Shutterstock
Grosse gaffe de Marjorie Taylor Greene, qui a osé la métaphore nazie pour dénoncer les méthodes des opposants démocrates. Dommage qu'elle n'a pas choisi le bon mot.
10.02.2022, 08:0810.02.2022, 10:11

Dans une diatribe prononcée mardi soir sur la chaîne très conservatrice One America News, l'élue complotiste et antivax a assimilé la prison où sont détenus les assaillants du Capitole du 6 janvier 2021 à un «goulag» et a dénoncé «la police gaspacho de Nancy Pelosi, qui espionne les membres du congrès».

Cette confusion entre la police politique du troisième Reich et le fameux potage espagnol de légumes servi glacé a fait la joie mercredi de multiples internautes et personnalités. Sélection.

Pendant ce temps, Greene a tenté de minimiser les dégâts avec un peu d'autodérision: «Pas de soupe pour ceux qui espionnent illégalement les membres du Congrès, ils seront jetés dans le goulasch», a-t-elle écrit sur Twitter. Nice one.

Le mash-up Beastie Boys x Boris Johnson

Les revues de tweets, c'est super, la preuve:

L'extension du certificat covid suisse en 12 mèmes🥳

Link zum Artikel

Twitter se moque de la fusée phallique de Jeff Bezos

Link zum Artikel

Twitter se moque allègrement de la statue hommage de Johnny

Link zum Artikel

Macron se prend un œuf et Twitter en fait une omelette

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Kim Jong-un a passé un savon à ses fonctionnaires pour leur gestion du Covid
Kim n'est pas content. Du tout. Le dirigeant nord-coréen a fustigé ses fonctionnaires, responsables selon lui de l'aggravation de l'épidémie de Covid-19 dans son pays.

Il faut dire que les chiffres ne sont pas bons: mardi soir, la Corée du Nord recensait 232 880 nouveaux cas de «fièvre» supplémentaires, portant le bilan total à 1,72 million cas, et 62 décès, selon l'agence officielle KCNA.

L’article